actualites

 

Le restaurant gastronomique Parcours Live à Falicon avait fait le plein pour fêter la Cuisine Niçoise avec aux fourneaux Frédéric Galland, David Faure, Laurence Duperthuy-Stramigioli et Bruno Laffargue.

parcours-nissart -sqRESTAURANT PARCOURS LIVE FALICON - Pour l’apéritif, les brasseurs de la Socca Bièra vous proposaient une petite mousse niçoise aux pois chiches que l’on accompagnait d’une Bagna Cauda, d’une authentique Pissaladière dont les oignons avaient pris le temps de bien compoter, d’une Truchia moelleuse, d’une tourte de courge et de socca’mac, macaron à la socca.
En entrée, les convives découvraient Li Sardina a la Nissarda, chlorophylle de persil plat, accompagnées d’un pain à la tomate du Fournil Borriglione à Nice. Les  petites sardines de Méditerranée farcies fondaient sous la langue. Le poisson était représenté par le Stockfish en de manières, la traditionnelle estocaficada et dans une version modernisée un « Siphon de Stockfish en croquant d’olive noire, pommes de terre en gelée de poivron rouge ». Même les Niçois les plus traditionalistes se sont émerveillés de cette modernisation très réussie d’un des fleurons de la tradition niçoise, Le stockfish, que l’on retrouve, hélas, de moins en moins dans les restaurants niçois.
La doba nissarda & lu gnocchi nissart s’associaient à un Cannelloni à la tomate farcie à la daube niçoise, poudre de cèpes séchés, sucette de polenta crousti-coulante de sauce. La confrontation gourmande entre les deux visions de la daube niçoise ne laissa pas indifférentes les papilles. Une nouvelle fois la preuve était faite que, si elle est réalisée avec amour et respect des produits, la cuisine peut être multiple, traditionnelle ou moderne et qu’elle peut enchanter pareillement les mêmes convives.
Entre les plats, Alex Benvenuto, membre du comité de rédaction de la revue niçoise Lou Sourgentin, venait commenter les produits, les recettes et évoquer la culture gastronomique du Comté de Nice. Dans leurs superbes tenues traditionnelles de Niçoises, Séverine et Noëlle menaient avec entrain le service sur l’air de Nissa la Bella.
La tourta di blea et un Maca-bléa (un macaron imaginé par Bruno Laffargue en hommage à la tourte de blette) venaient clore ce magnifique repas nissart qui avait été accompagné par de la cuvée Pressoir Romain du vignoble de Saint Jeannet et d’un Clos de Bellet blanc, AOP Bellet.
 
Les chefs Frédéric Galland et David Faure, Laurence Duperthuy-Stramigioli, membre du Cercle de la Capelina d'Or et Bruno Laffargue de Mic Mac Macarons pouvaient quitter la cuisine pour recueillir les applaudissements d’une salle conquise par ce dîner hautement nissart.
 
RESTAURANT PARCOURS LIVE
1, Place Marcel EUSEBI
06950 FALICON
Réservation au 04 93 84 94 57

parcours-nissart -stockfish
Siphon de stockfish en croquant d'olive noire, pomme de terre en gelée de poivron rouge.

parcours-nissart -doba
La doba nissarda en version traditionnelle et moderne.

parcours-nissart -tourta
La tourta di bléa et le Maca-bléa.
 
Légende photo du haut : Alex Benvenuto, Noëlle et David Faure, Frédéric Galland et sa compagne Séverine chantent en choeur Nissa la Bella.

logo-nicerendezvousToutes les actualités les plus récentes de NRV, NiceRendezVous, le site de rencontre avec les événements, la culture et l'histoire de Nice, de la Côte d'Azur et de la Principauté de Monaco, sont présentées ici par Google actualité

 

Utilisez ce formulaire pour contacter la rédaction de Nice RendezVous, pour nous adresser vos communiqués et prière d'insérer. Vous pouvez joindre jusqu'à 5 photographies et documents au format PDF (taille maximum : 1 Mo) en cliquant sur le bouton Ajouter les fichiers.

 

1000 caractères restants
Ajouter les fichiers