inset histoire

 

la-brigue-fontaines-crucifila-brigue-fontaines-judasPeintre originaire de Pignerol (Piémont) où il aurait été établi et apprécié dès 1450. Prêtre, il occupe des fonctions religieuses à Albenga entre 1472 et 1477 tout en exerçant ses talents artistiques. Il décore la façade du Palais épiscopal d’armoiries et la loggia communale d’un Calvaire et de blasons ; il pourrait avoir orné le chœur de la cathédrale. En 1480 il travaille à Nice. Ce sont ensuite celles de ses œuvres qui sont conservées qui témoignent de sa carrière sur les deux versants des Alpes méridionales.

En 1482, il décore la chapelle Saint Bernard de Pigna (Comté de Nice), la salle capitulaire du couvent dominicain de Taggia. Il revient régulièrement à Pignerol où, en 1487, il exécute, à la fresque dans la paroissiale de Virle, les portraits de Briançon et Etéonore de Rocamagna ; François Enaud lui attribue une fresque extérieure de la cathédrale de Suse, cité voisine mais cette attribution ne semble plus devoir être retenue.

canavesio-peillonA la même époque on peut lui attribuer, dans notre région, les fresques de la chapelle des Pénitents Blancs de Peillon.

Entre 1485 et 1490 on le trouve associé à Jean Baleison dans la décoration de la chapelle Saint Sébastien à Saint Etienne-de-Tinée et dans celle de la chapelle Saint Bernardin à Triora. Cette collaboration pourrait découler de la rencontre des deux artistes à Albenga quelques années auparavant.

la-brigue-fontaines-enferTous deux participent au monumental décor de Notre-Dame des Fontaines à La Brigue ; Baleison y a, semble-t-il précédé Canavesio dont la part est datée de 1491-1492. J. Canavesio, surtout connu comme fresquiste, a laissé aussi des polyptyques. Celui daté du 3 mars 1491, aujourd’hui conservé à la Galleria Sabaudia à Turin dont on ignore la localisation d’origine (Ligurie) celle le situant à La Brigue n’étant plus retenue. Ce sont ensuite ceux, très monumentaux, de la Vierge réalisé pour la paroissiale de Pornassio en Ligurie (1499, signé), aujourd’hui « exilé » à Verderio-Superiore près de Lecco et de St Michel pour la paroissiale de Pigna village alors situé dans le Comté de Nice (1500, signé) ; c’est là son œuvre ultime.

pigna-canavesioOn lui attribue encore le polyptyque de Saint-Antoine-de-Padoue à Lucéram (c. 1485 ?), qui présente d’évidentes similitudes avec celui de Saint Dominique du couvent de Taggia authentifié par un document qui le date de 1482.

Sa peinture sur bois conserve un archaïsme gothique prononcé. Ses fresques, par contre, très mouvementées, témoignent d’un réalisme qui annonce la Renaissance dans cette région des Alpes et en font l’émule de Giacomo Jaqueirio en Piémont.

Luc THEVENON (in Dictionnaire Historique du Comté de Nice, Serre Editeur, 2002)

banniere-pub-livre-primitifs



 

Utilisez ce formulaire pour contacter la rédaction de Nice RendezVous, pour nous adresser vos communiqués et prière d'insérer. Vous pouvez joindre jusqu'à 5 photographies et documents au format PDF (taille maximum : 1 Mo) en cliquant sur le bouton Ajouter les fichiers.

 

1000 caractères restants
Ajouter les fichiers