Serre Editeur
header-histoire
  nrdv Rechercher sur Nice-RendezVous
(Un seul mot • Utilisez la Recherche avancée pour retrouver une phrase ou plusieurs mots-clés.    
Chronologie détaillée PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Administrateur   
Lundi, 02 Novembre 2009 16:54
Ça s'est passé en décembre dans le Comté de Nice ...
 999 (9 décembre)
Odile, des seigneurs de Nice et son premier mari Miron donnent à l’abbaye de Saint-Pons un quart du village de la Roche : cette “fameuse charte” rompt un silence épigraphique de plus de 500 ans.
 1152 (24 décembre)
Laugier de Gréolières termine sa “grande querelle” avec l’évêque Arnaud en lui reconnaissant les biens et droits que son père Jausserand Laugier avait sur Nice.
 1229 (11 décembre)
Plusieurs importantes familles remettent aux Génois la “seigneurie” de Nice.
 1282 (13 décembre)
Les hommes de Coaraze obtiennent le pardon de leur seigneur Paul Chabaud.
 1285 (18 décembre)
Adam de Frenelle est nommé castellan du château de Nice.
 1292 (6 décembre)
Charles II vient à Nice accélérer les préparatifs de guerre.
 1322 (9 décembre)
Villars est condamné par le juge de Puget pour avoir omis de réparer la route de Bairols à Thiéry.
 1341 (31 décembre)
Bertrand de Barraz, gouverneur du château de Nice, en fait l’inventaire.
 1348 (25 décembre)
Légende noire de Roccasperviera (“assassinat” des enfants de la reine Jeanne).
 1352 (14 décembre)
Une “cruelle guerre” se termine contre le comte Pierre Lascaris de Vintimille, qui finit par faire hommage pour Tende et la Brigue notamment. La paix est signée à Saorge avec la reine Jeanne.
 1359 (15 décembre)
Jeanne annule l’inféodation de Guillaumes.
 1376 (16 décembre)
Sospel acquiert de la reine Jeanne, pour 770 florins, la seigneurie de Castillon.
 1386 (25 décembre)
Jean Grimaldi entre en possession de Roure enlevé à Pierre Balp.
 1390 (6 décembre)
Le sénéchal Jean Grimaldi emprunte 1.000 florins pour payer les soldats.
 1395 (19 décembre)
Les frères Grimaldi échouent dans leur tentative pour s’emparer de Vintimille, où ils sont fait prisonniers.
 1405 (19 décembre)
Antoine de Chiel, lieutenant d’Oddon de Villars, est nommé par Amédée VIII castelan de la Turbie.
 1406 (22 décembre)
Amédée VIII acquiert la souveraineté de la Brigue, et par conséquent le passage vers le Piémont, à Breil.
 1407 (9 décembre)
Contes afferme sa forêt, dont le bois est flotté pour construire les galères de Savoie.
 1432 (15 décembre)
Les communautés refusent de réparer les chemins vers Saint-Martin et Saorge.
 1434 (6 décembre)
Traité d’alliance avec le duc de Milan, qui promet de défendre les ports des Alpes-Maritimes.
 1442 (28 décembre)
Consécration des autels de l’église des Frères Mineurs à Nice.
 1446 (12 décembre)
Les juifs de Nice sont autorisés par lettres patentes à pratiquer l’intérêt jusqu’au taux de 27 %.
 1448 (19 décembre)
Louis Ier acquiert la souveraineté de Menton et Roquebrune, qu’il cède à Jean Grimaldi de Monaco, contre promesse de l’aider en cas de guerre.
 1481 (10 décembre)
René d’Anjou lègue à Louis XI ses droits sur ses états de Provence – donc sur Nice – Guillaumes devient française pour trois siècles.
 1482 (21 décembre)
L’évêque de Nice Barthélemy Chuet consacre la nouvelle église des Dominicains.
 1492 (17 décembre)
Blanche de Savoie accorde aux amateurs niçois le droit de représailles contre les corsaires.
 1506 (10 décembre)
Début du siège de Monaco par 10.000 Génois.
 1515 (14 décembre)
Tout Contois contrevenant aux privilèges de la commune en sera exclu.
 1516 (8 décembre)
Le duc de Savoie donne raison à ses sujets niçois.
 1521 (14 décembre)
En présence d’Honoré Ier Grimaldi, René de Savoie comte de Tende apporte un codicelle à son testament.
 1523 (15 décembre)
Le Pape confirme l’installation à Nice des Hospitaliers de Saint-Jean, autorisée par le duc de Savoie.
 1528 (12 décembre)
Villiers rentre à Nice, après avoir baptisé à Chambéry Emmanuel Philibert par qui le prénom d’Emmanuel (celui de son grand-père le roi de Portugal) entre dans la 5son de Savoie.
 1529 (6 décembre)
La paix des Dames permet à René Grimaldi de retrouver ses biens, confisqués pour sa trahison par le duc de Savoie.
 1530 (29 décembre)
Sospel proteste contre l’aliénation du château de Sainte-Agnès à Augustin Grimaldi.
 1537 (14 décembre)
Charles III quitte Nice et son épouse Béatrix, qu’il ne reverra plus.
 1544 (6 décembre)
Le traité de paix est ratifié à Nice 5s la France mettra plus de quinze jours à évacuer le haut-pays, parfois occupé jusqu’à 1559 !
 1547 (11 décembre)
Sospel obtient permission de remettre en état les fortifications de Castillon.
 1549 (26 décembre)
Villars fait édicter sa plus ancienne ordonnance connue (en gavot provençal).
 1559 (3 décembre)
Les consuls de Nice rendent l’hommage au duc sur la place publique Saint-François, en raison d’une pénible proximité de leur salle de réunion avec des latrines !
 1580 (15 décembre)
Il y a 1.674 5son habitées à Nice, l’année de la grande peste – de la grande mortalité, soignée par le chirurgien juif Jacob Gambarana avec “expérience et sollicitude”.
 1581 (31 décembre)
Domenico Verrando, qui prêche l’hérésie à Sospel, est emprisonné à Sospel au prix d’une émeute par le capitaine de ville Berra.
 1588 (10 décembre)
Pour lutter contre les protestants, le duc aliène Sainte-Agnès (contre argent) au capitaine Stéphane Baratto.
 1591 (22 décembre)
Annibal Grimaldi est confirmé gouverneur de Nice et de son Comté.
 1592 (6 décembre)
Les troupes ducales rendent Antibes aux “Bigarrés” de Lesdiguières.
 1593 (12 décembre)
Un nouveau renfort de cavalerie piémontaise arrive à Contes.
 1595 (18 décembre)
Le gouverneur savoyard de Grasse est assassiné à l’instigation a-t-on dit, du duc de Guise, gouverneur de Provence pour Henri IV. La ville se rend.
 1600 (27 décembre)
François Martinengo prend possession de l’évêché de Nice après la mort de Pallavicino.
 1611 (22 décembre)
César Ier Grimaldi vend Tourrette-Revest à son cousin Annibal.
 1613 (9 décembre)
Un envoyé savoyard part de Nice conférer avec les Espagnols sur la question du Montferrat.
 1614 (24 décembre)
Le duc suggère au capitaine Marc Antoine Lascaris de saisir les galères qui portent les milices d’Espagne.
 1625 (10 décembre)
Tende est tenue d’offrir vivres et gîte aux messagers piémontais.
 1626 (14 décembre)
Assouplissement de la loi Giletta.
 1631 (4 décembre)
L’évêque Francesco Malletto meurt à Nice d’une crise d’asthme.
 1637 (1er décembre)
Le Sénat de Nice déclare Madame Royale régente.
 1639 (28 décembre)
Le Cardinal Maurice rend ses terres à André de Laval, et annule tous les actes faits contre lui et son père.
 1640 (25 décembre)
Le prince Thomas vient à Nice, craignant d’être “doublé” par son frère.
 1641 (12 décembre)
La chute de Monaco destabilisant les Princes de Savoie, l’Espagne envoie une ambassade à Nice pour leur promettre de promptes secours.
 1646 (19 décembre)
L’assesseur de Nice obtient l’abolition d’une augmentation du prix du sel.
 1656 (16 décembre)
Monseigneur Palletis meurt sous l’écrasement du dôme de Sainte-Réparate.
 1665 (28 décembre)
Liesse à Sospel lors de la visite de son duc.
 1668 (5 décembre)
Déclaration rendant publique la déclaration du budget des communautés.
 1670 (9 décembre)
Arbitrage sur les possessions de la Brigue avec la République de Gênes.
 1680 (23 décembre)
Apparition d’une comète à l’ouest de Nice.
 1690 (25 décembre)
Une compagnie d’ordonnance envoyée à Puget prend la fuite.
 1692 (31 décembre)
Vauban arrive à Nice.
 1702 (5 décembre)
Fin des conflits de Sospel avec Moulinet et avec les finances ducales.
 1703 (4 décembre)
Louis XIV se déclare à nouveau en guerre avec son neveu de Savoie.
 1705 (6 décembre)
Après des pourparlers, la canonnade reprend sur le château.
 1722 (10 décembre)
La couronne inféode Clans au vassal Lazare Peyre.
 1723 (23 décembre)
23 fiefs sont réunis à la couronne et revendus.
 1726 (24 décembre)
Horrible sacrilège à l’église des Augustins de Nice : vol d’objets saints et profanations de la Très Sainte Hostie (Pierre Barreau sera roué et brûlé à Toulon, après avoir eu le poing coupé à Aix, le 15 2 1727).
 1728 (20 décembre)
Le vicaire (curé) de Châteauneuf est suspendu a divinis pour 5 ans.
 1729 (27 décembre)
A Entraunes, on oppose les scellés sur la porte de Dame Marguerite Baudoin, décédée en l’absence de son mari parti “porter la curiosité dans le pais étranger”.
 1736 (8 décembre)
A la suite d’un véritable déluge, grands ravages dans le Comté à Nice, Luceram et Sospel.
 1747 (18 décembre)
Don Philippe arrive à Nice pour presser la reprise de l’offensive.
 1750 (25 décembre)
Gio Andrea Lautard, dit Raffeu, tue le vicaire de Villars Ludovico Canavero d’un coup de tromblon au sortir de la messe de minuit.
 1758 (5 décembre)
Le Paillon inonde Nice.
 1763 (6 décembre)
Smolett souligne la cherté des loyers niçois.
 1774 (12 décembre)
Le comte de Robilant plaide pour la route de la Roya.
 1782 (17 décembre)
L’écrivain Thomas vante à Madame Necker le ciel de Nice et la grotte de Saint-André.
 1783 (15 décembre)
Le Père Clément trouve bien de l’eau à Clans, 5s les coups de mine la font disparaître !
 1784 (12 décembre)
Inondation du Paillon à Nice.
 1785 (2 décembre)
Nouvelle inondation du Paillon à Nice.
 1791 (19 décembre)
Leseurre dément des rassemblements d’émigrés armés à Sospel, on a seulement envoyé de Nice à Puget une compagnie “pour rassurer ce canton, où 300 gardes nationaux ont jeté l’alarme”.
 1792 (3 décembre)
Dagobert, avec 1.500 hommes, reprend Berre.
 1793 (13 décembre)
Drap et Saint-André font la sourde oreille aux réquisitions.
 1794 (4 décembre)
Recensement dans les 24 heures des huiles de Nice.
 1796 (24 décembre)
A Roquesteron, des opposants sonnent le tocsin, après avoir assailli à coups de pierres le commissaire du directoire.
 1797 (30 décembre)
Le château villarois du Comte Salmatoris est acheté par le médecin Riboty, et le notaire Perdigon, qui s’associent le notaire Gio Leotardi.
 1798 (19 décembre)
L’administrateur Jean Scudery, prêtre défroqué “terroriste” et ses associés sont destitués.
 1800 (10 décembre)
Le notaire de Gilette est coincé pour escroquerie à la conscription.
 1802 (13 décembre)
Le préfet se réjouit du séjour des Anglais.
 1807 (1er décembre)
Pauline revient de Grasse à Nice, où les grelots des mulets la perturbent.
 1809 (3 décembre)
Agapes populaires à Nice (vin, bœuf gras, mariage de la Rosière impériale !) pour l’anniversaire d’Austerlitz.
 1817 (23 décembre)
Décret de l’Intendant Crotti, restituant aux Pénitents Blancs l’hôpital Sainte-Croix.
 1841 (2 décembre)
Crise du Paillon sous le Pont-Vieux.
 1846 (16 décembre)
Il gèle jusqu’à deux pieds de profondeur dans la vallée du Paillon.
 1849 (21 décembre)
L’Echo des Alpes-Maritimes signale l’afflux des étrangers sur la Promenade.
 1854 (29 décembre)
Tremblement de terre à Nice
 1857 (21 décembre)
Pierre Sola est nommé évêque de Nice.
 1858 (30 décembre)
Fondation à Nice de la loge maçonnique la Philantropie (sic) ligurienne.
 1859 (26 décembre)
Marie Daubrun, attire à Nice son amant Banville, malade.
 1863 (31 décembre)
L’union syndicale de Nice, sorte de syndicat d’initiative, programme “la publicité pour défendre Nice”.
 1866 (1er décembre)
Sanguinetti reprend le théâtre italien de Nice avec Robert le Diable.
 1869 (11 décembre)
Le Conseil Municipal de Nice vote le projet du canal de la Vésubie pour alimenter la ville en eau.
 1870 (8 décembre)
Mort à Villars de Leotardi, ancien député, premier conseiller général du canton.
 1877 (7 décembre)
Invalidation du parachuté Decazes, candidat “exotique” de l’Ordre moral à Puget-Théniers.
 1878 (26 décembre)
Le canal de la Vésubie est déclaré d’utilité publique.
 1881 (31 décembre)
Mort à Nice de Mgr Sola.
 1884 (31 décembre)
Le boulevard de Cimiez est ouvert à Nice.
 1897 (2 décembre)
Nouvel incendie à Entraunes.
 1900 (20 décembre)
Fondation du moulin coopératif (à huile) de Saint-Jean la Rivière.
 1901 (16 décembre)
Inauguration des nouvelles orgues de Sainte-Réparate.
 1902 (17 décembre)
L’évêque de Nice voit son traitement supprimé par le gouvernement.
 1903 (4 décembre)
Visite à Nice de parlementaires anglais.
 1917 (20 décembre)
Matisse arrive à Nice.
 1928 (2 décembre)
La candidature isolée de Jean Médecin remporte un triomphe à Nice.
 1938 (15 décembre)
Début du plan Ciano, qui rapatriera jusqu’au 15 4 1939, 1.085 Italiens.
 1939 (10 décembre)
Reconstitution de l’Union Départementale C.G.T.
 1940 (10 décembre)
La Maréchale Pétain visite les œuvres sociales de Nice.
 1941 (11 décembre)
Tracts à Nice contre “la dictature des traîtres et des vendus”.
 1942 (9 décembre)
Le général Von Felber, commandant la XIXe armée allemande, vient à Menton.
 1943 (12 décembre)
Explosion sur la voie ferrée à Nice.
 1944 (3 décembre)
Joseph le Fou plante, à la suite d’un pari, le drapeau tricolore à Molières. Un collabo est exécuté som5rement à Villefranche.
 1945 (2 décembre)
Congrès du M.R.P. à Nice.
 1946 (19 décembre)
Nice fait une grandiose réception à Ferdinand Lop.
 1949 (4 décembre)
L’arrivée d’un Constellation annonce l’ouverture de la ligne Nice-New York.
 1950 (4 décembre)
Ouverture à Nice du Congrès International des universités.
 1951 (20 décembre)
Duo de Maurice Chevalier avec le Père Boulogne (le futur opéré du cœur) au couvent des Dominicains de Nice.
 1953 (10 décembre)
L’Académia Nissarda émet un vœu pour la conservation de l’olivier “arbre type de notre comté”.
 1954 (3 décembre)
Mgr Rémond demande aux fidèles niçois de prier pour le rétablissement du pape.
 1955 (16 décembre)
Inauguration au CUM de la Chaise Ramuz, fondée par la Suisse.
 1962 (16 décembre)
Tempête de mistral sur Nice.
 1976 (23 décembre)
Il y a eu cette année dans les Alpes-Maritimes 7.000 accidents de la route (126 tués, 9.000 blessés).
 1977 (4 décembre)
L’action enchaînée de 5llol amenée de Puget est la vedette de l’exposition au Palais de la Méditerranée.
 1980 (9 décembre)
IIème Festival à Nice du cinéma italien.
 1981 (1er décembre)
Louis Nucera reçoit le Prix Interallié pour son roman “Chemin de la Lanterne”.
 1982 (22 décembre)
Inauguration à Nice du Cours Saleya.
 1983 (25 décembre)
Le traditionnel bain de Noël rassemble à Nice 108 nageurs de 8 à 88 ans.
 1984 (2 décembre)
80e anniversaire à Nice de l’Académia Nissarda.
 1986 (26 décembre)
A Nice, le Casino du Ruhl est autorisé à rouvrir pour un an.
 1987 (1er décembre)
Raoul Mille, romancier niçois, reçoit le Prix Interallié.
 1989 (19 décembre)
Inauguration du nouveau théâtre de Nice.
 1991 (2 décembre)
Geneviève Assémat-Médecin est élue Conseiller Général de Nice 5e canton.
 1992 (24 décembre)
Le F.L.N.C. revendique deux attentats à Nice sur les bâtiments des impôts.
 1993 (1er décembre)
Après plusieurs années “sans”, la neige tombe en abondance et promet une bonne saison.
 1994 (3 décembre)
L’Etat prétend sauver le train des pignes.

Extraits de : "Chronologie illustrée de l'histoire du Comté de Nice" © Serre Editeur

Rechercher une date de l'Histoire du Comté de Nice

Saisissez une année (entre l'an 1000 et l'an 2000) :   

ou Sélectionnez un mois :

 Janvier    Février    Mars    Avril    Mai    Juin
 Juillet    Août    Septembre    Octobre    Novembre    Décembre


 

Traduire


 

Réserver hôtel

A Nice, en France et partout dans le monde

 

Destination

 

Date d'arrivée

 

Date de départ


nrdvAbonnez-vous à

La Lettre de
Nice RendezVous

Actualités, éphémérides,
recettes de cuisine,
photos, événements...

Pour vous inscrire :

QR Code de cette page

tuto-iphone

| Accueil | Histoire de Nice | Culture & Traditions de Nice | Plan de Nice | Visite de la Ville de Nice | Agenda | Services |
| Actualités | Associations | Encyclopédie | Cuisine Niçoise | Réservation Hôtels Nice | Villes et Villages | Annuaire | Plan du Site


Sites partenaires :


Serre Editeur (Editeur niçois indépendant - Histoire de Nice - Bibliographie de Nice)
Email Gourmand (la première lettre numérique d’informations gastronomiques de la Côte d’Azur)
Nice-Panorama (Visite virtuelle de la Côte d'Azur avec des panoramas)
Fédération des Associations (Fédération des Associations du Comté de Nice)
Nice-Cooking (le site des cuisines niçoise et méditerranéenne)
Photos de Nice (photographies anciennes et actuelles de Nice et de son comté)
Lou Sourgentin (le site de la revue culturelle niçoise)


Mentions Légales