actualites

 

HAUT PAYS de NICE Le Parc National du MERCANTOUR PARC MERCANTOUR - Nouveau cap pour le Parc National du Mercantour. Les azuréens ne peuvent que s’en réjouir. Le parc national du Mercantour prend un nouveau cap en terme d’image et d’organisation. Les habitants des Alpes-Maritimes et des Alpes de Haute-Provence sont fiers de ce creuset naturel de 68 500 ha, unique en Europe, créé en 1979. Son orientation de « territoire protégé » a cependant commencé en 1859. Cette année là, le roi de Piémont Sardaigne, Victor-Emmanuel II créé sa réserve royale de chasse sur les massifs du Mercantour et de l’Argentera. À cheval sur le Piémont et l’ancien Comté de Nice, cet espace protégé, essentiellement centré sur la Haute Vésubie, pour le versant français, demeure italien jusqu’en 1947. Le changement de nationalité ne mettra pas fin à cette longue tradition de préservation du patrimoine naturel. Tant s’en faut. En 1960, déjà, alors que la loi sur les parcs nationaux français n’est pas encore promulguée, le Conseil général des Alpes-Maritimes s’est prononcé en faveur de cet ambitieux projet . La naissance du sixième parc national français métropolitain, le 18 août 1979 , ne se fit pas sans difficulté. 28 ans après, pourtant, ce territoire a montré son efficacité en matière de protection. L’effet « réserve » s’avère incontestable. Les effectifs de chamois ont été multipliés par dix, ceux de l’aigle royal par vingt. À côté de ses activités scientifiques de suivi et d’inventaires des espèces, cette entité naturelle accueille plus de 600 000 visiteurs chaque année. Force est de constater que le territoire du Mercantour commence à bénéficier d’une notoriété de rang national. Selon un récent sondage de l’institut Louis Harris (LH2) réalisé en février 2008 pour le compte de Parcs Nationaux de France, les Français ont été interrogés sur les 9 parcs : le Mercantour ressort comme celui ayant la plus forte notoriété. A la question « Parmi cette liste,quels sont tous les parcs nationaux français que vous connaissez ou dont vous avez au moins entendu parler ? », le Mercantour arrive en tête avec 55%, devant la Vanoise et les Cévennes (49%) et les Pyrénées (48%). Pour autant, cette notoriété ne se traduit pas encore en visites concrètes puisque il arrive en 4ème position (sur 9) dans les réponses à la question : « Parmi les parcs nationaux français suivants, quels sont ceux dans lesquels vous êtes déjà allé ? », avec un score toutefois honorable de 14% (22% pour les Pyrénées, en tête et 21% pour la Vanoise, juste derrière). Ces résultats semblent justifier, comme le souligne la direction, des actions en faveur d’un tourisme durable et de qualité. A ce sujet, une initiative importante a été prise le 30 avril dernier avec la création du Conseil Economique social et culturel du parc du Mercantour. Il s’agit d’une instance consultative de 39 membres, réunis autour de Gaston Franco, président du conseil d’administration du parc et Thierry Boisseaux, directeur. Composée d’organismes publics ou privés représentant les habitants du territoire, cette instance va donner un élan significatif pour les nouvelles missions d’assistance et de conseil de ce territoire. Concrètement : trois postes d’agent de développement local seront pourvus d’ici juillet 2008. Ce Conseil aura pour objectif principal d’être un relais entre les habitants des communes concernées et l’établissement public : en plus des rencontres avec les agents de l’établissement, au jour le jour sur le terrain, se met en place un dialogue. L’enjeu est ambitieux : il faut rendre plus transparentes les règles qui s’appliquent dans cet écrin naturel .Parmi les nombreuses actions initiées par le Directeur du Mercantour, Thierry Boisseaux s'est attaqué au « sujet qui fâche » en haute Roya. Il veut réformer en profondeur la desserte en 4x4 de la vallée des Merveilles, actuellement réservée à une dizaine de « taxiteurs », un néologisme pour désigner des propriétaires locaux de véhicules tout terrain, souvent hôteliers et restaurateurs de profession. Le directeur souhaite ouvrir ce transport à la concurrence, le soumettre à une procédure d'appel d'offres. Le débat est ainsi ouvert. N’oubliez pas , pour clore cette brève incursion au cœur du haut pays, que le Parc national du Mercantour organise, dans le cadre de la Fête de la Nature les 24 et 25 mai prochains, plus de 30 sorties de terrain avec ses gardes-moniteurs et accompagnateurs partenaires. Ces sorties sont destinées au grand public et totalement gratuites !
Paul Barelli
Le Petit Niçois 

 

 

Articles en relation

Utilisez ce formulaire pour contacter la rédaction de Nice RendezVous, pour nous adresser vos communiqués et prière d'insérer. Vous pouvez joindre jusqu'à 5 photographies et documents au format PDF (taille maximum : 1 Mo) en cliquant sur le bouton Ajouter les fichiers.

 

1000 caractères restants
Ajouter les fichiers