inset carriera

 

Cliquez sur l'initiale de l'identifiant de la rue recherchée
(par exemple M pour Avenue Jean Médecin) :

A | B | C | D | E | F | G | H | I-J-K | L | M | N | O | P | Q-R | S | T | U-V | W-X-Y-Z

06100
en prolongement de l’avenue de Sévigné

 

Bien que cette voie soit courte, elle n’en figure pas moins sur divers guides des rues de Nice, en tant qu’accès à l’évêché.
Le 5 juin 1912 Mgr Chapon, évêque de Nice, a acheté à titre personnel sur les hauteurs de Saint-Barthélemy, une partie de la propriété Spitalieri de Cessole. Ancien secrétaire du célèbre Mgr Dupanloup Félix (1802-1878) lorsqu’il était évêque d’Orléans, Mgr Chapon fréquentait les salons mondains, notamment celui de Madame Henri Germain, épouse du fondateur du Crédit Lyonnais, dans sa villa Orangini à Cimiez. Mais s’il achetait cette villa, ce n’était pas pour son confort personnel mais pour rétablir une situation de l’église, rendue précaire à Nice, par la loi de séparation de l’Église et de l’État (1905). Elle avait perdu ses églises, ses chapelles, ses séminaires, le sanctuaire de Laghet. L’évêché implanté dans la villa de Cessole, devenu villa Dupanloup, Mgr Chapon fit aménager les locaux en conséquence. En 1925 il remit la villa à l’Association diocésaine de Nice et y mourut en 1926.
En 1948 à la demande des membres du clergé, les bureaux furent transférés rue Paganini. Puis, trente-six ans plus tard, retour à la villa Dupanloup, plus commode notamment pour le stationnement des religieux et des visiteurs. La villa reçut un nouvel aménagement en 1986. Deux chapelles en font partie, celle de la Vierge Fidèle et à quelques pas de la villa, celle de Saint-Hilarion, souvenir du comte Hilarion Spitalieri de Cessole (1776-1845), Premier président du Sénat de Nice de 1835 à 1845. Nous pensons que c’est une bonne occasion pour rappeler les noms des prélats qui ont administré le diocèse de Nice depuis le rattachement du Comté de Nice à la France en 1860: Jean-Pierre Sola 1858-1878, Victor Balain 1878-1896, Henri Chapon 1896-1926, Louis-Marie Ricard 1926-1929, Paul Rémond 1930-1963, Jean Mouisset 1963-1984, François Saint-Macary 1984-1997, Jean Bonfils 1998-2003 et, bien sûr, notre évêque actuel depuis 2004, Mgr François Sankalé.
L’église catholique, elle aussi, change son organisation, par suite de la pénurie de prêtres. Les trente-huit églises de Nice intra muros sont réparties en quatre secteurs ou doyennés qui comportent chacun trois paroisses, chacune d’elles regroupant un certain nombre d’églises (voir ci-après le tableau d’après l’annuaire des paroisses 2003).

Nice-Centre
1 – Bienheureux Jean XXIII
Cathédrale
St Augustin St Martin
St Jean-Baptiste le Vœu
St Jacques le Gésu

2 – N.-D. de l’Espérance
N.-D. de France

3 – St Ambroise
Sacré-Cœur
St Philippe
St Pierre d’Arène

Nice-Nord
1 – Ste Marie des Anges
N.-D. de l’Assomption
N.-D. de Cimiez
N.-D. du Vallon des Fleurs

2 – Le Bon Pasteur
St Jean l’Évangéliste
St Barthélemy
St François d’Assises
St Pancrace
St Sauveur

3 – St Jérôme
St Étienne
St Paul
St Pierre de Féric
Ste Jeanne d’Arc

Nice-Est
1 – St François de Sales
N.-D. Auxiliatrice
N.-D. du Bon Conseil
N.-D. de Bon Voyage
St Pons
St Roch

2 – La Sainte Famille
St Joseph
N.-D. du Perpétuel Secours
N.-D. du Port

3 – St Pierre de l’Ariane
St Pierre de l’Ariane

Nice-Ouest
1 – Ste Marguerite
St Marc
Ste Monique
N.-D. de Lourdes
St Isidore N.-D. du Rosaire

2 – St Vincent diacre
St Antoine de Ginestière
St Roman de Bellet Gairaut

3 – St Luc
Ste Marie Madeleine
Ste Thérèse de l’Enfant Jésus
Ste Hélène


separator
Mini plan : | Angle : | Afficher les noms des rues :
Imprimer

 

Utilisez ce formulaire pour contacter la rédaction de Nice RendezVous, pour nous adresser vos communiqués et prière d'insérer. Vous pouvez joindre jusqu'à 5 photographies et documents au format PDF (taille maximum : 1 Mo) en cliquant sur le bouton Ajouter les fichiers.

 

1000 caractères restants
Ajouter les fichiers