actualites

 

Au numéro 8 de la rue Gioffredo, le restaurant La Chaise Bleue Gourmande vient d’ouvrir ses portes pour offrir aux amateurs de cuisine de terroir une carte aux saveurs niçoises.

Chaise gourmande sq 1LA CHAISE BLEUE GOURMANDE - Quand le local attenant à la cave à vins Saveurs & Anthocyanes se libère, Antoine Soave, propriétaire de ladite cave ne laisse pas passer l’occasion de s'agrandir pour créer un restaurant qui deviendra La Chaise Bleue Gourmande. Il entreprend d'importants travaux pour retrouver la brique et la pierre qui composent les murs et, parallèlement, il contacte le chef David Faure car il souhaite créer une carte gourmande et niçoise élaborée avec d’authentiques produits de proximité. Ce dernier accepte le challenge, compose une carte inspirée par les classiques de la cuisine niçoise et place son ancien second à Aphrodite, le jeune chef Nicolas Leclair derrière le piano pour jouer une belle partition authentiquement nissarde.

Le restaurant La Chaise Bleue Gourmande a ouvert ce mercredi 20 septembre 2017 et les amis se sont pressés pour découvrir la carte, servie au déjeuner et au dîner, qui comporte 3 entrées, 4 plats et 4 desserts et le menu en 6 services que nous avons testé (servi uniquement au dîner pour l’ensemble de la table).

Avec ses murs en pierre, ses tables en bois, ses chaises bleues typiques de la promenade des Anglais et sa grande horloge, la Chaise Bleue Gourmande vous accueille dans un cadre chaleureux et à peine assis, vous voilà déjà en face de quelques frites de panisses et des condiments à la tomate et à l’aubergine, pour vous laisser le temps de découvrir la carte. Puis vient la main de Nice, un délicieux pain réalisé spécialement pour le restaurant sur une recette mise au point par David Faure. Ce pain de l’amitié s’accompagne de l’huile d’olive L’Olivade de la famille Lessatini à La Trinité.


Chaise gourmande 19

Chaise gourmande 17


Après ces savoureuses mises en bouche, arrivent Lu Farçun a la Nissarda, des petits farcis qui ont chacun une farce spécifique : la tomate se marie au vert de blette, la courgette ronde la tapenade et le poivron au persil plat. La farce est délicate et la chair des légumes fond en bouche révélant des saveurs oubliées de légumes cueillis à pleine maturité dans un potager baigné de soleil.  Les amateurs de terroir et d’authentique ne manqueront pas Les Tomates de Serge Mariotto, élevées du côté de Sainte Agnès, à la mozzarella et à la stracciatella de Fabio Merra, sorte de Rolls Royce de la tomate-mozza tellement les goûts et les parfums vous font revivre des émotions d’enfance de pommes d’or chapardées et croquées à pleines dents entre les plants. C’est bon au-delà du raisonnable. Les sphérifications d’huile d’olive, qui décorent l’assiette, viennent éclater sous la langue comme des grains de caviar, livrant leurs arômes d’herbe et d’amande fraîche. Dépêchez-vous de venir les goûter car la saison des tomates sera bientôt terminée.

La carte des vins reprend une partie des références de la cave attenante mais le sommelier est prêt à répondre à toute autre demande spécifique.

Pour accompagner nos entrées, le sommelier nous conseille un vin blanc 100% Ugni blanc du Domaine de la Pertuade à La Môle (Var) puis, du blanc, nous passons au rouge avec Lou Vin d’Aqui, le vin de pays du Château de Toasc.


Chaise gourmande s 14

Chaise gourmande s 16

En plat, la chèvre du Mont Baudon confite en raviole aux artichauts violets, feuilles de blette, chèvre frais de Cindy Amo, jus court est une très jolie interprétation, élégante et raffinée, du ravioli niçois. Puis on retrouve l’Estocaficada que David Faure cuisinait déjà à L’Aphrodite pour son menu niçois. Toujours aussi délicieuse. Jouez-la terroir et écrasez la pomme de terre pour qu’elle profite bien du jus ! On se réjouit que le stockfish soit à la carte et qu’il soit aussi bien traité car c’est un des plats les plus authentiques de la couina nissarda trop souvent oublié car long à réaliser et difficile à réussir.

Chaise gourmande s 9


Chaise gourmande s 11

Le dîner se poursuit avec une belle sélection de fromages : le chèvre frais de Puget-Rostang, la tomme de vache de Roubion et le crémeux de brebis de Jacquou. Que du très bon. Avis aux amateurs, ne passez pas la case fromage et savourez cette trilogie qui forme un ensemble parfaitement cohérent. En dessert, le Must est la tourta de Bléa, imaginée en trois versions : traditionnelle, en crème glacée et en macaron. Très inventive, cette déclinaison qui revisite avec justesse la tourte de blette.

Le yaourt de brebis de la ferme de la Barlotte, confit d’acacia de Léo à Guillaumes, copeaux et échaudes à la fleur d’oranger apporte beaucoup de fraîcheur en fin de repas. Cette combinaison aromatique flatte l’odorat et séduit le palais.

Antoine, David et Nicolas, on savait les chaises bleues confortables, merci de les avoir rendues gourmandes !

Chaise gourmande s 7


Chaise gourmande 6


Chaise gourmande 5

La Chaise Bleue Gourmande

 

8, rue Gioffredo

06000 Nice

Tél. : 07 69 38 93 65

Ouvert du lundi au vendredi au déjeuner et au dîner

Réservation très conseillée

Chaise gourmande 18


Chaise gourmande 21


Chaise gourmande 20


Copyright ©2017 NRV Nice Rendezvous. Tous droits réservés.

logo-nicerendezvousToutes les actualités les plus récentes de NRV, NiceRendezVous, le site de rencontre avec les événements, la culture et l'histoire de Nice, de la Côte d'Azur et de la Principauté de Monaco, sont présentées ici par Google actualité

 

Utilisez ce formulaire pour contacter la rédaction de Nice RendezVous, pour nous adresser vos communiqués et prière d'insérer. Vous pouvez joindre jusqu'à 5 photographies et documents au format PDF (taille maximum : 1 Mo) en cliquant sur le bouton Ajouter les fichiers.

 

1000 caractères restants
Ajouter les fichiers