inset carriera

 

Cliquez sur l'initiale de l'identifiant de la rue recherchée
(par exemple M pour Avenue Jean Médecin) :

A | B | C | D | E | F | G | H | I-J-K | L | M | N | O | P | Q-R | S | T | U-V | W-X-Y-Z

06300
de la place Armée du Rhin à la place Auguste Blanqui (ancien boulevard Saint-Roch)

 

sola.jpgD’origine modeste, Jean Pierre Sola, né à Carmagnola (Piémont) en 1791, d’abord curé de Vigone au diocèse de Pignerol, devint ami personnel de Victor-Emmanuel II (1820-1878) dernier roi de Sardaigne et premier roi d’Italie. Malgré cette amitié sincère ou peut-être à cause d’elle il joua un grand rôle au moment du Rattachement. Ayant engagé ses prêtres à voter pour la France il accomplit ensuite un délicat et patient travail d’assimilation de son diocèse et de ses habitants aux lois et aux habitudes françaises.
Fait évêque de Nice en 1858, il résigna en 1877 et devint chanoine du premier ordre de Saint-Denis. Il se fixa dans la banlieue de Nice et y mourut en 1881.
Auteur de remarquables catéchismes en nissart, il était officier de la Légion d’honneur et de l’Instruction publique, commandeur des Saints-Maurice-et-Lazare, de Charles III de Monaco et de Saint-Michel de Bavière. Son portrait figure au musée Masséna et son corps repose dans un mausolée de la Cathédrale.
Il était très populaire à Nice, à cause de son caractère charitable et libéral. Il fut l’un des rares prélats qui, au concile de Rome, votèrent contre le dogme de l’infaillibilité du pape et de l’Immaculée Conception.


separator
Mini plan: | Angle : | Afficher noms de rues:
Imprimer

 

Utilisez ce formulaire pour contacter la rédaction de Nice RendezVous, pour nous adresser vos communiqués et prière d'insérer. Vous pouvez joindre jusqu'à 5 photographies et documents au format PDF (taille maximum : 1 Mo) en cliquant sur le bouton Ajouter les fichiers.

 

1000 caractères restants
Ajouter les fichiers