inset villages

 

Saint-Martin-Vésubie Les moines de l’abbaye bénédictine de Saint Dalmas de Pédona (Borgo San Dalmazzo), installèrent un prieuré à la Madone de Fenestres, puis à Saint Nicolas d’Andobio. Saint Martin au Moyen-âge était une place importante commandant le col de Fenestres, passage obligé de la route du sel qui permettait le transit entre le Piémont et Nice son port. Le 6 mai 1271, Pierre de Tournefort, déjà seigneur de Loda, prête hommage pour une part du fief de Saint Martin. Le 23 septembre 1388, à l’occasion de la Dédition du comté de Nice, le comte de Savoie arrive à Saint Martin en provenance de Saint Étienne. Il reçoit allégeance du village et promet de ne pas aliéner son territoire à un autre suzerain. La commune fut donc une commune libre dépendant directement du suzerain. Un terrible incendie la détruit en 1470. En 1684, Victor-Amédée II investi Jérôme-Marcel de Gubernatis, président du Sénat de Nice comte de Saint-Martin, mais la même année revient sur sa décision
Sous la Révolution, le 2 mars 1793, Saint Martin est pris par les Français, puis repris en août par les Sardes et en avril 1794 par les Français. En 1795, le Général Thaon de Revel projette une nouvelle contre offensive, mais ses troupes, commandées par Bonnaud, émigré de Grasse, sont battues par le général Garnier aux abords de Saint-Martin-Vésubie. Malgré sa supériorité numérique, Bonnaud fut tué.
Le 18 avril 1861, la frontière tracée après l’annexion du Comté de Nice par la France coupe les terres saint-martinoises. Le Boréon et Salèzes sont données à Valdiéri, Fenestres à Entraque. Ce n’est qu’après la Seconde guerre que le Boréon et le vallon de la Madone reviendront à la France et à Saint Martin.

Imprimer


Code postal
Insee
Canton
Latitude
Longitude
Altitude Superficie Nice à
06450 06127 Saint-Martin-Vésubie
44.07 °
7.25 °
970 m 9713 ha 65 km
Démographie (1701-1999)
La Madone des Fenestres
1701 1270 Population de Saint-Martin-Vésubie
La Madone des Fenestres est un de ces «hospices» des Alpes, destinés à abriter les voyageurs. Une chapelle, détruite par les Sarrasins, aurait été relevée vers 1147. Pillé sous la Révolution, le sanctuaire est reconstruit au XlXe siècle. Un incendie le détruit en 1847. Reconstruit, il reste italien en 1860. Endommagé pendant la guerre, il devient français en 1945, et est rendu au culte en 1947. Fenestres, en plus de sa vocation religieuse, est le plus grand centre d’alpinisme des Alpes du Sud.
1754 1300
1800 1104
1828 1500
1861 2084
1901 1979
1936 1533
1962 1 131
1999 1 098

Le blason

Renseignements
A visiter...

Blason de Saint-Martin-Vésubie

D’argent à la fleur de lis florencée d’azur, accompagnée en pointe, de deux filets ondés, en fasce du même ; mantelé du deuxième au trois étoiles d’or, mal ordonnées.

Mairie :
Place Félix-Faure
06450 SAINT-MARTIN-VESUBIE
Accueil du public tous les jours du lundi au samedi de 9 h à 12 h.
Tel : 04 93 03 60 00
Fax : 04 93 03 60 01
email :
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Office de Tourisme :
Place Félix Faure
06450 SAINT-MARTIN-VESUBIE
De septembre à juin : ouvert tous les jours, 9h à 12h et 14h à 18h.
En juillet et août : ouvert tous les jours, de 9h à 19h.

04 93 03 21 28
04 93 03 21 44
email :
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Le village médiéval .
La place de la Frairie offre une belle vue sur la rivière et les montagnes environnantes.
Les remparts, du XIVe siècle, sont réduits à de simples vestiges La porte Sainte-Anne est la seule porte ayant résisté au temps.
La rue du docteur Cagnoli (rue Droite) est parcourue en son milieu par un petit canal construit en 1411 pour irriguer les terrains hors le castrum. L’église Saint-Martin et de l’Assomption, bâtie au Xlle siècle a été reconstruite vers 1694. Bel édifice baroque à clocher carré du XVIIe et façade de style Renaissance. Elle renferme 4 panneaux de 1510 (école de Bréa) représentant : saint Pierre, saint Martin, patron du village, saint Jean, et sainte Pétronille. Retable du Rosaire de 1697 provenant de la chapelle privée des Gubernatis.
Chapelle Sainte-Croix (des Pénitents Blancs), fin XVlle. Petit clocher carré à bulbe argenté, façade ornée de sculptures de G. Parini (1850); Descente de Croix (vers 1695) par Baudoin. Décoration intérieure du XVIIe.
La chapelle Notre-Dame-de-la-Miséricorde (des Pénitents Noirs), (XVllle et XIXe), Clocheton à une arcade. Chœur remarquable par ses hauts-reliefs en stucs. Maître autel du XVIIe (martyre de saint Jean-Baptiste).
Le Palais des Gubernatis : maison gothique à arcade (XVIe)
L’Hôtel de ville et la place Félix Faure(1863).
Galerie photo
Maires de Saint-Martin-Vésubie

Gaston FRANCO (2001 - ?)

 

Monument aux Morts
Monument aux Morts de Saint-Martin-Vésubie
Charles AIRAUDI (1914-1918)
Joseph AIRAUDI (1914-1918)
Marius AIRAUDI (1914-1918)
André AIRAUT (1914-1918)
Joseph AIRAUT (1914-1918)
Paul APODE (1914-1918)
François ASTRI (1914-1918)
Louis BAILE (1914-1918)
Louis Jean BAILE (1914-1918)
Jean BAREL (1914-1918)
Baptiste BERNART (1914-1918)
Blaise BERNART (1914-1918)
Joseph BERNART (1914-1918)
François BLANCHI (1914-1918)
Paul BOISSIERE (1914-1918)
Joseph BROCART (1914-1918)
Pierre BROCART (1914-1918)
Louis CAGNOLI (1914-1918)
François CASTELLI (1914-1918)
Jean CIAIS (1914-1918)
Pierre CIAIS (1914-1918)
Louis DOBIS (1914-1918)
Valérien DOBIS (1914-1918)
Charles DULMONT (1914-1918)
Baptistin FANTINO (1914-1918)
François FAVARIO (1914-1918)
Barthélémy FERRIER (1914-1918)
Jean Be FERRIER (1914-1918)
Charles FILIP (1914-1918)
Joseph GHIBERT (1914-1918)
Louis GHIGLION (1914-1918)
Antoine GIAUBERT (1914-1918)
Émile GIUGE (1914-1918)
Paul GIUGE (1914-1918)
François GIUGLARIS (1914-1918)
Joseph GRAGLIA (1914-1918)
Thérésius GUIGO (1914-1918)
Charles GUIGONIS (1914-1918)
Joseph GUIGONIS (1914-1918)
Joseph GUIGONIS (1914-1918)
Louis GUIGONIS (1914-1918)
Noël GUIGONIS (1914-1918)
Pierre HUE (1914-1918)
Bptin INGIGLIARDI (1914-1918)
Augustin JACOB (1914-1918)
Louis LAUGERI (1914-1918)
Ludovic LAURENTI (1914-1918)
André MAISSA (1914-1918)
Ignace MAISSA (1914-1918)
Martin Louis MAISSA (1914-1918)
Paul MAISSA (1914-1918)
Baptistin MARIO (1914-1918)
Joseph MARIO (1914-1918)
François MARTIN (1914-1918)
jean Bte MARTIN (1914-1918)
Raymond MARTIN (1914-1918)
Séraphin MARTIN (1914-1918)
Anselme MATTEUT (1914-1918)
Louis MATTEUT (1914-1918)
François MOSCIO (1914-1918)
Léon NITARD (1914-1918)
Delphin NOLETTI (1914-1918)
Marius OLIVETTI (1914-1918)
Jean PORSI (1914-1918)
Félix RAIBAUT (1914-1918)
François RAIBAUT (1914-1918)
Ludovic RAIBAUT (1914-1918)
Adolphe RIBOTTI (1914-1918)
Albert RIBOTTI (1914-1918)
T. RICHERIS (1914-1918)
Valentin TARDEIL (1914-1918)
Joachim THAON (1914-1918)
Joseph VEGLIO (1914-1918)
Michel VEGLIO (1914-1918)
Antoine VERDEGL (1914-1918)
Basile VERDEGL (1914-1918)
Jean François AIRAUDI (1939-1945)
Joseph BAÏLE (1939-1945)
Jacques BARRAJA (1939-1945)
Joseph BLANCHI (1939-1945)
Joseph BLANCHI (1939-1945)
Louis BLANCHI (1939-1945)
Joseph BLUA (1939-1945)
Henriette CAGNOLI (1939-1945)
Francette DALLO (1939-1945)
Victorine GRINDA (1939-1945)
Louis Antoine MAÏSSA (1939-1945)
François MARTIN (1939-1945)
Jean MARTIN (1939-1945)
François RAIBAUT (1939-1945)
Paulo RAIBAUT (1939-1945)
Charles SOLERI (1939-1945)
André TARDEGL (1939-1945)
Paul VALLAGHE (1939-1945)
Bibliographie
BOYER Jean-Paul : HOMMES ET COMMUNAUTÉS DU HAUT PAYS NIÇOIS MÉDIÉVAL. La Vésubie (XIIIe-XVe siècles), CEF, Nice, 1990
MUSÉE VÉSUBIEN : PAYS VÉSUBIEN. N° 1, Le Cabri, Breil, 2000

Sources : textes et photos extraits des ouvrages de P.-R. Garino. © 1993-2009 Serre Éditeur. Reproduction interdite.

 

 

Utilisez ce formulaire pour contacter la rédaction de Nice RendezVous, pour nous adresser vos communiqués et prière d'insérer. Vous pouvez joindre jusqu'à 5 photographies et documents au format PDF (taille maximum : 1 Mo) en cliquant sur le bouton Ajouter les fichiers.

 

1000 caractères restants
Ajouter les fichiers