inser visite

 

nice-arenas-10 nice-arenas-6nice-arenas-11nice-arenas-tobiassenice-arenas-9nice-serre-parc-phoenixnice-serre-parc-phoenix-3 nice-serre-parc-phoenix-2 Le centre d’affaires de Nice-L'Arénas a vu le jour à partir de 1988, sous l'impulsion de Jacques Médecin qui cherchait désespérément à faire de Nice une cité d'affaires, à quelques encablures de la technopole de Sophia-Antipolis qui commençait à prendre de l'essor. Au milieu de la campagne parsemée de «?grenouillères?» où il faisait bon vivre selon les anciens, se sont créés deux pôles d’intérêt?: le parc des Floralies dit parc Phoenix sur sept hectares qui se veut un enchantement pour les visiteurs, et le centre d’affaires proprement dit qui se compose d’un programme immobilier de bureaux et des surfaces d’activité tertiaire, des ensembles hôteliers, quelques logements, des parkings, des activités collectives, culturelles, d’enseignement, voire de sports, avec commerces et boutiques.
C’était un pari à gagner dans un site bénéficiant d’une situation exceptionnelle, à proximité immédiate de l’aéroport, de l’autoroute A8, de la voie rapide, du marché d’intérêt national, du centre administratif départemental et de la l'axe routier CD 2202, avec un développement prévu de Nice-La Plaine. Après une longue période de stagnation pendant laquelle seule la zone sud témoignait de quelque activité, la ZAC de l'Arénas semble retrouver un second souffle, dans la perspective de l'aménagement de la plaine du Var, classée Opération d'Intérêt National en novembre 2006.

Le Parc Phœnix s’étend sur 7 hectares. 2500 espèces de plantes, dont certaines réputées rares, sont préservées dans un décor méditérranéen. La serre tropicale de 7.000m2 et de 25 m de haut est une des plus grandes d’Europe. Conçu comme un lieu de rencontre entre l’homme et la nature, il se compose d’une vingtaine de jardins à thèmes sonorisés.
Au grè de la visite du parc, le promeneur découvre :
le jardin astronomique, 2 milliards d’années racontées par des fossiles, l’île des temps révolus, végétaux survivants depuis plus de 8 millions d’années, la bambouseraie, le jardin des graminées.
Les tapis de fleurs odorantes, différentes selon les saisons, flattent les sens par leurs couleurs et leurs senteurs.
Des bancs appellent au repos le long de l’oued autour duquel un paysage de campagne a été reproduit. Le lac sur lequel évoluent les pélicans, les cygnes noirs et les canards, aux côtés des tortues, et les "cascades méditérranéennes" offrent un spectacle unique.
La volière regroupe nombre d’espèces de rapaces et d’oiseaux exotiques.
Quant à la serre, d’une haute technologie, elle met en scène 7 climats tropicaux différents. On y trouve une forêt de fougères arborescentes, une très vaste collection d’orchidées rares. La faune exotique est présente avec quelques spécimens d’insectes et des aquariums avec des espèces très diversifiées de poissons. Le jardin de Louisiane, le jardin de Thaïlande et le jardin d’Afrique Australe traduisent la diversité et la richesse de la nature.
Des expositions temporaires, au rythme des saisons, sur l’univers végétal, sont organisées tout au long de l’année, ainsi que des animations destinées aux enfants, à l’occasion de Noël, d’Haloween et de Pâques.

Le quartier de l'Arénas abrite en outre le Musée des Arts Asiatiques, le siège de la Communauté d'Agglomérations Nice Côte d'Azur, appelée à se transformer en Communauté Urbaine dès janvier 2009 et le Lycée Paul Augier d'Hôtellerie et de Tourisme, de renommée internationale.

 

Utilisez ce formulaire pour contacter la rédaction de Nice RendezVous, pour nous adresser vos communiqués et prière d'insérer. Vous pouvez joindre jusqu'à 5 photographies et documents au format PDF (taille maximum : 1 Mo) en cliquant sur le bouton Ajouter les fichiers.

 

1000 caractères restants
Ajouter les fichiers