inser visite

 



Agrandir le plan

nice-linteau-penitents nice-boulet-turc

pietonEn quittant la chapelle, prendre à droite dans la

 B Rue de la Croix
Ce nom se réfère sans doute à la chapelle Sainte-Croix voisine, mais celle-ci n'y étant été installée qu'en 1765, on peut penser que cette appellation est assez récente. C'est dans la rue de la Croix que se trouvaient, au XIXe siècle, les maçons de la ville.
A la porte de la sacristie de la chapelle des Pénitents Blancs, un linteau (XVIIe) provenant sans doute de l'ancienne chapelle montre deux Pénitents en cagoule en adoration devant la Croix.

pietonLonger la chapelle. Revenir sur ses pas et prendre à droite la

 C Rue de la Loge
Depuis le XVe siècle existait au haut de la rue du Château le palais communal, doté d'une loge dite «de la citerne». Or, la rue de Loge actuelle conduisait aussi, dans sa partie haute, au palais communal et à sa loge, d'où, peut-être, son nom. Ce palais communal fut détruit au début du XVIe siècle. La loge disparut donc. Quant à la rue, elle prit, dans sa partie haute, le nom de rue Saint-Joseph en accord avec une chapelle érigée sur son passage. Faute de loge, et même de parcours y conduisant, le nom de rue de la loge perdait donc tout son sens. Au carrefour de la rue de la Loge et de la rue Droite, boulet du siège de 1543. De nombreux autres boulets, attribués à ce siège, parsèment le Vieux-Nice : sur la façade de la chapelle du Saint-Sépulcre  dans l'église Saint-Martin-Saint-Augustin, à l'angle des rues de l'Abbaye et Colonna d'Istria.

pietonPrendre à gauche la

 D Rue Droite
carriera drecha (rue directe, et non rue droite)
En effet, ce que l'urbanisme dément à l'évidence, c'est à dire que cette rue soit droite, ne s'explique que par une traduction française erronée. Il s'agit en fait d'une rue qui relie directement le nord au sud de la ville, la seule qui le fasse aussi nettement, donc une rue «directe» et non «droite» au sens «rectiligne». Le nom de rue Droite est cité pour la première fois en 1352. Au XIXe siècle, prenant la suite de la rue Saint-Joseph, la rue Droite est surnommée carriera dei daurié, car c'est elle qui regroupe les bijoutiers et orfèvres de Nice.

 

Utilisez ce formulaire pour contacter la rédaction de Nice RendezVous, pour nous adresser vos communiqués et prière d'insérer. Vous pouvez joindre jusqu'à 5 photographies et documents au format PDF (taille maximum : 1 Mo) en cliquant sur le bouton Ajouter les fichiers.

 

1000 caractères restants
Ajouter les fichiers