inset carriera

 

Cliquez sur l'initiale de l'identifiant de la rue recherchée
(par exemple M pour Avenue Jean Médecin) :

A | B | C | D | E | F | G | H | I-J-K | L | M | N | O | P | Q-R | S | T | U-V | W-X-Y-Z

06200
de la route de Grenoble à la rue des Mahonias

 

Orthographe mise à part car il faudrait écrire « fouònt » c’est le chemin de la « fontaine » des Iscles comme on le voit sur certains guides. Il devait y avoir une fontaine ici, à moins qu’il ne s’agisse de l’un des nombreux ruisseaux venant de la colline ou des petits bras du Var. Ce n’est plus le cas maintenant. Quant aux « Iscles » on distingue les Iscles des Arboras, les Iscles de Sainte-Marguerite, les Iscles du Cal de Spagnol. D’après Georges Castellana, ce mot vient du niçois « iscla » qui viendrait du latin aesculus (chêne), donnant en italien ischio, en calabrais ieschi, en berbère iskir, en basque ezkur, en allemand eiche, en anglais oak. Il semblerait que ce mot soit pré-romain. Il désigne la végétation spontanée qui croît au bord des cours d’eau, composée d’arbrisseaux, chênes, troènes, joncs; le mot désigne aussi la végétation provoquée, ou son emplacement aux mêmes endroits, qui profite des alluvions et de l’humidité naturelle des lieux. C’est pour cela que la possession des iscles de part et d’autre du Var a fait l’objet de contestations séculaires entre Niçois et Provençaux.
On donne quelquefois à tort au mot iscle le sens de marécage auquel s’applique plus directement le mot sagne. En tout état de cause, iscle ne vient pas du mot île.


Imprimer

 

Utilisez ce formulaire pour contacter la rédaction de Nice RendezVous, pour nous adresser vos communiqués et prière d'insérer. Vous pouvez joindre jusqu'à 5 photographies et documents au format PDF (taille maximum : 1 Mo) en cliquant sur le bouton Ajouter les fichiers.

 

1000 caractères restants
Ajouter les fichiers