Serre Editeur
header-histoire
  nrdv Rechercher sur Nice-RendezVous
(Un seul mot • Utilisez la Recherche avancée pour retrouver une phrase ou plusieurs mots-clés.    

Deprecated: Assigning the return value of new by reference is deprecated in /home/nicerend/www/car/components/com_dicohisto/config.class.php on line 1016

Deprecated: Assigning the return value of new by reference is deprecated in /home/nicerend/www/car/components/com_dicohisto/config.class.php on line 1030
Dictionnaire historique et biographique

ESCARENE (L')


Auteur :
Alain RUGGIERO

En plus de ses ressources traditionnelles (légumes, oliviers, vignes) ce village construit sur les bords du Paillon de l'Escarène s'est surtout développé à partir de la route de Nice à Turin : il est longtemps resté une étape importante sur la route qui succéda au chemin muletier à la fin du XVIIIe siècle : diligences et véhicules divers y changeaient les chevaux, les convois muletiers y faisaient étape. Cette position particulière entraînait dans les périodes de conflit à renforcer l'importance statégique du bourg : au moment de la présence des troupes françaises en 1792-1796. L'arrivée de la voie ferrée maintint par la suite une activité liée au transport d'autant plus que la militarisation de la région dans les périodes de tensions avec l'Italie faisait de l'Escarène le centre d'approvisionnement des forts de la vallée : il en reste un quai ferroviaire de plus de 100 m de long construit dans les années 20. Après une augmentation dans les premières années du XIXe siècle, la population diminua sensiblement comme dans les autres communes de la vallée du Paillon, mais le développement des transports individuels et la proximité de Nice (moins de 25 km) en fait aussi aujourd'hui une commune de résidence : 1 856 habitants en 1838, 1 108 en 1911, 902 en 1946, 1 424 en 1982 et 2 128 aujourd'hui.
Bibliographie :
Peirani Charles-Marius, Mon village : l'Escarène -Notes d'un Escarénois sur son pays natal, Nice, Serre éditeur, 1988, 207 pages. ‚
Fulconis Michel, « Les naissances à l'Escarène ou la mise en évidence d'un phénomène cyclique », Mélanges Paul Gonnet, Laboratoire d'Analyse Spatiale Raoul Blanchard, Université de Nice, p. 201-210. ‚
Fighiera Charles-Alexandre, « L'Escarène, Passé religieux et féodal », Nice-Historique, avril-juin 1980, n° 2, p. 70-86. ‚
Fighiera Charles-Alexandre, « L'Escarène, la paroisse depuis 1792 », Nice-Historique, janvier-mars 1981, n° 1, p. 12-29.

  

Traduire


 

Réserver hôtel

A Nice, en France et partout dans le monde

 

Destination

 

Date d'arrivée

 

Date de départ


nrdvAbonnez-vous à

La Lettre de
Nice RendezVous

Actualités, éphémérides,
recettes de cuisine,
photos, événements...

Pour vous inscrire :

QR Code de cette page

tuto-iphone

| Accueil | Histoire de Nice | Culture & Traditions de Nice | Plan de Nice | Visite de la Ville de Nice | Agenda | Services |
| Actualités | Associations | Encyclopédie | Cuisine Niçoise | Réservation Hôtels Nice | Villes et Villages | Annuaire | Plan du Site


Sites partenaires :


Serre Editeur (Editeur niçois indépendant - Histoire de Nice - Bibliographie de Nice)
Email Gourmand (la première lettre numérique d’informations gastronomiques de la Côte d’Azur)
Nice-Panorama (Visite virtuelle de la Côte d'Azur avec des panoramas)
Fédération des Associations (Fédération des Associations du Comté de Nice)
Nice-Cooking (le site des cuisines niçoise et méditerranéenne)
Photos de Nice (photographies anciennes et actuelles de Nice et de son comté)
Lou Sourgentin (le site de la revue culturelle niçoise)


Mentions Légales