inset carriera

 

Cliquez sur l'initiale de l'identifiant de la rue recherchée
(par exemple M pour Avenue Jean Médecin) :

A | B | C | D | E | F | G | H | I-J-K | L | M | N | O | P | Q-R | S | T | U-V | W-X-Y-Z

06200
promenade des Anglais 405

 

JavaScript doit être activé pour utliser les cartes Google.
Il semble que JavaScript soit désactivé ou non supporté sur votre navigateur.
Pour voir les cartes Google Maps, activez JavaScript en changeant les options de votre navigateur, puis rechargez la page.

Imprimer

parc_phoenix.jpg

Dans le nouveau quartier de l’Arénas, le parc Phœnix, ouvert depuis février 1990, offre au public un lieu de rencontre avec la nature contrastant heureusement avec les immeubles monumentaux du secteur des affaires.
Malgré l’adresse officielle l’accès se fait par l’avenue des Floralies, puis par l’avenue Charles Buchet.
Sur ce domaine de 7 hectares, l’univers végétal donne un spectacle permanent aux visiteurs. Après le parvis d’entrée, planté en Phœnix canariensis (le nom de genre de ces palmiers a baptisé le parc) on découvre une vingtaine de jardins à thèmes entièrement sonorisés. Sur une étendue du lac de 7?000 m2, on voit un véritable domaine de la flore aquatique, animée par cygnes, pélicans et canards.
En avançant on trouve une zone de végétation de sous-bois, une garrigue de Provence, une dune du Sahara, une zone volcanique en provenance de l’Etna, une sansouire (salicornes immergées) de Camargue, etc.
La serre est l’une des plus grandes d’Europe avec des milliers de plantes, 22 mètres de haut, 7?000 m2 répartis en sept climats tropicaux et subtropicaux, leur température et leur humidité sont gérées par un ordinateur central. Il y a également une volière, des aquariums, insectariums et vivariums.
À côté du parc floral, par une entrée particulière, on trouve le Musée des Arts asiatiques, inauguré le 16 octobre 1995 par le président du Conseil général, le préfet des Alpes-Maritimes et le maire de Nice, Jacques Peyrat. Des collections de grande qualité permettent d’approfondir les connaissances des visiteurs sur l’Asie. Des spectacles et des expositions périodiques peuvent inciter le public à revenir pour se familiariser davantage avec les civilisations d’Extrême-Orient.
L’architecte Kenzo Tange définit ainsi l’esprit et le site de son musée?: « C’est un cygne qui flotte sur l’eau d’un lac paisible, sur les bords de la Méditerranée, au milieu d’une végétation luxuriante. Dans mon esprit, ce musée représente un bijou « tout blanc » qui brille sur la Côte d’Azur ». Enfin, l’ensemble du parc comporte une partie privée où est installé le siège de la Communauté d’agglomération Nice Côte d’Azur.
Cette nouvelle entité a été créée le 1er janvier 2002.
L’extension de l’agglomération niçoise ces dernières années a nécessité la mise en œuvre d’une politique de développement concertée et cohérente pour optimiser ses nombreux atouts?:
- 23 communes regroupant 500?000 habitants, soit près de la moitié de la population des Alpes-Maritimes,
- 5?000 entreprises et 155?000 emplois,
- 32?000 hectares, 5e aire urbaine de France,
- 1er aéroport international du grand sud, 2e aéroport de France.
La communauté d’agglomération est l’instrument d’une meilleure coordination?:
- elle permet un développement plus harmonieux et une gestion plus équilibrée des Services (transports, déchets, eau, environnement) à l’échelle de l’ensemble des communes qui composent le territoire,
- elle permet, également, une mise en commun de moyens humains et techniques des communes afin de faire des économies profitables aux usagers,
- enfin, elle permet de bénéficier de nouveaux moyens financiers versés annuellement par l’État.
Le développement économique, la protection de l’environnement et l’amélioration des déplacements urbains dans le périmètre de l’agglomération constituent ses trois grandes priorités.
Les communes composant la communauté d’agglomération Nice Côte d’Azur (CANCA) sont les suivantes?:
Aspremont, Beaulieu, Cagnes sur mer, Castagniers, Coaraze, Colomars, Duranus, Eze, Falicon, La Gaude, Levens, Nice, La Roquette-sur-Var, Saint-André-de-la-Roche, Saint-Blaise, Saint-Jeannet, Saint-Jean-Cap-Ferrat, Saint-Laurent-du-Var, Saint-Martin-du-Var, Tourrette-Levens, La Trinité, Vence, Villefranche-sur-Mer.
La Charte fondamentale édicte?:
- le respect de chaque commune creuset de la citoyenneté et de l’identité locale,
- l’autonomie des communes et le respect des principes de subsidiarité,
- le choix privilégié de la solution la plus favorable pour chacune des communes,
- la recherche constante de l’unanimité,
- la mise en œuvre d’une vraie solidarité,
- le partage d’un cadre de vie équilibré dans le respect des spécificités locales et des identités culturelles. La communauté ne créera pas de nouveaux services mais gérera sur tout son territoire les compétences transférées par les communes.
- Pour 2003 les budgets de la communauté ont été votés sans création d’impôt nouveau. Un conseil des maires se réunit avant chaque conseil plénier pour permettre une meilleure concertation.
Sans relation immédiate et directe, les projets de Nice (territoires et tramway) apporteront néanmoins à la CANCA un appoint d’expérience et de « savoir-gérer ».

 

Utilisez ce formulaire pour contacter la rédaction de Nice RendezVous, pour nous adresser vos communiqués et prière d'insérer. Vous pouvez joindre jusqu'à 5 photographies et documents au format PDF (taille maximum : 1 Mo) en cliquant sur le bouton Ajouter les fichiers.

 

1000 caractères restants
Ajouter les fichiers