Serre Editeur
header-visite
  nrdv Rechercher sur Nice-RendezVous
(Un seul mot • Utilisez la Recherche avancée pour retrouver une phrase ou plusieurs mots-clés.    
Le port de Nice (Port Lympia) Imprimer Envoyer
thumb_nice-monuments-aux-morts thumb_port-nice-borrathumb_port-de-nice-revolutionthumb_nice-port-par-costa

thumb_construction-jetee-port-de-nicethumb_port-de-nice-4

Le quai Rauba-Capèu ("voleur de chapeau", en raison des coups de vent qui le balaient) devant lequel fut immergée, le 20 octobre 1968, la statue de N.-D. des Fonds Marins (sculpteur Alfred Gualtierotti) passe devant le Monument aux Morts (architecte Roger Séassal, sculpteur Alfred Janniet), inauguré en 1928 dans l'ancienne carrière qui permit la construction des quais et des jetées du port de Nice. Au centre de la place Guynemer, la statue de Charles-Félix de Savoie montre le port mais son doigt aurait été cassé, dit la légende, par les Niçois mécontents de l'abolition des franchises dont il jouissait jusqu'en 1851

Le Port Lympia fut commencé en 1749 sous la direction de l'ingénieur militaire Antonio-Felice Devincenti (Turin, 1690-1778) qui élargit et approfondit le lac marécageux alimenté par la rivière Lympia. Ouvert à la navigation en novembre 1751, ce n'est qu'un modeste abri qui devra être étendu et dragué jusqu'en 1761. L'architecte turinois Ignace comte de Tavigliano envisage de l'entourer d'une ville nouvelle centrée sur une vaste Place Royale, projet qui sera abandonné. En 1770, le premier bassin est terminé. L'ingénieur Filippo Nicolis comte de Robilante entreprend de creuser le bassin intérieur mais le port restera inachevé, sans quai. Ce n'est qu'en 1880 qu'il atteindra ses dimensions définitives; ses finitions datent du début du siècle. Divers agrandissements concernant l'avant-port, les derniers autour de 1975, lui ont permis d'accueillir les plus grands ferries, améliorant les liaisons avec la Corse (plus de 500 000 passagers par an).

Au fond, il est dominé par la place Île de Beauté bordée d'immeubles à portiques aux façades rouges rehaussées de bas-reliefs et de balcons. A l'ouest, la maison Pie-Astraudo date de 1844-50; à l'est, celle d'Honoré Malbequi de 1885-90; elles encadrent l'église N.-D. du Port achevée en 1853 (architecte Jules Febvre), réfection à l'identique après les dégâts subis lors de la guerre. A l'intérieur on remarquera surtout le Chemin de Croix, toiles de la fin du XIXème siècle d'inspiration préraphaélite qui ne sont pas signées mais que certains attribuent à Emmanuel Costa.
thumb_nice-place-ile-de-beaute

 
{mosmap address=france, port de nice, Quai de la Douane, 06300, Nice}

 

Traduire


 

Réserver hôtel

A Nice, en France et partout dans le monde

 

Destination

 

Date d'arrivée

 

Date de départ


nrdvAbonnez-vous à

La Lettre de
Nice RendezVous

Actualités, éphémérides,
recettes de cuisine,
photos, événements...

Pour vous inscrire :

QR Code de cette page

tuto-iphone

| Accueil | Histoire de Nice | Culture & Traditions de Nice | Plan de Nice | Visite de la Ville de Nice | Agenda | Services |
| Actualités | Associations | Encyclopédie | Cuisine Niçoise | Réservation Hôtels Nice | Villes et Villages | Annuaire | Plan du Site


Sites partenaires :


Serre Editeur (Editeur niçois indépendant - Histoire de Nice - Bibliographie de Nice)
Email Gourmand (la première lettre numérique d’informations gastronomiques de la Côte d’Azur)
Nice-Panorama (Visite virtuelle de la Côte d'Azur avec des panoramas)
Fédération des Associations (Fédération des Associations du Comté de Nice)
Nice-Cooking (le site des cuisines niçoise et méditerranéenne)
Photos de Nice (photographies anciennes et actuelles de Nice et de son comté)
Lou Sourgentin (le site de la revue culturelle niçoise)


Mentions Légales