Serre Editeur
header-actualites
  nrdv Rechercher sur Nice-RendezVous
(Un seul mot • Utilisez la Recherche avancée pour retrouver une phrase ou plusieurs mots-clés.    
PRES DE NICE, découvrez le fabuleux PATRIMOINE de LA BRIGUE PDF Imprimer Envoyer
Tags : Haut-PaysVidéos
Écrit par GC   
Lundi, 20 Juillet 2009 10:01

nice-news-5408Aux confins du Comté de Nice et de la Ligurie, la petite cité de La Brigue promet d’intéressantes découvertes à qui visitera ses églises - en raison de la richesse de son patrimoine artistique religieux - et flânera dans ses rues pittoresques à la recherche de superbes linteaux sculptés.
Dans un petit guide que vient de publier à Nice Serre éditeur, Paul Roque (par ailleurs auteur d'un remarquable guide illustré des Peintres primitifs niçois, publié également chez Serre éditeur en 2006) se propose de nous guider dans la visite de ce village monumental et du joyau qui s'élève à quelques kilomètres de la localité, Notre-Dame-des-Fontaines.
La collégiale saint Martin abrite des retables aux personnages isolés, compartimentés, dans des attitudes fixes, présentés à la vénération des fidèles qui y voyaient leurs modèles, leurs protecteurs et leurs intercesseurs à une époque où, au dire de J. Delumeau «on devait journellement défendre son existence et celle des siens contre les maladies, la disette, l’orage, les loups, les hommes de guerre, l’âpreté du fisc et le mauvais oeil du voisin».
D’autres retables représentent des scènes : images pieuses (Annonciation, Nativité, Assomption…) ou images de pitié (Crucifixion, martyre de saint Elme). Les prédelles regroupent des tableaux qui décrivent – souvent avec force détails – des scènes de la vie des personnages précédents.
Deux artistes y ont oeuvré, en plus d’anonymes : ce sont Sébastien Fuzeri et, sinon Louis Bréa, du moins des peintres (inconnus) de son Ecole.
La chapelle Notre-Dame des Fontaines (à 80 kilomètres de Nice, dans la vallée de la Roya) est entièrement décorée de peintures murales, «bandes dessinées» destinées à apprendre l’histoire à ceux qui ne savent pas lire. 
Ici, en plus des «images» représentant les Evangélistes et les Pères de l’Eglise, ce sont des «cycles» : cycle de la vie de Marie, depuis son enfance jusqu’à sa «dormition». Puis le Cycle de la Passion de Jésus-Christ et, occupant tout le mur d’entrée, le grandiose Jugement dernier, à la fois plein d’espérance et de joie pour les justes, les «bénis du Père», et, au contraire, plein de terreur pour les maudits voués à l’humiliation et aux tourments de l’enfer.
Deux peintres ont décoré cette chapelle en 1492 : d’une part, Jean Baleison dont les personnages sont toujours empreints de finesse. Et Jean Canavesio qui nous livre un Christ empreint de gravité, acceptant les outrages avec résignation, glorieux, une fois ressuscité et impitoyable à l’égard de ceux qui n’ont pas voulu «profiter de son sacrifice», ou du moins de son enseignement. Les différentes scènes de la Passion sont empreintes de réalisme : Judas, les bourreaux, les valets, les soldats ont des mines patibulaires… Pierre pleure son reniement, la pendaison de Judas est effroyable !
Voilà qui devait soutenir ou ranimer la foi des fidèles auxquels le clergé enseignait que Dieu avait envoyé son Fils, Jésus, pour effacer la «faute originelle» et prendre sur lui tous les péchés du monde. Ainsi que la promesse du Jugement : le Paradis au milieu des anges affectueux, des Elus et des Saints ou bien l’Enfer et ses tourments où vous traîneraient des hordes de démons plus affreux les uns que les autres !
Bien qu’aucune description des tourments de l’enfer ne figure dans la Bible – qui cite seulement «les Enfers» – Canavesio a fait jouer son imagination parfois débridée ! De nos jours, la foi a évolué, certes, mais il faut essayer de vous replacer à cette époque de la vie au jour le jour, d’une vie de souffrance pour beaucoup : gens pauvres, simples, ignorants et souvent superstitieux… que soutenait le seul espoir d’une vie meilleure dans un autre monde promis merveilleux.
Ce guide est publié avec le concours financier de la mairie de La Brigue.
Dans l'interview exclusive qu'il a accordée à Nice Rendez-Vous, le docteur Bernard Gastaud, maire de La Brigue, nous propose de découvrir rapidement quelques aspects de son village et des trésors qu'il renferme.

 

JavaScript est désactivé!
Pour afficher ce contenu, vous devez utiliser un navigateur compatible avec JavaScript.

 

Traduire


 

Réserver hôtel

A Nice, en France et partout dans le monde

 

Destination

 

Date d'arrivée

 

Date de départ


nrdvAbonnez-vous à

La Lettre de
Nice RendezVous

Actualités, éphémérides,
recettes de cuisine,
photos, événements...

Pour vous inscrire :

QR Code de cette page

tuto-iphone

| Accueil | Histoire de Nice | Culture & Traditions de Nice | Plan de Nice | Visite de la Ville de Nice | Agenda | Services |
| Actualités | Associations | Encyclopédie | Cuisine Niçoise | Réservation Hôtels Nice | Villes et Villages | Annuaire | Plan du Site


Sites partenaires :


Serre Editeur (Editeur niçois indépendant - Histoire de Nice - Bibliographie de Nice)
Email Gourmand (la première lettre numérique d’informations gastronomiques de la Côte d’Azur)
Nice-Panorama (Visite virtuelle de la Côte d'Azur avec des panoramas)
Fédération des Associations (Fédération des Associations du Comté de Nice)
Nice-Cooking (le site des cuisines niçoise et méditerranéenne)
Photos de Nice (photographies anciennes et actuelles de Nice et de son comté)
Lou Sourgentin (le site de la revue culturelle niçoise)


Mentions Légales