inset histoire

 

 

hercule_trachelHercule Trachel, né à Nice le 5 juillet 1820, effectue de solides études de dessin à Nice puis à la Reale Accademia Albertina de Turin où il obtient un premier prix de nu. Il est fortement influencé par l’art du paysage des Cignaroli. Dès son retour en 1839, Trachel devient très vite un artiste en vogue sur la Riviera. Les hivernants apprécient ses paysages romantiques. Inspiré également par les représentants de l’école napolitaine du Pausilippe, Trachel met au point un art de l’aquarelle immédiatement reconnaissable : de multiples touches minuscules faisant vibrer la couleur sur un lavis de fond. Si l’aquarelle reste le médium préféré de Trachel, il n’en maîtrise pas moins l’huile.

Des mécènes l’emmènent en voyage à travers toute l’Europe dont il laisse beaucoup de vues aquarellées, parfois de très grand format. En 1858, il devient le professeur de la baronne Charlotte de Rothschild durant de nombreuses années. Tous deux se rendent très souvent en Italie.
L’activité niçoise du peintre est importante. De ses multiples vues aquarellées, marines, villes et paysages du littoral principalement, plusieurs sont tirées en lithographies et éditées en albums. Il réalise notamment une vue du scrutin de 1860 pour l’Illustration.
L’art d’Hercule Trachel ne se limite pas au paysage ; il s’exerce dans la peinture de genre, le portrait, les décors d’intérieur de riches villas, dans la peinture religieuse. Virtuose de l’aquarelle, Trachel connaît aussi la peinture à l’huile et la fresque. On lui doit notamment des décors muraux à la Chapelle des Pénitents noirs, du Gésu et du monastère de Cimiez à Nice.

trachel-paysannesTrès liés au théâtre niçois, Hercule Trachel et ses deux frères ont été omniprésents sur la scène culturelle locale au milieu du XIXe siècle. Ami du poète niçois François Guisol, Hercule joue la comédie en nissart dans des troupes amateurs. Il taille les costumes et réalise les décors.

Hercule Trachel meurt à Nice le 21 janvier 1872. Un grand nombre de ses œuvres ont été léguées par sa petite-nièce, Fanny Trachel, première directrice de la villa Thiole à la ville de Nice. Ce peintre majeur devrait connaître une résurrection méritée dans les prochaines années. Sa peinture dépasse largement le seul cadre niçois.

Jean-Paul POTRON (in Dictionnaire Historique du Comté de Nice, Serre Editeur, 2002)


 


 

Utilisez ce formulaire pour contacter la rédaction de Nice RendezVous, pour nous adresser vos communiqués et prière d'insérer. Vous pouvez joindre jusqu'à 5 photographies et documents au format PDF (taille maximum : 1 Mo) en cliquant sur le bouton Ajouter les fichiers.

 

1000 caractères restants
Ajouter les fichiers