inset villages

 

chateauneuf-villevieille L'habitat primitif, qui se trouvait à Villevieille, importante station militaire romaine (Villa Vetus), fut déserté après les ravages des Lombards au 6e siècle, puis par les incursions sarrasines. Comme dans toute la région, les habitants se regroupèrent sur les hauteurs. Les madonnencs construisent leur village au lieu-dit perché “Castrum Novum“ (Châteauneuf). Le village fortifié, saccagé par l’armée révolutionnaire française a été abandonné à son tour entre 1793 et 1804 et concentré à nouveau à Villevieille, emplacement actuel du village. L'église, citée en 1109, était un ancien prieuré relevant du chapitre cathédral de Nice.
Le fief de Châteauneuf.
En 1249, le fief a été partagé pour la première fois par tiers, entre trois familles issues des premiers seigneurs. C’est le début du morcellement qui atteindra son apogée en 1769 avec 45 co-seigneurs. En 1311, le fief est fractionné en douzième. A partir du milieu du 13e il le sera en portions minuscules, en neuvains et les neuvains en fractions. Ces fractions de neuvains allaient de la moitié au dixième jusqu’au huitantième. En 1703, un calcul officiel expliquait que le détendeur d’un neuvain, en prenant pour base une année était possesseur du fief pendant 40 jours, 13 heures, le possesseur d’un huitantième, possédait le fief pendant 12 heures 10 minutes par an.
En 1769 on décomptait 45 co-seigneurs, puis il est devenu impossible d’en déterminer la suite. Il est aisé d’imaginer les problèmes qui ont du surgir pour le partage des bénéfices seigneuriaux.
De très nombreuses familles niçoises ont été seigneurs de Châteauneuf. On peut noter les Châteauneuf, les Marquesan, les Badat, les Castellane, les Capello, les Constantin, les Galléan, les Lascaris, les Peyrani, les Vachiéri, les Véran-Masin, les Tonduti, les de Orestis, les Peyre, les Riboty, les Torrini, les Saïssi, les Spitalier de Cessole etc.

Imprimer


Code postal
Insee
Canton
Latitude
Longitude
Altitude Superficie Nice à
06390
06039
Contes
43.8 °
7.28 °
650 m
838 ha
20 km
Démographie (1701-1999)
Pierre de Châteauneuf
1701 700 population_chateauneuf-villevieille
N.B.:
Commune démembrée en 1911 et 1913 par la création de Bendejun et Cantaron
>Troubadour
Les historiens de l’ancien Comté, mentionnent souvent le nom de Pierre de Châteauneuf, célèbre troubadour, auteur de poésies en langue latine et niçoise.
En 1265, il est de l’expédition de Charles 1er d’Anjou, comte de Provence, frère de saint Louis roi de France. Il célébra le débarquement à l’embouchure du Tibre avec 36 galères pour les fêtes du couronnement du comte comme roi de Naples à Rome par le pape Innocent IV. Il dédia plusieurs poèmes à la reine de Naples, Béatrix comtesse de Provence.
1754 700
1800 893
1828 1200
1861 1298
1901 1150
1936 221
1962 206
1999 685
Le blason
Renseignements
A visiter...

blason_chateauneuf-villevieille

D’argent au château de gueules, accompagné de six fleurs de lis du même en orle

Intercommunalité :
Communauté de communes du Pays du Paillon

Mairie :
Place de la Madone
06390 CHATEAUNEUF-VILLEVIEILLE
Tél : 04.93.79.03.65
Fax : 04.93.79.15.66

Office de Tourisme :
06390 CHATEAUNEUF-VILLEVIEILLE
04.93.79.03.48

Le village de Villevieille : légèrement perché, éparpillé sur une crête.
L’église Ste-Marie de Villevieille 11e, (Inscriptions romaines sur le mur de l'église29) remaniée 17e (intérieur) : bel appareil extérieur décoré, façade occidentale (Portail roman, clocher quadrangulaire surmonté d'un auvent et d'une pyramide, nef unique, transept; maître-autel 17e, retable en stuc 16e, fresques sur les voûtes, Madone en bois 15e, tabernacle 16e.
Château et Chapelle de Rémaurian et petite cascade sur la roue de Bendejun.
Ruines de l'ancien village médiéval, avec son enceinte fortifiée, et les vestiges du château féodal sur une éminence à 749 m, tours avec chambres de veille et cachots, créneaux à 2 pointes, enceinte polygonale.
Point de vue : Au sommet de la butte des ruines, vaste panorama, à l’Ouest le mont Chauve, et le Férion, au Nord et à l’Est les cimes des Alpes, au Sud, Nice et la côte.
Galerie photo
Maires de Châteauneuf-Villevieille

Antoine DALBERA (1861 - 1870)
Joseph CAMOUS (1871 - 1877)
Félix BERMOND (1878 - 1884)
Victor DALBERA (1884 - 1890)
Auguste CARRARA (1890 - 1893)
Ludovic BERMOND (1893 - 1986)
Jean DALBERA (1896 - 1904)
Baptistin CARRARA (1905 - 1911)
Louis CAMOUS (1911 - 1919)

Antoine MARI (1919 - 1925)
Louis CAMOUS (1925 - 1929)
Georges CAMOUS (1929 - 1933)
Léon BROCARD (1933 - 1946)
Jean-Marie BERMOND (1947 - 1967)
Aimé BERMOND (1967 - 1989)
Michel CARLIN (1989 - 1999)
Edmond MARI (1999 - ?)

Monument aux Morts
Monument aux Morts de Châteauneuf-Villevieille
Antoine BERMOND (1914-1918)
Auguste BERMOND (1914-1918)
Charles BERMOND (1914-1918)
Honoré BERMOND (1914-1918)
Auguste CARLES (1914-1918)
Clément DALBERA (1914-1918)
Marius MARI (1914-1918)
Pierre MARI (1914-1918)
Victor MARI (1914-1918)
Jean MARTEL (1914-1918)
Prosper MARTEL (1914-1918)
Auguste MASSENA (1914-1918)
Jacques MASSENA (1914-1918)
Paul Mari OBERLE (1914-1918)
Antoine ROUX (1914-1918)
H TROUCHE (1914-1918)
Bibliographie
CAIS DE PIERLAS Eugène : LE FIEF DE CHÂTEAUNEUF, Turin, 1892
FIGHIERA Jean-Philippe : TROIS FIEFS DE PROVENCE ORIENTALE DU XIIE AU XVE SIÈCLE; ASPREMONT, CHÂTEAUNEUF, EZE, Section d’Histoire, Mémoire de Maîtrise, 1971
MARTEL Jean-Baptiste : HISTOIRE DE CHÂTEAUNEUF-DE-CONTES PRÉCÉDÉE D’UNE ÉTUDE SUR LE COMTÉ DE NICE, Les Régionales, Serre Éditeur, Nice, 1988

Sources : textes et photos extraits des ouvrages de P.-R. Garino. © 1993-2005 Serre Éditeur. Reproduction interdite.

 

Utilisez ce formulaire pour contacter la rédaction de Nice RendezVous, pour nous adresser vos communiqués et prière d'insérer. Vous pouvez joindre jusqu'à 5 photographies et documents au format PDF (taille maximum : 1 Mo) en cliquant sur le bouton Ajouter les fichiers.

 

1000 caractères restants
Ajouter les fichiers