inset villages

 

Clans Le site de Clans est occupé dès la préhistoire, comme en témoigne la cache de Clans découverte en 1904 à l'occasion des travaux de construction de la route. Les objets mis au jour constituaient vraisemblablement la réserve d'un artisan fondeur. Ils sont depuis déposés au Musée d'Archéologie de Cimiez à Nice. On sait également que la voie romaine qui reliait Nice à Embrun traversait Clans dont le nom est à rattacher à la racine pré-indo-européenne Kl- désignat la pierre, le rocher. Au Moyen-Age, deux habitats distincts se partagent le te territoire : le Puget-Garnier et Clans. Le premier disparaît rapidement, sans doute suite à une catastrophe tandis que le second devient un centre important, notamment grâce à l'érection de sa paroissiale en collégiale par le bref du pape Innocent II en 1137. Seule collégiale du diocèse de Nice, elle abrite un collège de quatre chanoines jusqu'à la Révolution. Aujourd'hui encore, le desservant de la paroisse porte le titre d'archiprêtre. Dépendant, comme l'ensemble du Comté de Nice, de la Maison de Savoie à partir de 1388, Clans s'administre librement jusqu'à l'inféodation à la famille Orsieri. La communauté tire de substantiels revenus de l'exploitation forestière, notamment grâce à la forêt du Tournairet qui alimente les chantiers navals de Nice. Une production importante d'huile d'olive lui assurait également de confortables revenus. Victime de l'exoce rural, la commune connaît un regain d'activité au début du XXe siècle avec la construction de l'usine hydroélectrique du Bancairon (1922-1929), la plus puissante du département. L'autre hameau de la commune, Pont-de-Clans, abrite aujourd'hui le siège administratif de la Communauté de Communes de la Tinée.

 

Imprimer
Code postal
Insee
Canton (avant 2015)
Latitude
Longitude
Altitude Superficie Nice à
06420
06042
Saint-Sauveur-sur-Tinée
44 °
7.15 °
641 m
3 779 ha
55 km
 
Démographie (1701-1999)
 
La centrale de Bancairon
     
1701 740 population_clans  
La compagnie Energie Electrique du Littoral Méditerranéen commence, en 1927, l'édification d'une grande centrale au Bancairon, sur les communes de Clans et de Bairols. Les eaux sont captées au Pont-de-Paule, en amont de Saint-Sauveur et canalisées dans une galerie souterraine de 14 km. Sa construction, entre 1927 et 1929, amena près de 2000 ouvriers dans la vallée. La centrale hydroélectrqiue de Bancairon est, avec une puissance de plus de 50 000 kW, la plus importante unité de production du département des Alpes-Maritimes.
1754 740
1800 634
1828 722
1861 814
1901 692
1936 623
1962 446
1999 532
         
Le blason
 
Renseignements
 
A visiter...

Blason de Clans

D’argent chappé d’azur, le premier chargé d’un ours passant du second.
 
Intercommunalité :
Communauté de Communes de la Tinée

Mairie :
Mairie de Clans
06420 CLANS
Mardi - vendredi : 9h00 - 12h00
Samedi : 14h00 - 17h00.
Tél : 04.93.02.90.08
Fax : 04.93.02.94.94

 

Le village : Clans conserve, dans son architecture, un caractère médiéval très accentueé avec de beaux édifices, comme la maison dite "de la Reine Jeanne", avec fenêtres à colonnettes et à meneaux et enseigne d'artisan (XVIe s.) et la Maison du Chanoine Serre (1515).
Eglise collégiale Sainte Marie, en partie romane (abside et clocher)instituée en 1137, reconstruite en 1572 (portail) puis en 1683 (nef baroque); orgue d'Honoré Grinda (1792); panneaux peints du XVIe siècle. Dans l'abside, fresques de la fin du XIIIe siècle dont la fameuse "scène de chasse", unique dans notre région.
Chapelle Saint-Antoine-Ermite (fin XVe s.), ornée de remarquables fresques narrant la vie du saint en 30 panneaux.
Chapelle Saint-Michel (1515) dont le chevêt présente des fresques d'Andrea Cella.
Chapelle des Pénitents Blancs fondée en 1619.
Chapelle Saint-Jean (XVIIIe).
Les chapelles rurales :
Chapelle Saint-Sébastien (XVIe) au Pont de Clans,
Chapelle Saint-Antoine au Raus (XVIIe).
Chapelle Sainte-Anne, fondée en 1634 et reconstruite en 1833.
         
Galerie photo
 
Maires de Clans

James DAUPHINÉ (2001 - 2008)

 Roger MARIA (2008-?)

   
Monument aux Morts
 
Monument aux Morts de Clans        
Eug. ABOMIGLIANO (1914-1918)
Charles AMEDEO (1914-1918)
Victor BISSAC (1914-1918)
Amédée CARDON (1914-1918)
Jean ERITACO (1914-1918)
Victor FASSI (1914-1918)
Ulysse FILIPPI (1914-1918)
Nicodème ISOARDI (1914-1918)
Marcel LEOPARDO (1914-1918)
Marcel MAISSA (1914-1918)
Pierre MALAUSSENA (1914-1918)
Joseph MALLET (1914-1918)
Vincent MARTIN (1914-1918)
Roger MASSEIGLIA (1914-1918)
Baptiste MAURANDI (1914-1918)
Eugène NOURRISSAT (1914-1918)
Michel-Ange PEILLON (1914-1918)
François RASIN (1914-1918)
Ernest RIPERT (1914-1918)
Casimir ROSSIGNOL (1914-1918)
Ephren STEVE (1914-1918)
Anicet UGO (1914-1918)
   
Bibliographie
FILIPOT Jean : CLANS, AU FIL DES SAISONS, Les Régionales, Serre Éditeur, Nice, 1986
GHIRALDI Denis : L’ORGUE GRINDA DE LA COLLEGIALE DE CLANS, Serre Éditeur, Nice, 1987
PREDHOMME Delphine : CLANS DANS L’ENTRE DEUX GUERRES, Mémoire de maîtrise, Faculté des Lettres, Section d'Histoire, Université de Nice, 1999


Vous disposez d'autres informations ou d'autres photographies concernant Clans et vous souhaiteriez les voir publier sur Nice-Rendezvous... Rien de plus simple ! Cliquez sur ce bandeau pour accéder au formulaire d'envoi des fichiers...


Sources : © 1993-2009 Serre Editeur

 

 

Utilisez ce formulaire pour contacter la rédaction de Nice RendezVous, pour nous adresser vos communiqués et prière d'insérer. Vous pouvez joindre jusqu'à 5 photographies et documents au format PDF (taille maximum : 1 Mo) en cliquant sur le bouton Ajouter les fichiers.

 

1000 caractères restants
Ajouter les fichiers