Serre Editeur
header-histoire
  nrdv Rechercher sur Nice-RendezVous
(Un seul mot • Utilisez la Recherche avancée pour retrouver une phrase ou plusieurs mots-clés.    
Chronologie détaillée PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Administrateur   
Lundi, 02 Novembre 2009 16:54
Ça s'est passé en juillet dans le Comté de Nice ...
 1079 (4 juillet)
La Bulle de Grégoire VII confirme que Gilette est un prieuré dépendant de Saint-Victor.
 1198 (27 juillet)
Tende s’allie à Roccavione pour lutter contre Limone.
 1215 (6 juillet)
Miron Badat et ses partisans s’emparent des ports de Nice, où ils proclament le gouvernement libre consulaire.
 1249 (30 juillet)
Guillaume Ier prête serment de vassalité pour la Roya à la République de Gênes.
 1262 (21 juillet)
L’accord de Charles Ier avec les Génois consacre le démembrement du Comté de Vintimille.
 1282 (23 juillet)
Eze et Villefranche concluent un compromis.
 1291 (9 juillet)
Guillaume Rostaing, héritier de Guillaume de Beuil, fait exécuter des sentences criminelles par Guillaume de Podio.
 1295 (31 juillet)
Reçu à Nice avec allégresse, Charles II autorise les Dominicains à acheter le poisson sur la plage, et fonde Villefranche (au-dessous de Mont-Olivo, sur la rade d’Olivula).
 1326 (19 juillet)
L’amiral général du roi Robert doit arborer sur sa galère les armes de Nice, qui contribue à l’expédition contre la Sicile.
 1327 (26 juillet)
Charles duc de Calabre apaise à Nice les ferments de guerre civile.
 1353 (22 juillet)
Barnabo Grimaldi obtient le pardon, grâce à une amende de 2000 florins sur le dos de ses vassaux, d’avoir torturé à mort Bertrand Caïs qui l’avait blessé grièvement après qu’il eût insulté son père “coupable” d’avoir acquis le fief de Roure.
 1362 (15 juillet)
L’abbé Jean de Tournefort et les syndics de Nice établissent un concordat pour faire lever l’interdit sur la ville à la suite d’un différend avec l’abbaye de Saint-Pons.
 1385 (25 juillet)
Manuel de Puget, seigneur de ce lieu, est tué par les Tuchins de Spinola en sa viguerie d’Arles.
 1388 (20 juillet)
Ludovic Grimaldi retourne en Savoie.
 1399 (22 juillet)
Une nouvelle trêve est conclue à Paris par l’entremise du duc Philippe de Bourgogne entre Amédée VIII et Louis II d’Anjou.
 1400 (12 juillet)
Signature à Paris de la trêve prolongeant le statu quo entre Anjou et Savoie.
 1403 (31 juillet)
Amédée VIII cherche à revenir sur ses concessions avec les Grimaldi, qui restent les plus puissants seigneurs de la contrée.
 1405 (1er juillet)
Amédée VIII fait interdire aux autorités de Nice de s’immiscer dans la querelle du schisme.
 1407 (8 juillet)
Bertrand Richier reçoit le fief d’Eze, et le 1/3 de Cap d’Ail.
 1409 (5 juillet)
Louis II d’Anjou offre en vain 120.000 F au comte Amédée VIII pour “récupérer” la Provence Orientale.
 1420 (20 juillet)
Amédée VIII contraint les Monégasques de la Turbie à payer l’impôt foncier pour participer au donatif fait à Nice.
 1425 (25 juillet)
Les arbalétriers de la viguerie de Sospel déclarent à Saint-Martin qu’ils vont combattre au-delà du col de Fenestre de leur propre volonté, leurs privilèges ne les y obligeant point.
 1426 (3 juillet)
Pour assurer le commerce entre la mer et le Piémont, Amédée VIII achète à Pierre Lascaris le dernier tiers de la Brigue.
 1430 (19 juillet)
Philippe et Mathieu Bruschetti, gabeleurs, doivent 5ntenir en son état la route de Saint-Martin à Lantosque aux frais du gouvernement.
 1431 (16 juillet)
Les discordes à Nice entre les nobles et le peuple, nécessitent l’intervention du prince Louis, qui règle le système électoral en divisant les citoyens en quatre classes : nobles, marchands, artisans, cultivateurs.
 1436 (4 juillet)
De nouveaux privilèges sont consentis à Paganino del Pozzo pour la route qu’il a construite de Saorge à Breil.
 1438 (22 juillet)
Les biens confisqués aux insurgés de Nice sont mis en vente.
 1441 (23 juillet)
Accord d’amitié entre Louis duc de Savoie et les Génois, signé dans l’aula inférieure du château de Nice.
 1445 (15 juillet)
Paganino del Pozzo, devant au patrimoine des sommes considérables, doit lui céder ses droits sur les voyageurs – tombé en disgrâce, il moura dans la misère.
 1448 (28 juillet)
Mesures de rétorsion du duc de Savoie en faveur de Nice contre les exigences des commerçants génois.
 1451 (13 juillet)
Le prêt à usure est interdit aux juifs.
 1454 (15 juillet)
Catalan de Grimaldi prête hommage pour Menton et Roquebrune.
 1465 (6 juillet)
La cour de Beuil prend des mesures conservatoires contre le marchand Christophe Gioffredo qui a poursuivi indûment une coupe de bois entre Clans et Marie.
 1473 (5 juillet)
Sentence arbitrale sur les limites entre Roccasparviera et Coaraze.
 1487 (10 juillet)
Jacques Grimaldi, très âgé, fait son testament et choisit sa sépulture dans l’église de Villars.
 1506 (25 juillet)
Jean Antoine Lascaris élève la collégiale de Tende.
 1524 (1er juillet)
Le marquisat de Dolceacqua est rattaché à l’état savoyard.
 1525 (27 juillet)
Charles III fait demander la libération du fils du castellan de la Turbie, fait prisonnier par les Monégasques en représailles.
 1531 (31 juillet)
Reconstruction du pont de Nice.
 1536 (25 juillet)
Les milices niçoises de Jean Galléan traversent le Var à Gattières sans trop oser s’aventurer au-delà.
 1538 (7 juillet)
Charles III ayant salué Charles-Quint en mer, passant en vue de Nice, envoie solliciter François Ier de lui rendre ses états.
 1542 (4 juillet)
Un moine envoyé de Nice est accusé à Coni d’avoir voulu faire empoisonner le duc de Savoie par les Français.
 1543 (5 juillet)
Les galères turques passent à une portée de canon de Nice.
 1544 (3 juillet)
Le couvent des religieuses de Citeaux, dévasté par les Turcs, est transporté près de la porte Saint-Eloi, au bord du Paillon.
 1556 (28 juillet)
Gattières a été occupée par les Français.
 1557 (22 juillet)
Une tentative des Turcs, par mer, et du comte René de Tende, par terre, sur Villefranche, est repoussée par André Provana de Leyni, capitaine du fort.
 1564 (20 juillet)
Horrible tremblement de terre, particulièrement à l’Escarène, Roquebillière, et la Bollène : plusieurs milliers de morts ? La terre tremble plus de 50 jours !
 1575 (17 juillet)
La communauté de Tende prête serment à Honoré II de Savoie-Lascaris.
 1590 (16 juillet)
Des soldats de Peille, la Turbie et Castellar sont envoyés à Grasse.
 1591 (6 juillet)
Le régiment du chenalier Ponte, après avoir caserné quatre jours à Cimiez, part pour Saint-Laurent.
 1592 (14 juillet)
Une galère de Villefranche capture une galiote turque où elle libère quatre personnes, dont une femme, qu’elle ramène à Nice.
 1594 (27 juillet)
Cependant Saint-Etienne est attaquée, et prise sans se défendre.
 1599 (28 juillet)
Le capitaine d’Entrevaux, Pasquale Arnaudo, rebelle, est pendu et sa tête, portée à Nice, exposée à la Porte Marine.
 1604 (18 juillet)
Echec d’une révolte de la chiourme à Villefranche.
 1605 (5 juillet)
Le cardinal de Joyeuse puis l’ambassadeur français auprès du Pape, d’Halicourt, séjournent quelques jours l’un à Nice, l’autre à Villefranche.
 1611 (23 juillet)
En raison de l’apaisement l’Espagne, 600 fantassins arrivés du Piémont quittent Villefranche pour faire la course aux Barbaresques.
 1614 (25 juillet)
L’abbé Scaglia est envoyé de Nice aux princes italiens pour leur expliquer les mauvaises intentions des Espagnols.
 1616 (5 juillet)
Prodige annonçant la chute du comte de Beuil, une comète traverse le ciel de Nice.
 1618 (19 juillet)
Nouvelle tension avec les Espagnols, refusant un cadeau en passant devant Nice.
 1619 (5 juillet)
Mariage d’André de Laval avec Anne de Saulx, fille d’un ennemi personnel du duc de Savoie : grandes fêtes à Villars.
 1620 (7 juillet)
Deux gentilhommes turinois discutent deux jours à Villars avec Annibal sans trouver un terrain d’entente, car il veut récupérer Ascros et Toudon.
 1621 (2 juillet)
Villars prête hommage à Dogliani et à son fils.
 1623 (17 juillet)
500 barbaresques saccagent la région des Sagnes jusqu’à Barrivecchio, et emmènent 150 Niçois en esclavage. La mère de Gioffredo réussit à leur échapper.
 1625 (15 juillet)
Don Félix de Savoie passe par Tende pour aller prendre le commandement de la place de Nice.
 1626 (26 juillet)
Le duc fait presser l’armement de plusieurs galères pour la défense du port-franc.
 1628 (5 juillet)
Négociation de paix à Nice entre Don Félix et les envoyés génois.
 1630 (22 juillet)
Devant la menace de peste régnant au Piémont et en Provence, on ordonne aux étrangers de quitter Nice, et l’on ferme les routes de Tende et de Saint-Martin. La foudre tombe à Nice, présageant la mort de Charles Emmanuel Ier.
 1631 (4 juillet)
400 Piémontais viennent relever la garnison du château de Nice, presque complètement anéantie.
 1639 (2 juillet)
Le comte de Rossillion, lieutenant général à Nice, devant le refus des Français à évacuer Villefranche sans ordre, ordonne des postes de garde sur les remparts.
 1641 (4 juillet)
Passage à Nice de Casimir futur roi de Pologne.
 1642 (28 juillet)
Joutes navales et réjouissances à Nice en l’honneur de la paix, suivis d’une procession et d’un Te Deum.
 1672 (15 juillet)
Les Corses à la solde de Gênes saccagent Perinaldo, patrie des Cassini.
 1675 (8 juillet)
Oraison funèbre de Charles Emmanuel II dans la cathédrale de Nice.
 1690 (9 juillet)
Le prieur de Malaussène est tué par la foudre.
 1691 (1er juillet)
Le chevalier de la Fare fait pendre à Sospel cinq paysans pour l’exemple après avoir pris la ville.
 1697 (9 juillet)
Arrivée à Nice du comte Salmatoris, président du Sénat.
 1703 (1er juillet)
2.000 Austro-piémontais descendent vers Nice par Tende.
 1707 (1er juillet)
L’avant-garde piémontaise franchit le Col de Tende.
 1720 (3 juillet)
Le comte Doria del Maro passe par Nice pour aller prendre son poste de vice-roi au nom de son souverain, devenu roi de Sardaigne.
 1727 (30 juillet)
Les quatre sœurs Galléan, de Châteauneuf, sont arrêtées.
 1744 (5 juillet)
L’armée espagnole réquisitionne 100 lits à Nice.
 1747 (2 juillet)
Rimplas est pillée un quart d’heure pour avoir résisté à M. de Bissi.
 1748 (1er juillet)
Par convention, les Austro-Sardes occuperont Breil et San Remo derrière la Roya; les Espagnols, la côte depuis Vintimille jusqu’au Var, les Français la montagne de Sospel à Lantosque.
 1750 (15 juillet)
Une ordonnance réorganise à Nice le Magistrat de la mer.
 1770 (4 juillet)
Le duc de Chablais, fils du roi, vient en visite à Nice.
 1783 (10 juillet)
On établit des cimetières sur l’emplacement de l’ancienne citadelle de Nice.
 1785 (20 juillet)
Naissance à Nice du poète Rancher.
 1786 (3 juillet)
Un orage épouvantable ravage Roquebillière.
 1787 (2 juillet)
L’Intendant Christiani se rend à Guillaumes “admettre les budgets”.
 1790 (5 juillet)
La Planargie, commandant de Nice, ordonne aux émigrés d’évacuer la ville.
 1791 (4 juillet)
Les émigrés à Nice doutent toujours du retour de Louis XVI à Paris.
 1792 (4 juillet)
Des dragons piémontais sont insultés, par dessus le Var, par des volontaires de Saint-Laurent.
 1793 (3 juillet)
Le capitaine Buonaparte écrit de Nice son projet de faire construire des fours à boulets rouges.
 1794 (2 juillet)
Mages et Avigdor sont nommés pour surveiller les magasins de Nice.
 1795 (1er juillet)
Les ci-devant Jésuites renferment 124 prisonniers, dont 6 femmes.
 1796 (9 juillet)
Illumination aux Terrasses en l’honneur de la paix avec le Piémont.
 1800 (1er juillet)
La plupart des élèves ont déserté l’école centrale de Nice.
 1801 (1er juillet)
Jean-Baptiste Rostagni assassine à la Giandola son compatriote Pietro Cottalorda.
 1802 (11 juillet)
Mgr Colonna d’Istria prend possession du siège de Nice.
 1803 (19 juillet)
Dubouchage visite l’école secondaire de Nice.
 1804 (2 juillet)
Fin de la réorganisation des établissements niçois d’assistance.
 1805 (4 juillet)
Une partie du territoire génois est “rattachée à la République”.
 1811 (17 juillet)
Masséna intervient en faveur du lycée.
 1814 (12 juillet)
D’Osasc remet en place l’administration sarde.
 1815 (1er juillet)
Puget vole au secours de la victoire, après Waterloo.
 1827 (18 juillet)
Grelons d’une livre sur Roure, Roubion, Saint-Sauveur et Marie.
 1830 (25 juillet)
Inauguration de la chapelle des Pénitents de Villars saccagée par les divers belligérants entre 1793 et 1800.
 1835 (12 juillet)
Devant le choléra, le bagne de Nice est transféré à Villefranche.
 1848 (17 juillet)
“La montagne peut faire un Rattachement”.
 1851 (20 juillet)
Suppression du port franc de Nice
 1853 (11 juillet)
Election municipale contestée à Villars.
 1854 (20 juillet)
Le choléra fait 430 morts à Nice.
 1859 (12 juillet)
Agitation dans le Comté après l’armistice de Villafranca, qui compromet les chances du Rattachement.
 1860 (1er juillet)
La loi française est applicable, avec délai jusqu’au 1er 1 1861; et un an pour opter pour la nationalité italienne (il y en eut 381). Le conseil municipal de Nice est installé.
 1863 (12 juillet)
Naissance à Nice d’Albert Calmette, inventeur du BCG.
 1864 (8 juillet)
Peretti est condamné, à perpétuité seulement, en raison d’une “attitude maladive et nerveuse”.
 1865 (5 juillet)
Le 5re de Nice reçoit la plaque de Sainte-Anne de Russie.
 1871 (11 juillet)
Installation du nouveau préfet, descendant de Romée de Villeneuve.
 1876 (4 juillet)
Violent orage dans le haut-pays : deux Villarois sont foudroyés.
 1880 (14 juillet)
Premier 14 7 républicain fêté solennellement dans tout le département. A Villars, “le buste de la République, acheté pour l’occasion” est porté en triomphe à 6 h du soir, au banquet républicain.
 1881 (10 juillet)
La préfecture est avertie d’une possible manifestation à Nice des internationalistes italiens pour le 14 7. Les précautions de la police l’empêchent.
 1883 (14 juillet)
Le curé de Revest fabrique les fusées de la fête nationale.
 1887 (14 juillet)
Un drapeau tricolore anonyme fleurit la tombe de Gambetta, tandis que certains Niçois manifestent – avec modération – en faveur de Boulanger.
 1889 (14 juillet)
L’hommage rendu par Nice à Gambetta s’étend aux morts du Tonkin et de Madagascar.
 1892 (27 juillet)
Inauguration du tronçon ferré la Mescla-Puget : fin de la diligence.
 1893 (23 juillet)
Beaulieu est détaché de Villefranche.
 1897 (24 juillet)
Le Splendid de Nice se dote de l’électricité.
 1898 (27 juillet)
Le 5re fait abattre l’eucalyptus géant de la place Masséna.
 1901 (11 juillet)
Sœur Joséphine, décorée des médailles de Crimée et d’Italie, meurt à l’hôpital Saint-Roch de Nice.
 1902 (9 juillet)
Le tribunal correctionnel de Nice acquitte les Salésiens de Don Bosco, poursuivis pour infraction à la loi du 1er 7 1901
 1915 (22 juillet)
Nice célèbre solennellement la fête nationale belge.
 1917 (14 juillet)
Après les combats de Craonne, les chasseurs alpins des Alpes-Maritimes défilent à Paris.
 1918 (4 juillet)
Nice célèbre dignement la fête nationale américaine.
 1929 (31 juillet)
Grand incendie à Saint-Etienne.
 1934 (6 juillet)
Les ports de Nice et Villefranche sont jumelés.
 1935 (14 juillet)
Grande manifestation du front populaire à Nice.
 1938 (9 juillet)
Inauguration de la gare maritime de Villefranche.
 1939 (5 juillet)
L’Eclaireur exulte devant le non-lieu de Darnand et “le dégonflement du complot des cagoulards”.
 1940 (1er juillet)
Mussolini et Badoglio visitent Menton. Le pantalon est interdit aux femmes par arrêté préfectoral.
 1941 (3 juillet)
Papillons gaullistes à Nice.
 1942 (9 juillet)
357 enfants des Alpes-Maritimes partent pour 3 mois en Suisse.
 1943 (7 juillet)
Attentat à la grenade à Nice, sabotage de 3 locomotives au dépôt de Saint-Roch.
 1944 (1er juillet)
Le chef de la brigade de gendarmerie de Sospel rejoint le maquis avec ses hommes.
 1945 (2 juillet)
Saint-Martin reprend le pèlerinage des Fenestres.
 1947 (6 juillet)
Etape à Nice du Tour de France, Vietto porte le 5llot jaune.
 1950 (1er juillet)
Pour ses noces d’or sacerdotales, Mgr Rémond est nommé archevêque à titre personnel.
 1959 (4 juillet)
Création de la Faculté des Sciences de Nice.
 1961 (1er juillet)
L’autoroute A8 aboutit – enfin – aux portes de Nice.
 1970 (3 juillet)
Inauguration à Nice d’une plaque à la mémoire de Jean Médecin.
 1976 (17 juillet)
Casse du siècle à Nice : Spaggiari enlève 50 MF à la Société Générale.
 1981 (22 juillet)
Mort du sculpteur Andrée Diesnis.
 1982 (9 juillet)
Canicule à Puget : 40°
 1984 (2 juillet)
25.000 assistants à Roquestéron pour la fête du haut pays.
 1985 (9 juillet)
Le roi d’Espagne, en voyage officiel, s’arrête à Nice.
 1986 (24 juillet)
Enorme incendie, qui ravage 7.000 ha dans les Alpes-Maritimes en quelques jours.
 1988 (29 juillet)
Levens inaugure le Musée du Portal.
 1989 (5 juillet)
Villefranche inaugure un buste à Jean Cocteau.
 1990 (13 juillet)
L’eau doit être rationnée dans une trentaine de communes.
 1992 (7 juillet)
Prise d’arme à Tende en mémoire du capitaine Auber, du groupe de chasse Navarre, “crashé” en 9 1944.
 1994 (10 juillet)
90e anniversaire de l’Acadèmia nissarda, salle Bréa.

Extraits de : "Chronologie illustrée de l'histoire du Comté de Nice" © Serre Editeur

Rechercher une date de l'Histoire du Comté de Nice

Saisissez une année (entre l'an 1000 et l'an 2000) :   

ou Sélectionnez un mois :

 Janvier    Février    Mars    Avril    Mai    Juin
 Juillet    Août    Septembre    Octobre    Novembre    Décembre


 

Traduire


 

Réserver hôtel

A Nice, en France et partout dans le monde

 

Destination

 

Date d'arrivée

 

Date de départ


nrdvAbonnez-vous à

La Lettre de
Nice RendezVous

Actualités, éphémérides,
recettes de cuisine,
photos, événements...

Pour vous inscrire :

QR Code de cette page

tuto-iphone

| Accueil | Histoire de Nice | Culture & Traditions de Nice | Plan de Nice | Visite de la Ville de Nice | Agenda | Services |
| Actualités | Associations | Encyclopédie | Cuisine Niçoise | Réservation Hôtels Nice | Villes et Villages | Annuaire | Plan du Site


Sites partenaires :


Serre Editeur (Editeur niçois indépendant - Histoire de Nice - Bibliographie de Nice)
Email Gourmand (la première lettre numérique d’informations gastronomiques de la Côte d’Azur)
Nice-Panorama (Visite virtuelle de la Côte d'Azur avec des panoramas)
Fédération des Associations (Fédération des Associations du Comté de Nice)
Nice-Cooking (le site des cuisines niçoise et méditerranéenne)
Photos de Nice (photographies anciennes et actuelles de Nice et de son comté)
Lou Sourgentin (le site de la revue culturelle niçoise)


Mentions Légales