inser visite

 

logo-google7 avenue de Fabron
Nice-Ouest


nice-palais-de-marbre-entreeOu Villa les Palmiers (1872-79), à Fabron, caché derrière les hideux immeubles des Cèdres. C'est une construction de l'architecte niçois S.-M. Biasini pour le collectionneur belge Ernest Gambart (1830-1902), marchand de tableaux à Londres. Son surnom lui vient des revêtements de marbre blanc importé de Carrare, par vingt-sept bateaux, qui recouvrent ses façades. L'intérieur a conservé une partie de ses plafonds, ses lambris et ses miroirs de même que le salon à musique où se donnèrent des concerts fameux. Gambart, qui était aussi consul d'Espagne à Nice, fut un protecteur du peintre Rosa Bonheur (1822-1899). Au fronton un vers de John Keats "A thing of beauty is a joy for ever".
Le Palais de Marbre, qui a conservé une partie de ses jardins avec un superbe plan d'eau et des décors de grottes, abrite aujourd'hui les Archives communales de la Ville de Nice.

nice-palais-de-marbre

 

banniere-pub-livre-folies

 

Utilisez ce formulaire pour contacter la rédaction de Nice RendezVous, pour nous adresser vos communiqués et prière d'insérer. Vous pouvez joindre jusqu'à 5 photographies et documents au format PDF (taille maximum : 1 Mo) en cliquant sur le bouton Ajouter les fichiers.

 

1000 caractères restants
Ajouter les fichiers