inset histoire

 

Louis (ou Ludovic) Bréa est né vers 1450 à Nice. Encore vivant le 9 mars 1522, il a disparu un an plus tard, peut-être victime de l'épidémie de peste qui ravage Nice.


deposition-cimiezContrairement aux autres peintres, Louis Bréa n'a jamais été oublié; jouissant d'une forte réputation de son vivant, il a laissé en Ligurie et dans le Comté de Nice un souvenir qui est allé en s'amplifiant. Ce sont ses œuvres qui fournissent l'essentiel de sa biographie. On peut ainsi le suivre en Provence (aux Arcs, à Aix et à Marseille), et en Ligurie, où deux grands centres culturels, Taggia et Gênes, attirent de nombreux artistes. Sa première œuvre connue est la Pietà, achevée le 25 juin 1475 et aujourd'hui conservée à Cimiez.


monaco-testeEntre 1483 et 1488, il réalise le polyptyque de la Miséricorde pour les dominicains de Taggia. En 1490, il contribue à la réalisation d'un polyptyque monumental commandé par le cardinal de La Rovere (futur pape Jules II) à Vicenzo Foppa. Ce choix prouve que Bréa jouit d'une forte réputation.

En 1495, il décore la bibliothèque du couvent de Taggia; l'ensemble daté et signé, est la seule peinture murale conservée. La même année, il peint à Savone un triptyque représentation l'Assomption, la Nativité et le Mariage Mystique de Sainte Catherine.
nice-cimiez-crucifixion

En 1483, en 1492, puis en 1502-1503, il est à Gênes où il exécute divers décors religieux.


En 1512, Louis Bréa signe la Crucifixion commandée par les Grimaldi de Beuil. 
Il entreprend en 1512-13 un dernier voyage à Gênes pour exécuter l'Ognissanti dans la cathédrale et s'arrête à Taggia pour peindre le triptyque de la Madone du Rosaire.
Sa dernière œuvre conservée, qui marque un retour très net aux traditions gothiques, avec ses fonds dorés et ses personnages séparés par panneaux, est le polyptyque de St Georges terminé en 1516 pour la paroissiale de Montalto-Ligure
L'œuvre et le nom de Ludovic Bréa sont restés une légitime source de fierté pour le Comté de Nice. Son nom même est devenu une antonomase, c'est-à-dire un nom commun synonyme de polyptyque pour toutes les œuvres médiévales du Comté de Nice et de la Ligurie.

montalto

banniere-pub-livre-primitifs



 

Utilisez ce formulaire pour contacter la rédaction de Nice RendezVous, pour nous adresser vos communiqués et prière d'insérer. Vous pouvez joindre jusqu'à 5 photographies et documents au format PDF (taille maximum : 1 Mo) en cliquant sur le bouton Ajouter les fichiers.

 

1000 caractères restants
Ajouter les fichiers