Serre Editeur
header-histoire
  nrdv Rechercher sur Nice-RendezVous
(Un seul mot • Utilisez la Recherche avancée pour retrouver une phrase ou plusieurs mots-clés.    
Chronologie détaillée PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Administrateur   
Lundi, 02 Novembre 2009 16:54
Ça s'est passé en novembre dans le Comté de Nice ...
 1032 (20 novembre)
Donation, par le seigneur Guy, au monastère de Saint-Véran, de deux pièces de terre à Toudon et de vignes à Revest.
 1145 (5 novembre)
Le pape Eugène III confirme à l’évêque de Nice, Pierre Ier, la juridiction sur l’abbaye de Saint-Pons.
 1250 (17 novembre)
Augier Badat donne aux Franciscains un terrain près des moulins de Nice pour y construire leur couvent à proximité du Pont-Vieux.
 1284 (7 novembre)
Les hommes de Saorge obtiennent de la cour royale confirmation de leurs privilèges.
 1288 (25 novembre)
Les Niçois participent à la libération de Charles II prisonnier.
 1349 (20 novembre)
Convention sur les pâturages entre Levens et Roccaspervièra.
 1353 (26 novembre)
Pierlas obtient une remise de ses fouages “étant donné la mortalité subséquente” à la peste.
 1380 (17 novembre)
La reine Jeanne fait acheter Pierre Isnardi, gouverneur de Nice, par son sénéchal Foulque d’Agout.
 1381 (2 novembre)
Jean Grimaldi de Beuil, “le fameux Johannet”, épouse à Nice Bigotte Grimaldi.
 1382 (9 novembre)
Spinola confirme au nom de Charles Duras, les libertés de Nice.
 1386 (12 novembre)
Villefranche refuse d’être aliéné à Andarotto Badat, car “le roi ne peut aliéner ce qui est du do5ne de Nice”.
 1388 (2 novembre)
Amédée VII quitte Nice.
 1389 (6 novembre)
Napoléon Grimaldi, beau-frère de Jean, reçoit Gattières, Tourrette et Revest.
 1390 (24 novembre)
Transaction entre les hommes de Péone et le baron Jean Grimaldi qui “prétend indifféremment tous les droits féodaux du dit lieu”, passée devant le notaire Pietro Nigri d’Ilonse.
 1391 (3 novembre)
Guillaumes resté angevin, insulté par Péone, met à feu et à sang le village de Grimaldi.
 1397 (13 novembre)
Protestation des frères Grimaldi contre les mauvais traitements ordonnés par Oddon de Villars contre la dame de Beuil, leur frère Andaron et leurs serviteurs (en provençal)
 1402 (23 novembre)
Nouvelles dissensions entre Anjou et Savoie.
 1405 (25 novembre)
Saint Vincent Ferrier rend une sentence d’arbitrage dans la “grande salle” du château de Tende.
 1411 (21 novembre)
Malaussène obtient sa grâce d’Amédée VIII.
 1422 (30 novembre)
L’évêque de Nice Aimon de Chissé, érige à Sainte-Réparate la vénérable confrérie de la Miséricorde (les pénitents noirs).
 1424 (15 novembre)
Conciliation à Toudon entre les fils et le frère de Pons des Ferres sur l’héritage de ce dernier.
 1427 (17 novembre)
La Brigue prête l’hommage à la Savoie.
 1435 (11 novembre)
De nouveaux ménagers instruisent le duc de Savoie des faits et gestes des insurgés de Nice, que l’on soupçonne d’être soudoyés par le parti angevin.
 1439 (5 novembre)
Amédée VIII, dernier antipape de l’histoire, est élu pape sous le nom de Félix V.
 1441 (13 novembre)
Bulle de Félix V (Amédée VIII) donnant au Père Melchior de Berre collation de la chapelle Saint-Antoine dans l’église de Villars.
 1442 (23 novembre)
Honoré Marchesan vend Aspremont à Barthélemy Borriglione.
 1458 (28 novembre)
Le gouverneur de Nice est chargé d’empêcher la course catalane.
 1459 (22 novembre)
Paix entre Savoie et Provence.
 1462 (30 novembre)
Honoré II choisit le plan de la collégiale de Tende.
 1466 (20 novembre)
Fin de la rebellion de Menton, “mal satisfaite” du gouvernement de Lambert Grimaldi.
 1476 (16 novembre)
Tandis que la duchesse Yolande est prisonnière en Bourgogne, Nice n’accepte son gouverneur que contre promesse de lui laisser ses antiques privilèges.
 1488 (3 novembre)
Le duc Charles assiste au chapitre général des Dominicains, à Nice.
 1491 (26 novembre)
Le navire de Jean Galléan attaqué au retour par huit navires génois les combat avec résolution.
 1505 (5 novembre)
Georges Grimaldi, son frère Honoré Ier et leur cousin Jean prêtent hommage pour leurs terres de Beuil, d’Ascros et Levens.
 1507 (14 novembre)
Le sénateur Salmatoris arrive à Nice pour instruire le procès de Georges Grimaldi.
 1516 (26 novembre)
Le conseil de Nice refuse certains droits que Monaco prétendait exiger sur les marchandises niçoises.
 1517 (8 novembre)
Consécration de l’église des frères Carmélites de Nice.
 1524 (15 novembre)
L’armée navale française quitte Villefranche pour Livourne.
 1537 (29 novembre)
La duchesse de Savoie, “belle femme et de grand courage”, fatiguée par une dernière grossesse, fait son testament à Nice.
 1538 (20 novembre)
Charles III ratifie avec l’envoyé du Grand Conseil de France certaines clauses de la trêve de dix ans.
 1544 (2 novembre)
Le sieur de Corcelles est chargé de récupérer “la ville, forteresse et château du Puget avec l’artillerie”.
 1555 (30 novembre)
Les Bénédictins de Saint-Pons cèdent aux Capucins la vieille église ruinée de Saint-Barthélemy – origine de l’argument qui fonde la pièce Lou vin dei padre de Francis Gag.
 1559 (3 novembre)
Le duc “arrivast heureusement à Nice” avec ses quatre galères, dans l’allégresse générale.
 1567 (22 novembre)
André Provana est chargé de la lutte contre les corsaires.
 1571 (3 novembre)
Retour triomphal de Provana à Villefranche.
 1576 (6 novembre)
Cinq hommes sont chargés de “représenter tous les hommes de Clans et le Poet-Garnier”.
 1579 (29 novembre)
Ouverture des livres de catholicité à l’Escarène.
 1581 (21 novembre)
Annexion de droit et de fait – enfin – du comté de Tende aux Etats de Savoie.
 1583 (25 novembre)
Le duc de Savoie interdit à ses sujets de se joindre à la Ligue, qui menace Guillaumes.
 1585 (4 novembre)
Bornage entre Utelle et Duranus.
 1590 (16 novembre)
Tandis que débarque à Nice l’ambassadeur de Savoie en Espagne, deux galères chargées d’artillerie et de munitions gagnent la Provence.
 1591 (19 novembre)
De nouveaux renforts sont envoyés de Nice en Provence.
 1592 (14 novembre)
Incursion sans suite de quelques soldats ennemis jusqu’à Carras.
 1593 (18 novembre)
Le sieur de Corbon, ayant changé de camp, poursuit au-delà du Var 50 de ses cavaliers déserteurs, dont il en ramène trois prisonniers à Nice.
 1594 (6 novembre)
L’Infante duchesse de Savoie force Nice à lui fournir 300 hommes.
 1597 (30 novembre)
Les envoyés du duc de Guise viennent faire publier à Nice une nouvelle trêve de trois mois entre Provençaux et Savoyards.
 1599 (15 novembre)
Le duc accompagné du comte de Beuil quitte Nice pour aller à Paris discuter de ses droits avec Henri IV.
 1600 (18 novembre)
Bigliore, porte-clefs du Château, qui a voulu le livrer, est traîné par un cheval, pendu au Pré aux Oies, découpé en quartiers et sa tête plantée sur le môle.
 1604 (21 novembre)
Hercule Grimaldi assassiné à Monaco pour abus du droit de cuissage, Annibal envoie des troupes à Eze et La Turbie.
 1607 (19 novembre)
Ayant prouvé son abjuration, Annibal est autorisé à faire ensevelir sa mère dans l’église de Villars “où les comtes de Beuil avaient coutume de se faire enterrer”. Le même jour, les Jésuites ouvrent leur collège de Nice à six élèves.
 1610 (21 novembre)
Dans l’éventualité d’une guerre avec l’Espagne, on rassemble les milices du Comté dans les châteaux de Nice, Villefranche et La Turbie jusqu’à l’annonce d’un rapprochement des points de vue.
 1613 (10 novembre)
Célèbre tempête de la Saint-Martin, qui endommage le port de Villefranche et six galères napolitaines qui s’y trouvaient.
 1614 (13 novembre)
La flotte espagnole passe en vue de Nice sans saluer, traduisant aussi de mauvaises dispositions, d’autant que des espions sont envoyés sur Nice et Villefranche.
 1618 (25 novembre)
Nouvau tremblement de terre, accompagné d’une tempête, et suivi de l’apparition de deux comètes.
 1622 (5 novembre)
Accueilli avec “l’allégresse la plus universelle”, le duc séjourne à Nice avant d’aller converser en France avec Louis XIII.
 1624 (27 novembre)
Sur commission de Dogliani, le jurisconsulte niçois Michel Ange Lascaris relève l’inventaire des Archives dans les villages du Comté de Beuil.
 1625 (20 novembre)
Don Félix fait venir à Nice plus de 10.000 soldats en raison de la rupture par les Génois de la suspension d’armes.
 1626 (5 novembre)
Une attaque génoise sur la Brigue échoue, grâce aux secours envoyés de Tende.
 1636 (6 novembre)
La flotte française destinée à la reprise de l’île Sainte-Marguerite reste un mois à l’ancre à Villefranche.
 1641 (4 novembre)
André de Laval est admis à prouver son innocence, 5s ses preuves ne seront pas admises, et tout restera pour lui dans l’état antérieur.
 1648 (1er novembre)
Le prince Maurice revient passer l’hiver à Nice, avant de renoncer à son gouvernement.
 1665 (8 novembre)
Glorieuse entrée à Nice de l’évêque Diego della Chiesa, qui se traduit par une mort accidentée causée par un mourtaïret.
 1682 (12 novembre)
L’éditeur Joan Blaeu, d’Amsterdam embarque 45 exemplaires du Theatrum Sabaudiae.
 1690 (13 novembre)
Suzanne Orsiero est investie du fief de Gilette qu’elle apporte à son mari Anselme Caïs. C’est l’origine des armes de Gilette.
 1692 (11 novembre)
Mort de Gioffredo, enseveli le lende5n à Saint-Pons.
 1694 (21 novembre)
Statuts “rimodernati” de Villars, traitant particulièrement de construction publique.
 1703 (24 novembre)
Sospel se tient sur ses gardes, tandis que se rassemblent les milices urbaines.
 1707 (16 novembre)
Le marquis de Montgeorges succède au marquis d’Usson comme gouverneur de Nice.
 1719 (17 novembre)
Le maître d’école de Nice, Gio Batta Muggio se plaint aux consuls de la médiocrité de son salaire.
 1731 (5 novembre)
Un décret oblige à installer le maître d’école à Contes, reluctante à l’instruction.
 1744 (19 novembre)
Après leur échec en Piémont, les Espagnols de Don Philippe retournent dans le Comté de Nice.
 1746 (1er novembre)
Les Austro-Sardes reprennent le Mont-Alban.
 1747 (27 novembre)
Un bataillon franco-espagnol cantonne à Roquebillière.
 1748 (1er novembre)
Le Comté doit acquitter très vite, un reporto exorbitant (imposition extraordinaire aux prorata de la fortune) imposé quelques jours après le traité d’Aix la Chapelle.
 1750 (16 novembre)
L’avocat Georges Viani salue, devant le Sénat de Nice, le mariage du futur Victor Amédée III par une harangue en français.
 1751 (1er novembre)
Le parlement général de Tende édite de nouveaux statuts.
 1759 (27 novembre)
Naissance à La Brigue de Jean-Baptiste Rusca.
 1764 (18 novembre)
Délimitation des territoires entre La Turbie et Monaco entre le Duc de Savoie et le Prince de Monaco.
 1765 (19 novembre)
Emeute à Nice devant l’interdiction faite aux jésuites par l’évêque, de chanter dans leur église le Tota pulchra est.
 1775 (4 novembre)
La réforme municipale institue un système uniforme pour toutes les communautés.
 1780 (17 novembre)
Le dernier ours du Comté est tué près de Saint-Martin.
 1784 (29 novembre)
Thaon de Saint-André, commandant la place de Nice, y signale une cinquantaine de ressortissants britanniques, dont le duc de Gloucester, frère du roi d’Angleterre.
 1785 (19 novembre)
Inondation du Paillon à Nice.
 1792 (1er novembre)
L’armée du roi devient l’armée d’Italie; tandis que Saint-André occupe le col de Braus.
 1793 (6 novembre)
Sérurier donne au 2e Lozère l’ordre de prendre l’offensive.
 1794 (1er novembre)
Brouhaha aux Jacobins de Nice contre un membre qui a déclaré que la Convention se laissait mener par les Sociétés populaires.
 1795 (24 novembre)
Début de l’offensive française sur la Ligurie, qui sera sans lende5n malgré la victoire de Loano.
 1796 (6 novembre)
Trophime Lafont entre à la prison des ci-devant Jésuites à Nice.
 1798 (5 novembre)
Joseph Dabray dénonce la vénalité des fructidoriens niçois.
 1799 (19 novembre)
Les Austro-Russes ont occupé Isola.
 1801 (8 novembre)
Les barbets Penchiennati de Contes et Cagnoli d’Utelle sont arrêtés.
 1802 (9 novembre)
Châteauneuf-Randon invite les Anglais pour l’anniversaire à Nice du coup d’état.
 1803 (7 novembre)
Ouverture solennelle de l’école secondaire de Nice.
 1806 (10 novembre)
Deux détenus, soutenus par une vingtaine de conscrits réfractaires s’évadent de la prison de Dolce-Acqua.
 1808 (27 novembre)
Les frères Laurenti et Falicon aîné sont incarcérés 3 jours pour avoir créé du tumulte au théâtre de Nice.
 1815 (13 novembre)
Après quatre mois d’occupation en Provence, les dernières troupes austro-sardes rentrent à Nice.
 1821 (4 novembre)
Le nouveau roi, venu passer l’hiver à Nice, assiste à Sainte-Réparate à la messe pour sa fête.
 1824 (4 novembre)
Bénédiction solennelle du nouveau port, Saint-Charles (le Port Neuf)
 1826 (27 novembre)
Visite du roi à Nice, il monte place Victor à la fête de l’Agriculture.
 1828 (4 novembre)
Inauguration de la statue de Carfelis sur le port de Nice (dont il avait tenté de conserver les privilèges de port-franc).
 1829 (4 novembre)
Charles Félix revenu passer l’hiver à Nice, va à Sainte-Réparate en l’honneur de sa fête.
 1830 (13 novembre)
Petit mouvement du parti constitutionnel qui arbore les trois couleurs au Château.
 1843 (1er novembre)
Un terrible orage emporte dans les Entraunes moulins, ponts, 5sons et bonnes terres : 40 700 livres de dégâts.
 1847 (4 novembre)
Une grande fête honore à Nice les réformes de Charles-Albert.
 1848 (17 novembre)
L’Echo des Alpes-Maritimes souligne la force “du principe français représenté par Nice et la Savoie.
 1856 (16 novembre)
Arrivée à Nice de la Grande Duchesse Hélène.
 1858 (30 novembre)
Visite à Nice du prince Napoléon, dit Plon-Plon.
 1862 (7 novembre)
Le Préfet se plaint des retards du chemin de fer de Toulon à Nice.
 1864 (1er novembre)
Article dithyrambique de l’abbé Tisserand, 5s les entretiens de Nice n’auront pas de suite politique : il n’y aura pas d’alliance avec la Russie.
 1865 (30 novembre)
Crue du Paillon.
 1867 (1er novembre)
Louis de Bavière (l’amant de Lola Montes) habitué de Nice, depuis 1862, y commence son dernier séjour.
 1870 (19 novembre)
Le nouveau président de la Commission Municipale de Nice fait un appel à la concorde.
 1871 (13 novembre)
Le théâtre italien de Nice rouvre avec Lucrèce Borgia de Donizetti.
 1874 (11 novembre)
Le préfet est mis en disponibilité sur sa demande.
 1888 (29 novembre)
Avec la Juive, l’opéra français succède à Nice au vieux théâtre italien.
 1889 (2 novembre)
Début des travaux du tunnel ferroviaire de Tende.
 1901 (2 novembre)
Duel à Nice entre Xavier Dufrène et Edouard Peguilhan pour un article du journal Nice l’hiver.
 1903 (5 novembre)
Passage en gare de Nice du roi Umberto et de la reine Marguerite.
 1906 (20 novembre)
Suicide de la comtesse de Lagrange, créatrice du jardin zoologique de Cimiez.
 1914 (1er novembre)
Grandioses manifestations à Nice pour la première Toussaint de guerre.
 1915 (2 novembre)
Manifestation patriotique au carré militaire de Caucade.
 1919 (16 novembre)
La liste Raiberti est élue tout entière à la chambre bleu horizon. 5s le P.S. progresse dans les Alpes-Maritimes avec 15,2 % des votants.
 1924 (1er novembre)
Le train déraille près de Gilette.
 1926 (24 novembre)
Catastrophe de Roquebillière : 15 5sons et 19 victimes ensevelies par le glissement de terrain venu de Belvédère.
 1931 (29 novembre)
Madeleine Faraut, communiste, est appréhendée à Nice.
 1934 (3 novembre)
Barel est passé à tabac après le meeting de “la France propre” à la salle Bréa.
 1935 (25 novembre)
Inauguration du Boulevard Gorbella à Nice.
 1936 (18 novembre)
Le Conseil Général félicite le gouvernement de sa politique espagnole.
 1938 (30 novembre)
Grève générale “politique” dans les Alpes-Maritimes (418 travailleurs, dont les instituteurs, ne seraient pas encore réintégrés au 15 4 39).
 1939 (7 novembre)
La présence de nombreux soldats crée des dépenses considérables aux municipalités : ainsi Villars a menacé le commandant du 100e BCA de lui couper le courant !
 1940 (4 novembre)
L’Institut Supérieur des Lettres est ouvert à Nice.
 1941 (6 novembre)
Premier papillon du Front National à Nice.
 1942 (8 novembre)
Explosion au siège du parti fasciste niçois.
 1943 (14 novembre)
Premier bombardement de Nice par les Alliés.
 1944 (11 novembre)
François Mitterand tient à Nice une réunion publique.
 1946 (21 novembre)
Restriction d’électricité à Nice.
 1951 (9 novembre)
Une arche du pont Charles est emportée par les eaux.
 1952 (6 novembre)
Le maréchal 6 en visite à Nice et sur la Côte.
 1954 (3 novembre)
Mort de Matisse à Nice.
 1961 (1er novembre)
L’institut littéraire de Nice devient un collège littéraire universitaire.
 1964 (30 novembre)
Michel Siffre fait descendre Antoine Senni dans le gouffre de l’Audiberghe.
 1977 (15 novembre)
Le mistral arrache de son clocher la croix de l’église Saint Joseph à Nice.
 1980 (14 novembre)
Une météorite passe dans le ciel de Nice.
 1981 (22 novembre)
Les cendres de Maeterlinck et de son épouse niçoise sont déposées au Consulat de Belgique à Nice.
 1984 (29 novembre)
Vandalisme au cimetière israélite, au Château de Nice.
 1990 (12 novembre)
Plusieurs milliers de lycéens défilent dans Nice pour faire connaître leurs revendications.
 1992 (19 novembre)
Le Mont Vinaigrier est classé “paysage de reconquête”.
 1993 (4 novembre)
Nice inaugure son nouveau lycée hôtelier.
 1994 (14 novembre)
Le Prix Goncourt est attibué au niçois Didier Van Cauvelaert pour “Un aller simple”.

Extraits de : "Chronologie illustrée de l'histoire du Comté de Nice" © Serre Editeur

Rechercher une date de l'Histoire du Comté de Nice

Saisissez une année (entre l'an 1000 et l'an 2000) :   

ou Sélectionnez un mois :

 Janvier    Février    Mars    Avril    Mai    Juin
 Juillet    Août    Septembre    Octobre    Novembre    Décembre


 

Traduire


 

Réserver hôtel

A Nice, en France et partout dans le monde

 

Destination

 

Date d'arrivée

 

Date de départ


nrdvAbonnez-vous à

La Lettre de
Nice RendezVous

Actualités, éphémérides,
recettes de cuisine,
photos, événements...

Pour vous inscrire :

QR Code de cette page

tuto-iphone

| Accueil | Histoire de Nice | Culture & Traditions de Nice | Plan de Nice | Visite de la Ville de Nice | Agenda | Services |
| Actualités | Associations | Encyclopédie | Cuisine Niçoise | Réservation Hôtels Nice | Villes et Villages | Annuaire | Plan du Site


Sites partenaires :


Serre Editeur (Editeur niçois indépendant - Histoire de Nice - Bibliographie de Nice)
Email Gourmand (la première lettre numérique d’informations gastronomiques de la Côte d’Azur)
Nice-Panorama (Visite virtuelle de la Côte d'Azur avec des panoramas)
Fédération des Associations (Fédération des Associations du Comté de Nice)
Nice-Cooking (le site des cuisines niçoise et méditerranéenne)
Photos de Nice (photographies anciennes et actuelles de Nice et de son comté)
Lou Sourgentin (le site de la revue culturelle niçoise)


Mentions Légales