inset carriera

 

Cliquez sur l'initiale de l'identifiant de la rue recherchée
(par exemple M pour Avenue Jean Médecin) :

A | B | C | D | E | F | G | H | I-J-K | L | M | N | O | P | Q-R | S | T | U-V | W-X-Y-Z

06000
dans le parc des Arènes

1899-1974

 

JavaScript doit être activé pour utliser les cartes Google.
Il semble que JavaScript soit désactivé ou non supporté sur votre navigateur.
Pour voir les cartes Google Maps, activez JavaScript en changeant les options de votre navigateur, puis rechargez la page.

Imprimer

ellington.jpgÀ l’instar d’autres allées de ce parc, en voici encore une, baptisée du nom d’une vedette du jazz, consolidant ainsi ce site comme lieu privilégié pour la continuité du Nice Jazz Festival.
Edward Kennedy Allington dit Duke était pianiste, compositeur et chef d’orchestre de jazz américain de race noire, né à Washington.
Il commença sa carrière au Cotton Club de Harlem en 1929. C’est en 1933 qu’il entama ses tournées en Europe avec un orchestre de trois trompettes, trois trombones, quatre saxophones, piano, banjo, contrebasse et batterie. Ses « Harlem speaks », « Saddest Tale », « Echoes of Harlem » témoignent de sa maîtrise grandissante.
La période 1940-1941 sera marquée par ses chefs-d’œuvre: « Concerto for Cootie », « Ko-Ko », « Blue Serge ».
À partir de 1944 il tenta d’élargir le cadre des œuvres de jazz avec « Black, brown and beige » jusqu’à « Liberian suite » en 1947.
Plus important par son œuvre de compositeur et de chef que par son influence, il fut particulièrement inimitable dans ses œuvres de « jungle style », un jazz évocatif qui le caractérisera.


 

Utilisez ce formulaire pour contacter la rédaction de Nice RendezVous, pour nous adresser vos communiqués et prière d'insérer. Vous pouvez joindre jusqu'à 5 photographies et documents au format PDF (taille maximum : 1 Mo) en cliquant sur le bouton Ajouter les fichiers.

 

1000 caractères restants
Ajouter les fichiers