actualites

 

thierry-marianiPour l’UMP, limiter la casse aux prochaines élections régionales qui s’annoncent difficiles se résumerait à reconquérir deux ou trois régions, dont PACA, afin de pouvoir crier victoire surtout après l’engagement personnel du chef de l’état. L'assemblée régionale Provence-Alpes-Côte d'Azur est dans le coeur de cible de ce projet puisqu'à part cette instance la droite est pratiquement chez elle - 34 députés sur 40 - installée à la direction de toutes les grandes villes : Marseille, Nice, Toulon, Aix-en-Provence, Avignon.
En principe les disciples de Sarkozy attaquent bille en tête les campagnes électorales mais cette fois ils ont été pris de vitesse par un président de région PS sortant, Michel Vauzelle, qui très tôt a engagé le duel en parlant de front des résistances et en essayant de catalyser autour de sa personne des forces centrifuges.
Dans notre territoire la tête de liste UMP, Thierry Mariani, part avec un handicap, sa moindre notoriété, car le Vaucluse est à des années lumière des Alpes Maritimes, mais il pourra compter sur l’équipe mise en place par Christian Estrosi, l’inoxydable et européen Gaston Franco et la travailleuse Dominique Sassone Estrosi pour lui ouvrir les portes et donc le soutien du département le plus sarkozyste de France. Lundi soir, Thierry Mariani était bien sûr présent à leurs côtés, au Palais Sarde, pour rencontrer les forces vives du 06 lors des traditionnels voeux du préfet.
Son adversaire socialiste, très souriant, était aussi présent.

 

 

Utilisez ce formulaire pour contacter la rédaction de Nice RendezVous, pour nous adresser vos communiqués et prière d'insérer. Vous pouvez joindre jusqu'à 5 photographies et documents au format PDF (taille maximum : 1 Mo) en cliquant sur le bouton Ajouter les fichiers.

 

1000 caractères restants
Ajouter les fichiers