actualites

 

Combat Naval FleuriAux portes de Nice la rade de Villefranche-sur-Mer, profonde de 60 mètres, longue de 2 kilomètres et presque autant de large, offre aux navires un refuge sûr et bien abrité. Stephen Liégeard inventeur du terme Côte d’Azur compara la rade à « un lac au repos », un magnifique havre de paix. Pourtant il suffit de lever les yeux vers les forts de Saint-Elme, de Saint-Hospice et du Mont-Alban pour constater qu’en ce lieu, on pensa et prépara beaucoup d’actes guerriers. À travers les siècles cette rade magnifique vit : la galère servant de résidence à Charles-Quint négociant une paix précaire avec François Ier, les galères franco-turques venues assiéger Nice, les galères de Savoie en partance pour Lépante, la flotte de la Sainte Russie tzariste, la flotte française de Napoléon III, la VIIe flotte américaine en Méditerranée et des flotilles de pointus, ces bateaux typiques du sud de la France qui appartiennent au patrimoine méditerranéen.
Le combat naval qui se déroulera à Villefranche-sur-Mer le lundi 27 février 2006 à 14h30 au Port de la santé sera totalement pacifique. Les fleurs sont les projectiles colorés et parfumés (œillets, mimosas, lys…) que des bateliers, habillés de leurs anciens costumes de marin, vont déverser sur la foule massée le long des quais. Lors d’un premier passage, les pointus font admirer leurs décorations et motifs floraux, avant que leurs occupants costumés ne déclenchent une terrible bataille de fleurs sur l’eau, pour le plus grand plaisir des spectateurs.
De nombreuses animations ont lieu également sur les quais avec des troupes folkloriques.
Le « Carnaval » sur l’eau de Villefranche sur Mer est une variante du Carnaval de Nice. Les bourgeois et les riches hivernants de Nice à la fin du XIXe siècle ne pouvaient décemment pas participer à des batailles dont on sortait couvert de suie, de plâtre et d’autres joyeusetés nauséabondes. C’est ainsi qu’en 1876, profitant du grand développement de l’industrie florale sur le territoire du Comté Nice, Andriot Saëtone créa pour le Lundi Gras la première bataille de fleurs sur la Promenade des Anglais.
Le président du Syndicat d’initiative de Villefranche, René Vauquelin (Elbeuf, 28 janvier 1850 - Annot, 28 décembre 1941) imagina une version nautique de la bataille de fleurs : le combat naval fleuri, une manifestation infiniment chic et distinguée, taillée sur mesure pour la clientèle haut de gamme de la cité, avec en prime un aspect caritatif indispensable à toute fête de la bonne société. La première édition eu lieu en 1902.

Nous sommes en 2006 que le Combat Naval Fleuri de Villefranche-sur-Mer commence.

Combat Naval Fleuri

Combat Naval Fleuri 2006
Lundi 27 février 14h30 - Port de la santé
Entrée libre

Le Combat Naval Fleuri : la bataille de fleurs sur l’eau
Le combat Naval Fleuri attire chaque année de plus en plus de spectateurs, venus nombreux sur la Côte d’Azur à l’occasion des festivités de Carnaval de Nice et de la fête du Citron de Menton, et leur permet d’assister à une autre forme de bataille de fleurs.Depuis plusieurs années, ce sont plus de 8 000 personnes qui se pressent sur les quais de Villefranche-sur-Mer pour venir admirer ce spectacle féerique, d’une mer couverte de mille fleurs.
13h30 : Début des festivités Défilé et aubades dans la ville avec les groupes folkloriques et musicaux14h30 : Début du Combat Naval Fleuri Port de la Santé
L’accès à l’ensemble de la manifestation est gratuit 
Renseignements pratiques : Il est conseillé aux spectateurs de venir par le train (gare SNCF située à 100 mètres du lieu de la manifestation). Pour les spectateurs venant en voiture, il est conseillé de garer son véhicule avant 12h sur le parking de la plage des Marinières (parking de 400 places), parking dont ils ne pourront repartir qu’à l’issue de la manifestation.
Pour tout renseignement :
Office du Tourisme de Villefranche-sur-Mer : 04 93 01 73 68

 

 

Articles en relation

Utilisez ce formulaire pour contacter la rédaction de Nice RendezVous, pour nous adresser vos communiqués et prière d'insérer. Vous pouvez joindre jusqu'à 5 photographies et documents au format PDF (taille maximum : 1 Mo) en cliquant sur le bouton Ajouter les fichiers..
J'ai bien noté que les données de ce formulaires étaient directement transmises par mail à la rédaction de NiceRendezVous sans être enregistrées sur ses serveurs, sauf si je m'abonne à la Lettre. En cochant la case d'abonnement, je déclare accepter la Politique de protection des données personnelles de NiceRendezVous

 

1000 caractères restants
Ajouter les fichiers