inset villages

 

Saint-Sauveur-sur-Tinée Au centre géographique de la vallée de la Tinée, Saint-Sauveur a été fondé aux alentours du VIIe siècle de notre ère, vraisemblablement autour d'un prieuré bénédictin dépendant du monastère de Lérins. Il n'apparaît toutefois dans les documents qu'à partir de 1064. Fief de la puissante famille des Thorame-Glandèves, le village et son château échoient, au XIVe siècle, à Pierre Balb, seigneur du Valdeblore. La Reine Jeanne de Naples, puis le comte de Savoie le dépossèderont de tous ses biens. En 1396, le village, qui compte environ 300 habitants, s'administre librement et possède les droits de basse et moyenne justice jusqu'en 1699, date à laquelle il est inféodé avec titre comtal à Jean-Baptiste Ghisi. Annexé à la France avec le Comté de Nice pendant la Révolution et l'Empire, Saint-Sauveur devient chef-lieu de canton en 1806. Ce rang sera rétabli en 1860, après le rattachement définitif à la France. Dès lors, le village perd sa vocation exclusivement agricole pour devenir un centre administratif de moyenne importance, rôle qu'il occupe encore aujourd'hui, malgré sa faible population, abritant un collège, un centre de distribution postale, une trésorerie, une brigade territoriale et un peloton de gendarmerie de haute montagne, un centre forestier... La commune a la particularité d'avoir été coupée en deux par la frontière franco-italienne entre 1860 et 1947.
Imprimer


Code postal
Insee
Canton (avant 2015)
Latitude
Longitude
Altitude
Superficie
Nice à
06420
06129
Saint-Sauveur-sur-Tinée
44.08 °
7.1 °
497 m
3 165 ha
62 km
 
Démographie (1701-1999)
 
Notre-Dame du Villars
     
1701 398 Population de Saint-Sauveur-sur-Tinée  
Construit entre 1974 et 1976 par l'ensemble des Blavets, aidés pat les habitants des autres villages de la vallée de la Tinée, sous la direction du père Léon Reboul (1927-2000), curé du secteur paroissial, le petit sanctuaire s'élève au quartier du Villars, à 1200m d'altitude et à 1h30 de marche. Couronnée dès 1975, la Vierges du Villars a été proclamée "Reine de la Tinée" en 1996 à l'occasion d'une fête grandiose qui a réuni plusieurs centaines de personnes. Deux pélerinages ont lieu chaque année.
1754 430
1800 403
1828 580
1861 618
1901 759
1936 654
1962 470
1999 337
         
Le blason
 
Renseignements
 
A visiter...

Blason de Saint-Sauveur-sur-Tinée

De gueules à la croix tréflée d’or, accompagnée, à dextre, en chef, d’une étoile d’argent, et à senestre, en pointe, d’une fleur de lis du même
 
Intercommunalité :
Métropole Nice Côte d'Azur

Mairie :
Place de la Mairie
06420 SAINT-SAUVEUR-SUR-TINEE
Tél : 04 93 02 00 22
Fax : 04.93.02.05.20
email :
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Office de Tourisme :
Place de la Mairie
06420 SAINT-SAUVEUR-SUR-TINEE
Tél : 04 93 02 00 22
Fax : 04.93.02.05.20

 
Le village, blotti dans un méandre de la Tinée à son confluent avec la Vionène, s'étend tout au long de la RD 2205 qui le partage en deux depuis 1864. Le coeur historique se situe autout de l'église.
L'église Saint-Michel, des XVe et XVIIe siècle, présente un choeur gothique sur croisées d'ogives et une travée baroque. Retable de la Transfiguration au maître-autel, par Guillaume Planeta (1583).
Dans la nef, toile du Saint Suaire, de Guillaume Thaon (1711), retables de Saint Pancrace et des Ames du Purgatoire (XVIIIe siècle) et autel du Rosaire, attribué à Rocca (XVIIe s). Dans la chapelle latérale, Mariage mystique de Sainte Catherine avec une intéressante vue du village en 1645. Bancs armoriés de la famille Ongran. Grille en fer forgé réalisée par les habitants du village en 1975.
Le beau clocher roman tardif, daté 1533, renferme un carillon mélodique. A sa base, une statue en marbre de Saint Paul de 1454.
Enseignes et linteaux sculptés : sur la place de l'église (coiffeur) et dans les ruelles adjacentes.
Chapelle des Pénitents Blancs, (XVIIe s.) le long de la Tinée.
Chapelles rurales Saint Blaise (au cimetière) et Saint Roch (XVIIIe s.) sur le plateau du même nom.
         
Galerie photo
Maires de Saint-Sauveur-sur-Tinée

Edouard SCOFFIER (1947 - 1953)
François COPPOLANI (1953 - 1977)
Pierre AUVARO (1971 - 1977)

François COPPOLANI (1977 - 1989)
Josette AUVARO-BOURGUE (1989 - 2008)
Josiane BORGOGNO (2008 - ?)

   
Monument aux Morts
Monument aux Morts de Saint-Sauveur-sur-Tinée        
François AUVARO (1914-1918)
Joseph AUVARO (1914-1918)
Dominique BOVET (1914-1918)
Louis CHARBONEL (1914-1918)
Baptistin LOMBART (1914-1918)
Clément MAISSA (1914-1918)
François MAISSA (1914-1918)
Joseph MAISSA (1914-1918)
Baptistin MARIO (1914-1918)
Xavier MARIO (1914-1918)
Joseph MAYNART (1914-1918)
Maurice MAYNART (1914-1918)
Jean Paul NOYER (1914-1918)
Emmanel PUONS (1914-1918)
François PUONS (1914-1918)
Joseph RAMI (1914-1918)
Marius RAMI (1914-1918)
Paul RAMI (1914-1918)
Firmin RAYMOND (1914-1918)
Joseph RICHIER (1914-1918)
Albert ROBIN (1914-1918)
Pierre Félix ROUX (1914-1918)
Jean SALOMON (1914-1918)
Jean-Baptiste TOCHE (1914-1918)
Marcel TOUSSAINT (1914-1918)
Joseph WIART (1914-1918)
Alfred AGNESE (1939-1945)
Joseph PUONS (1939-1945)
Pierre-Marie BELLET (Indochine)
Pierre MIGLIOR (Indochine)
   
Bibliographie
COLLETTA Gérard : MONOGRAPHIE HISTORIQUE D’UN VILLAGE DES ALPES-MARITIMES : SAINT-SAUVEUR-SUR-TINÉE, Mémoire de fin d’études, Institut d’Etudes Politiques, Aix-en-Provence, 1971


Vous disposez d'autres informations ou d'autres photographies concernant Saint-Sauveur-sur-Tinée et vous souhaiteriez les voir publier sur Nice-Rendezvous... Rien de plus simple ! Cliquez sur ce bandeau pour accéder au formulaire d'envoi des fichiers...


Sources : textes et photos extraits des ouvrages de G. Colletta. © 1983-2009 Serre Éditeur. Reproduction interdite.

 

 

Utilisez ce formulaire pour contacter la rédaction de Nice RendezVous, pour nous adresser vos communiqués et prière d'insérer. Vous pouvez joindre jusqu'à 5 photographies et documents au format PDF (taille maximum : 1 Mo) en cliquant sur le bouton Ajouter les fichiers.

 

1000 caractères restants
Ajouter les fichiers