inset villages

 

Roquebillière Le comte de Provence Charles III reconnaît le 9 avril 1388, les privilèges de la commune. Le 17 octobre 1388, Roquebillière et le Val de Lantosque se donnent au duc de Savoie.
Malgré la résistance des habitants qui invoquaient la promesse de 1388 de ne jamais être aliénés, Antoine Garagno obtient l’inféodation de la commune avec le titre de comte. Le fief étant remis en vente, il est acheté par Jean Baptiste Garagno, le fils du précédent comte.
Le village ligure était situé sur la hauteur, le lieu dit Castel-Vieil en perpétue le souvenir.
Au Moyen Âge, le village «descend» sur la rive droite de la rivière auprès du Prieuré de Saint Michel de Gast. En 1094 une terrible crue de la Vésubie emporte le village qui sera reconstruit sur la rive droite à l’emplacement du vieux village actuel. Le 24 novembre 1926, un glissement de terrain emporte le village, il sera alors reconstruit à son emplacement actuel.
Roquebillière a subi au cours des temps de nombreuses catastrophes : tremblements de terre en 596, en 614, en 1494. En 1564 Gordolon, célèbre prieuré de l’Abbaye de Saint Pons avec une importante communauté villageoise, est entièrement détruit, Roquebillière est ruiné. En 1644 la voûte de l’église s’effondre sur les fidèles, nouveau grand tremblement de terre en 1887. Les crues de la Vésubie qui avaient détruit le village en 1094, détruisent tout un quartier, le 22 février 1743, autre crue catastrophique le 29 septembre 1772, puis en 1889 et 1892, sans oublier l’évacuation du vieux village en 1971 et la récente crue du 7 novembre 1997.

Imprimer


Code postal
Insee
Canton
Latitude
Longitude
Altitude Superficie Nice à
06450
06103
Roquebillière
44.02 °
7.3 °
612 m
2 592 ha
55 km
Démographie (1701-1999)
Catastrophe du
24 novembre 1926
1701 1225 Population de Roquebillière
Le 24 novembre 1926, vers 3 heures du matin, une catastrophe sans précédent due à un formidable glissement de terrain dévalant des hauteurs de Belvédère engloutit une quinzaine de maisons et causa la mort de dix-neuf habitants.
Les montagnes environnantes sont formées par différentes couches de terrains composés de calcaires, d'argiles marneuses, de chaux reposant sur la roche. A la suite d’irrigations et de fortes pluies, de profondes et sourdes infiltrations ont travaillé ces terrains, creusant de véritables alvéoles facilitant le glissement sur leurs assises.
1754 1300
1800 1143
1828 1553
1861 1742
1901 1699
1936 1431
1962 1 376
1999 1 467
Le blason
Renseignements
A visiter...

Blason de Roquebillière

Ecartelé au premier et quatrième d'azur au lion couronné d'or, au deuxième et troisième d'or aux trois abeilles d'azur, mal ordonnées

Mairie :
Tél : 04.93.03.60.60
Fax : 04.93.03.53.96
email :
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Office de Tourisme :
Tél : 04.93.03.51.60

Thermes de
Berthemont les Bains

BP 32
06450 Roquebillière
04 93 03 47 00
04 93 03 47 04
email :
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Le vieux village sur la rive gauche : vieilles maisons alpines avec greniers-loggias en hauteurs, serrées les unes contre les autres.
Ville nouvelle sur la rive droite.
L’église Saint Michel de Gast. est dite des Templiers, mais ces derniers n’ont rien eu à voir avec l’édifice. La première église constituait un des trois prieurés dépendant de la commanderie de Nice des Hospitaliers. L’église actuelle date du début du XVIéme siècle.
La chapelle des Pénitents blancs construite en 1610, avec son clocher renaissance, son retable classique et son mobilier de confrérie.
L’église moderne à Roquebillière-nouveau.
Les moulins à huile, à farine et à martinet (lourd marteau de forge) : ensemble classé près de l’église.
Le fort de Gordolon de la ligne Maginot, (voir les fortifications de la Vésubie).
Berthemont les Bains et ses sources thermales.
La chapelle saint Julien, on lavait jadis les plaies des enfants avec l’eau bénite de St. Julien de Brioude, patron du village.

Galerie photo
Maires de Roquebillière

Gérard CAMOUS (2001 - ?)

 

Monument aux Morts
Jos. CORNIGLION (1870-1871)
Jos. CORNIGLION (1870-1871)
François MATTEO (1870-1871)
Joseph MATTEO (1870-1871)
Laurent MATTEO (1870-1871)
Pierre ROBINI (1870-1871)
Joseph BAYLON (1914-1918)
S. BELLEUDI (1914-1918)
E. BORRIGLIONE (1914-1918)
Victor CASTELLI (1914-1918)
Auguste CIAIS (1914-1918)
François CIAIS (1914-1918)
Philippe CIAIS (1914-1918)
Al. CLINOPODIO (1914-1918)
Pr. CLINOPODIO (1914-1918)
Ant. CORNIGLION (1914-1918)
Ch. CORNIGLION (1914-1918)
Ch. CORNIGLION (1914-1918)
Ch CORNIGLION (1914-1918)
D. CORNIGLION (1914-1918)
F. CORNIGLION (1914-1918)
J-B CORNIGLION (1914-1918)
J-B CORNIGLION (1914-1918)
Jos. CORNIGLION (1914-1918)
M. CORNIGLION (1914-1918)
P. CORNIGLION (1914-1918)
Ant. CORNILLON (1914-1918)
Fr. CORNILLON (1914-1918)
André FASSI (1914-1918)
Antoine FASSI (1914-1918)
François FASSI (1914-1918)
Joseph FASSI (1914-1918)
Mathieu FASSI (1914-1918)
Michel FASSI (1914-1918)
Pierre FASSI (1914-1918)
Victor FASSI (1914-1918)
Émile GARIN (1914-1918)
Charles GIRARD (1914-1918)
Fr. GIUGLARIS (1914-1918)
Joseph GIULIAN (1914-1918)
Mathieu GIULIAN (1914-1918)
Louis GUIGONIS (1914-1918)
Alfred LAUGIER (1914-1918)
Marius LAUGIER (1914-1918)
Pierre LAUGIER (1914-1918)
Victor MALAUSSENA (1914-1918)
Félix MARIA (1914-1918)
Félix de Xavier MARIA (1914-1918)
Pierre MARIA (1914-1918)
Charles MARMENTEAU (1914-1918)
Jacques MASSIMO (1914-1918)
Antoine MATTEO (1914-1918)
Jean-Baptiste MATTEO (1914-1918)
Ludovic MATTEO (1914-1918)
François ODDOART (1914-1918)
Alfred ORCEL (1914-1918)
Honoré OTTO-LOYAS (1914-1918)
Joseph PELLERAN (1914-1918)
Jean PEYRON (1914-1918)
Louis PLENT (1914-1918)
Jean ROVERA (1914-1918)
François RUFFINI (1914-1918)
Ernest SIBILLA (1914-1918)
Jacques SIBILLA (1914-1918)
Albert TOSELLO (1914-1918)
Robert GIOVAL (1939-1945)
Louis MANSIER (1939-1945)
Jean-Baptiste MARTEL (1939-1945)
Rolland MAUGER (1939-1945)
Louis PLENT (1939-1945)
Antoine CASTELLI (??)
Joseph CATALAN (??)
Augustin ISAYA (??)
Antoine LAUGIER (??)
Antoine MATHIEU (??)
François MATTEO (??)
Paul RAYMOND (??)
Carmello GULLI (Algérie)
Joseph JACQUEMOND (Algérie)
Joseph FELIZOLA (Madagascar)
Bibliographie
CERVEL Jean-François : LE DÉSENCLAVEMENT DE LA MOYENNE VÉSUBIE ET SES CONSÉQUENCES 1860-1914, Mémoire de Maîtrise (Histoire), Université d’Aix-Marseille, Aix-en-Provence, 1971
DEBERDT Aude : LA CATASTROPHE DE ROQUEBILLIERE DU 24 NOVEMBRE 1926 ET SES CONSEQUENCES, Mémoire de maîtrise, Faculté des Lettres, Section d'Histoire, Université de Nice, 1995
HERMENT (R.) : LES GRANDES HEURES DE BERTHEMONT, Ciais, Nice, 1954
MUSÉE VÉSUBIEN : PAYS VÉSUBIEN. N° 1, Le Cabri, Breil, 2000

Sources : textes et photos extraits des ouvrages de P.-R. Garino. © 1993-2005 Serre Éditeur. Reproduction interdite.

 

Utilisez ce formulaire pour contacter la rédaction de Nice RendezVous, pour nous adresser vos communiqués et prière d'insérer. Vous pouvez joindre jusqu'à 5 photographies et documents au format PDF (taille maximum : 1 Mo) en cliquant sur le bouton Ajouter les fichiers.

 

1000 caractères restants
Ajouter les fichiers