actualites

 

13-desserts-1TRADITION NOEL NICE PROVENCE — Particulièrement vivaces dans l'ensemble de la Provence et dans le Comté de Nice, les traditions de Noël se cristallisent le soir du 24 décembre, pour "lou gros soupà", le gros souper -devenu le réveillon !- qui réunissait autour de la table l'ensemble de la famille, au retour de la messe de minuit. C'est le pape Jules Ier qui, en l’An 337, choisit le 25 décembre pour célébrer la date de la naissance du Christ. Les rites de Noël (Nadau en Provence, Calena à Nice) - du latin natalis dies «jour de naissance», pour le français et le provençal, du latin calenda, calendes, pour le niçois) se généralisèrent au VIIe siècle.

Tous ces rituels ont une symbolique double :
- une, profondément chrétienne : les treize desserts et les treize apôtres, les trois nappes et la sainte Trinité, les fruits secs et les ordres monastiques font un rappel des épisodes de la Bible.
- une autre, plus païenne : croyance en la rencontre avec les morts, avec la «part du pauvre», pauvre signifiant aussi mort. Les miettes de pain et de gâteaux qu’on doit laisser toute la nuit sur la table pour nourrir les armeto, petites âmes des morts, croyances aux mauvais esprits dont on se protège en mettant une part de pain de côté et en relevant après le repas les quatre coins de la nappe pour qu’ils ne mettent pas en danger les petites âmes. Par ailleurs, l’association des multiples fruits des treize desserts fête le solstice d’hiver, notamment ceux dont le séchage a bravé la mort. On sait que la fête de Noël recouvre un ancien rite païen lié au cycle solaire naturel : le passage de la vie à la mort.

Avant de s’attabler, il faut procéder à quelques préparatifs.
D’abord, étaler trois nappes de taille décroissante : une pour le Gros Souper, une pour le repas du jour de Noël, le lendemain midi, composé de viandes, et enfin la dernière pour le soir du 25 où les restes trôneront sur la table.
Sur ces nappes, on déposera les blés de la Sainte Barbe, une branche de houx pour apporter le bonheur (mais surtout pas de gui), ainsi que trois bougies. Le pain, posé à l’endroit, sera coupé en trois : la part du pauvre, la part des convives et la part fétiche qu’on conservera dans une armoire.
Il ne faudra donc pas oublier de mettre un couvert de plus : le couvert du pauvre. Pauvre, en niçois, désigne aussi celui qui est décédé. La tradition de la part du pauvre pourrait être une survivance de la manne que les Romains offraient à leurs ancêtres.
Cette tradition est encore bien vivante dans de nombreuses familles.

C’est, au dire de certain, le jour où l’on mange le plus de toute l’année. Le repas est caractérisé par une inversion des aliments et par une répartition différente des mets. La soupe de pain et les plats à base de céréales sont remplacés par une entrée et une abondance de poissons et de légumes. Ces céréales se retrouveront en fin de repas sous forme de desserts sucrés et abondants, accompagnés d’alcool. Cette abondance est symbole de plaisir et dépassement des contraintes quotidiennes : elle a un caractère festif.
Après avoir dégusté les sept plats maigres de poissons et de légumes (en souvenir des sept douleurs de la Vierge), on étendra sur «la» table les treize desserts.

 

Les treize desserts,
symboles de Jésus et de ses douze Apôtres

treize desserts

 la tourte de blette.
 la fougasse à la fleur d’oranger de Grasse.
 la pompe à huile qu’il faut rompre car si on la coupe, on est ruiné dans l’année.
 la pâte de coings.
 les tartes aux noix ou à la confiture.
 le nougat blanc.
 le nougat noir.
★ les dattes, avec le O gravé sur son noyau qui rappelle l’exclamation de la Vierge, du Bon-Joseph ou de l’Enfant-Dieu lorsqu’ils gouttèrent le fruit.
 les fruits confits : oranges, clémentines, melon ou les pâtes de fruits.
 les fruits secs, symboles des quatre ordres Mendiants : amandes, les Carmes aux pieds nus; figues, les franciscains; raisins secs, les Dominicains; noix, les Augustins. Les gourmands fabriqueront le «nougat de Capucin» en glissant une noix dans une figue sèche.
 les mandarines et les oranges dont on fabrique avec les peaux des veilleuses que l’on place dans la crèche et qui dégagent une odeur agréable, emplie des souvenirs des Noël précédents. On trouvera aussi les pommes, les poires, et surtout les raisins de Saint-Jeannet mis à conserver avec la cire sur les «pecoul» (le pédoncule) depuis le mois de septembre.
 les poires au vin cuit.

Les desserts sont bien sûr arrosés avec le vin cuit dans lequel on trempera la fougassette, et avec les liqueurs faites à la maison comme l’eau de vie tirée du reste des vendanges.


• Marchés de Noël à Nice Alpes Maritimes et Provence

SOCIETE | MARCHÉ de NOËL FÊTES - À Nice, dans les Alpes Maritimes et dans toute la Provence, dès les premiers jours de l'Avent, d'étranges chalets de bois, annonciateurs des marchés de Noël, s'installent sur les rivages de la Côte d'Azur. Ces architectures peu caractéristiques de la Riviera française

• Noël de Nice et de Provence : le calendrier de l’Avent

CULTURE | FÊTES NOEL - Le calendrier de l’Avent est le premier signe que Noël approche. Pour les enfants de Nice et de Provence qui peinent à contenir leur impatience, le calendrier de l’Avent leur permet de visualiser les jours qui passent et qui les rapprochent de ce matin de Noël où, tôt levés, ils partiront à l’assaut du sapin et de ses cadeaux.

• NICE La lettre au Père Noël avec La Poste des Alpes Maritimes

CULTURE | PÈRE NOËL LA POSTE - Comme tous les ans, La Poste pour participer à la magie de Noël, a ouvert le 20 novembre le secrétariat et le site web du Père Noël qui sont fin prêts pour répondre à l'avalanche de lettres et courriels des enfants. Pour traiter ce courrier envoyé au Père Noël ...

• Noël de Nice et de Provence : blé et lentilles de la Sainte Barbe

PATRIMOINE | NOËL | SAINTE BARBE - De l'Avent au Réveillon, les préparatifs de Noël vont bon train et font participer d'un même élan grands et petits. Parmi les incontournables, la fête de la Sainte Barbe, le 4 décembre. En Provence et dans le Comté de Nice, la coutume veut que le 4 décembre, ...

• Le CIRCUIT des 400 CRÈCHES de LUCÉRAM près de Nice

PATRIMOINE | CRÈCHES NOËL - Le Circuit des 400 Crèches de Lucéram près de Nice dix ans plus tard, comme toutes les bonnes idées, s'est imposé telle une évidence. Pourtant, il a fallu beaucoup d'entrain et de persévérance à Christiane Ricort, la Présidente de l'association «Maison de Pays de L ...

• Noël de Nice et de Provence : la couronne de Noël

CULTURE | NOËL FÊTES - La perspective de Noël nous fait oublier les matins plus frileux et les journées plus courtes. Du Comté de Nice à la Provence, déjà l'on songe à décorer sa maison pour les fêtes de Noël. En clin d'?oeil aux journées «Nice à l'heure de la Suède», pourquoi ne pas adopter ...


{linkr:related;keywords:noel;limit:12;title:ARTICLES+EN+RAPPORT}

Copyright ©2014 NRV Nice RendezVous. Tous droits réservés.
logo-nicerendezvousToutes les actualités les plus récentes de NRV, NiceRendezVous, le site de rencontre avec les événements, la culture et l'histoire de Nice, de la Côte d'Azur et de la Principauté de Monaco, sont présentées ici par Google actualité

 

 

Utilisez ce formulaire pour contacter la rédaction de Nice RendezVous, pour nous adresser vos communiqués et prière d'insérer. Vous pouvez joindre jusqu'à 5 photographies et documents au format PDF (taille maximum : 1 Mo) en cliquant sur le bouton Ajouter les fichiers.

 

1000 caractères restants
Ajouter les fichiers