actualites

 

mitterrand-aschieri-sqASCHIERI MOUANS SARTOUX MITTERRAND : C'est dans le Palais Royal, qui fut la résidence des ducs d’Orléans, au ministère de la Culture et de la Communication, lorsqu'on entre par la rue de Valois, que le mercredi 18 avril, le Ministre de la Culture, Frédéric Mitterrand a remis les insignes de Commandeur des Arts et Lettres à André Aschieri le maire de Mouans Sartoux.

Comme l'a indiqué Frédéric Mitterrand dès l'introduction de son éloge, dans les Alpes-Maritimes … " il y a, entre Nice et Grasse, une petite ville de 10 000 habitants que vous vous efforcez depuis trente ans à transformer, avec votre détermination et votre générosité, en petit coin de paradis : c’est Mouans-Sartoux."

Avant d'ouvrir une généreuse boite à louanges, qui tel que nous le connaissons, a dû faire rosir les joues du tenace mais timide récipiendaire. "Pour vous, les mots d’éducation artistique, de sensibilisation, d’accessibilité ne sont pas des formes vides : ils prennent corps sur le terrain. Pour vous, le développement urbanistique, économique et social de votre ville ne va pas sans une politique culturelle ambitieuse.

"Doté de convictions fortes et d’une aspiration au partage, vous allez en organiser le développement culturel. En multipliant les acquisitions foncières et immobilières, vous menez une politique de préservation et de revalorisation du patrimoine historique de Mouans : vous êtes à l’origine de la création du réseau de rues piétonnes et de la réhabilitation généralisée des façades. Sous votre égide, la commune fait appel à des jeunes concepteurs qui vont promouvoir une architecture résolument contemporaine dans les domaines scolaires, sportifs et culturels.

Sous votre impulsion la culture va devenir le poumon de Mouans-Sartoux : vous créez un magnifique pôle culturel qui abrite le cinéma La Strada et une médiathèque – avec 6 500 adhérents pour 10 000 habitants, un rêve de médiathécaire ! -, et un festival du livre qui attire chaque année plus de 50 000 visiteurs.

Après avoir obtenu le classement du château de Mouans aux Monuments historiques, vous l’avez fait acquérir par la commune et y avez développé un centre d’art contemporain de grande envergure."
En effet, inauguré en 1990, l’Espace de l’Art Concret, centre d’art dédié à l’éducation du regard, abrite la plus grande collection française d’art concret. Sa création est le fruit de la rencontre de Gottfried Honneger et Sybill Albers - qui souhaitaient partager avec le public leur collection ainsi que celle de la Fondation suisse Albers-Honneger, dévolues à l’art abstrait, géométrique, et concret - avec la volonté d'André Aschieri de mettre la culture au coeur de ses priorités politiques.

"Depuis 22 ans votre implication et celle de Gottfried Honegger ont été déterminantes pour la vie culturelle de la commune, du département et de la région. Vous menez ensemble une politique d’exposition particulièrement féconde qui engage les visiteurs à développer une réflexion sur l’art et la société."
Ainsi, conclut Frédéric Mitterrand, "parce que l’impulsion que vous avez donnée est un exemple de politique culturelle généreuse et réussie, cher André Aschieri, au nom de la République française, nous vous faisons commandeur de l’ordre des Arts et des Lettres."

 

Les Remerciements du maire de Mouans Sartoux

mitterrand-aschieri-h

Monsieur le Ministre, Mesdames, Messieurs, chers amis,

Je dois ma présence ici, bien évidemment à vous Monsieur le Ministre qui l’avez souhaité et décidé. J’ai noté que vous avez pris cette décision après votre visite à l’Espace de l’Art Concret de Mouans-Sartoux.

Mais aussi à ceux qui ont permis à ce projet de naître, dont certains sont ici. Permettez-moi de les saluer. Sans leur engagement, leur désintéressement, leur générosité dans l’action, rien n’aurait été possible.

Madame Françoise CHATEL, inspectrice générale, Guy AMSELLEM, délégué aux Arts Plastiques, et plus tard, président du centre d’art, Philippe et Françoise BILLARANT, le président actuel, Jean-François TORRES.

Je voudrais aussi remercier vos prédécesseurs, tous vos prédécesseurs qui ont avec constance apporté le soutien de l’Etat à ce projet quelles que soient les vicissitudes de la vie politique.

Je les remercie au nom de notre commune et de ce beau projet, avec une pensée particulière pour le premier d’entre eux dans l’ordre chronologique, Jack LANG.

Bien entendu, la rencontre avec Gottfried HONNEGGER et Sybill ALBERS a décidé de tout le reste.

Vous avez évoqué l’architecture et l’urbanisme, Monsieur le Ministre, c’est bien par là que notre regard sur l’art a changé. Aménager la ville, construire des équipements publics pour donner du sens à l’espace urbain, permettre la rencontre et la convivialité, c’est combattre la laideur qui trop souvent enserre les villes. Mouans-Sartoux a empêché qu’une pénétrante ne traverse le parc du château qui abrite notre centre d’art. Après 30 années d’actions, nous avons obtenu la réouverture de la ligne ferroviaire Grasse-Cannes. Pour nous, la ville, l’urbain, c’est de la culture. C’est d’abord ce regard qui m’a séduit chez Gottfried Honnegger.

D’emblée, j’ai fait confiance à la vision de Gottfried et Sybill. Leur engagement pour l’art est d’abord un engagement social, un engagement pour l’éducation.

Je reçois cette distinction comme la reconnaissance du pays pour l’action conduite depuis 30 ans dans le domaine de la Culture par la commune de Mouans-Sartoux.

En 1990, l’Espace de l’Art Concret est inauguré. La collection, exposée à Mouans-Sartoux et qui compte plus de 600 œuvres, a fait l’objet d’un don à la France en 2000.

Elle est l’une des collections d’Europe les plus significatives dans le domaine de l’Art Concret.

Mouans-Sartoux est aussi la ville du livre, avec le festival du livre qui rassemble chaque automne plus de 50 000 visiteurs, des centaines d’auteurs et éditeurs. Il est reconnu pour être l’un des plus importants de France ; la médiathèque communale réunit plus de 6500 adhérents pour 10 000 habitants. Nous devons cette réussite à la pugnacité et à l’énergie de Marie-Louise Gourdon, maire-adjointe déléguée à la culture, comme nous lui devons notre cinéma.

Car Mouans-Sartoux est aussi la ville du cinéma avec son complexe « La Strada » construit par la commune. Les trois salles ont accueilli plus de 320 000 entrées en 2011, avec le taux de fréquentation le plus important de France pour l’une de ces salles.

Mouans-Sartoux, c’est encore la commune qui accueille depuis 20 ans, plusieurs milliers de participants lors des colloques Art-Science-Pensée. Son président, Paul Charbit est ici. Colloques où scientifiques, artistes et philosophes croisent leurs regards sur des questions qui interpellent leurs disciplines.

Aussi, cette distinction, Monsieur le Ministre, je la comprends comme la reconnaissance d’une action continue et déterminée au profit de la culture pour tous. Il s’agit de permettre l’accès du plus grand nombre au meilleur de notre patrimoine et de la création contemporaine.

Je vous remercie.


Copyright ©2012 NRV Nice RendezVous. Tous droits réservés.
logo-nicerendezvousToutes les actualités les plus récentes de NRV, NiceRendezVous, le site de rencontre avec les événements, la culture et l'histoire de Nice, de la Côte d'Azur et de la Principauté de Monaco, sont présentées ici par Google actualité

{linkr:related;keywords:mouans+sartoux;limit:10;title:ARTICLES+EN+RAPPORT}

 

 

Articles en relation

Utilisez ce formulaire pour contacter la rédaction de Nice RendezVous, pour nous adresser vos communiqués et prière d'insérer. Vous pouvez joindre jusqu'à 5 photographies et documents au format PDF (taille maximum : 1 Mo) en cliquant sur le bouton Ajouter les fichiers.

 

1000 caractères restants
Ajouter les fichiers