actualites

 

La 8ème édition de la Semaine du Film Roumain se déroule du 4 au 10 octobre 2015 au cinéma Mercury, place Garibaldi à Nice.

 
fest-film-roumain-2015SEMAINE DU FILM ROUMAIN NICE - Initiée par Monsieur Stéfan de Faÿ, Consul Général Honoraire de Roumanie à Nice en partenariat avec Monsieur Pascal Gaymard, chargé de Mission Cinéma au Conseil General des Alpes Maritimes, la Semaine du Film Roumain propose 7 soirées pour découvrir films et courts métrages de cinéastes roumains. Les films évoquent aussi bien la pérode stalinienne que la Roumanie d'aujourd'hui sur un mode réaliste, onirique ou fantastique

 
Semaine du Film Roumain 
du 4 à 10 octobre 2015
Cinéma Mercury
16, place Garibaldi
Nice 
 

 

DIMANCHE 4 OCTOBRE 19h 30
AFERIM ! Réalisateur : Radu Jude ; durée : 108 min.
Prix : L’Ours d’Argent du Meilleur réalisateur, Berlinale 2015 ; Mention spéciale, Sofia IFF ; Le Grand Prix "City of Lisbon", Indie Lisboa, Canais TV Cine&Series Award, Indie Lisboa.
L’action se déroule au XIXe siècle, dans la principauté de Valachie, et les prises de vues ont été effectuées en Roumanie.
« Aferim ! », un mot turc signifiant « bravo », raconte avec humour l’histoire d’un policier, interprété par l’acteur Theodor Corban, qui, accompagné par son fils, part à la recherche d’un esclave tsigane en fuite.
Par les costumes, les décors et la musique, le film recrée l’atmosphère d’un territoire qui a été plus de quatre siècles sous domination ottomane. Il parle de la condition de la femme, de l’esclave, ainsi que des différences ethniques.
Le réalisateur Radu Jude propose à travers ce film une analyse des mentalités de l’époque.
Lors du Festival du film de Berlin il a été comparé par la critique au film « 12 ans d’esclavage ».
Variety –le magazine américain – écrit : "C’est une représentation exceptionnelle, profondément intelligente, d’une période historique clé, avec les ramifications importantes de cette époque."
Scénario: Radu Jude, Florin Lazarescu ; Avec: Victor Rebengiuc, Luminita Gheorghiu, Toma Cuzin, Serban Pavlu, Gabriel Spahiu, Alexandru Bindea, Teodor Corban ; Caméra: Marius Panduru ; Produit par: Hi Film Productions, Ada Solomon

 

LUNDI 5 OCTOBRE 19H 30
LA PORTE BLANCHE (POARTA ALBA˘) Réalisateur : Nicolae Margineanu ; durée: 86 min.
Adrian et Ninel se retrouvent côte à côte avec des détenus entassés dans des wagons de marchandises qui viennent d’arriver dans l’un des camps de travaux forcés du canal Danube-Mer Noire. Parmi les autres condamnés, il y a des enseignants, des avocats, des poètes, des philosophes, des paysans, des artistes, des scientifiques. Ils s’aperçoivent tous que le travail forcé au Canal a pour but de créer un lieu de souffrance organisée où il faut exterminer les indésirables du régime communiste. Le film est basé sur le livre « Le cousin Alexandre », écrit par Adrian Oprescu.
Scénario: Nicolae Margineanu, Oana Maria Cajal ; Avec : Cristian Bota, Maria Ploae, Marius Chivu, Sergiu Bucur, Ion Besoiu, Ion Grosu ; Image: Mihai Serbusca˘ ; Produit par : Ager Film

 

CUILLÈRE EN ARGENT (LINGURA VECHE) Court-métrage. Durée : 16 min; Réalisateur : Mick Davis
Un dialogue avec un personnage imaginaire.

 

MARDI 6 OCTOBRE 19H 30
POURQUOI MOI ? Réalisateur : Tudor Giurgiu (Meilleur film – Balkan Compétition, Sofia 2015); durée:125 min.
Prix : Ivanovo 2015 – Mention Spéciale au Andrei Tarkovsky International Film Festival Zerkalo ; Sofia IFF 2015 - lauréat du Prix de l’Union des Critiques de Film de Bulgarie pour le meilleur film présenté en compétition de films balkaniques.
Basé sur des faits réels, « Pourquoi moi ? » raconte l’histoire de Cristian (Emilian Oprea), un jeune procureur idéaliste qui tente de résoudre une affaire complexe de corruption dans le contexte socio-politique tumultueux de la Roumanie des années 2000.
L’enquête a, cependant, des implications aux plus hauts échelons de la classe politique et brise la confiance du jeune homme dans la justice. En essayant de découvrir la vérité, Cristian se retrouve sur un terrain miné et s’expose à des révélations douloureuses et inattendues.
Scénario : Loredana Novak, Tudor Giurgiu ; Avec: Emilian Oprea, Mihai Constantin, Olga Delia Mateescu, Sore Mihalache, Andreea Vasile, Andi Vasluianu, Dan Condurache, Virgil Ogasanu ; Caméra : Marius Panduru ; Produit par : Libra Film Production

 

KOWALSKI Court-métrage. Durée 15 min; Réalisateur : Andrei Cretulescu
Trois hommes se rencontrent dans un bar. Le premier pose trop de questions, le deuxième est en possession du plan parfait, le troisième n'a aucune chance.

 

MERCREDI 7 OCTOBRE 19h 30
KIRA KIRALINA Réalisateur: Dan Pita, durée 90 minutes
Adaptation cinématographique du roman écrit par Panait Istrati (découvert en tant qu’écrivain à Nice en 1921), « Kira Kiralina » raconte l’histoire d’une belle et mystérieuse femme qui, aux côtés de sa mère, finit par vendre ses charmes aux hommes.
Le film a une aura orientale qui rappelle l’atmosphère magique des « Mille et Une Nuits ». Les héroïnes sont vues à travers les yeux de Dragomir, frère et fils des deux femmes.
Scénario: Dan Pita, Ioan Grigorescu ; Avec: Florin Zamfirescu, Iulia Dumitru, Stefan Iancu, Corneliu Ulici, Iulia Cirstea ; Caméra: Dan Alexandru ; Produit par: Castel Film, Vlad Paunescu
Invité : Florin Zamfirescu, comédien

 

DISPOSITIF 0068 Court-métrage, durée : 20 min; Réalisateur: Radu Barbulescu
Un sniper s’installe dans l’appartement d’une vielle dame afin d’assurer la sécurité du périmètre durant le sommet de l’OTAN. La vieille femme est à demi paralysée et ne parle pas. Tout à coup, elle dit au tireur d’élite quelque chose qui va changer leur destin.

 

JEUDI 8 OCTOBRE 19h 30
BÉNIE SOIS-TU PRISON ! Réalisateur : Nicolae Margineanu ; durée: 87 min.
Le prix de la meilleure contribution artistique et la Mention spéciale du jury Ecumenic - Montréal 2003 ; The Golden Knight, Saint-Pétersbourg 2004 ; Prix du meilleur scénario, du meilleur film international et du meilleur drame, Atlanta 2004.
Le film, inspiré de faits réels, porte à l’écran le récit autobiographique de l’écrivaine Nicole Valéry-Grossu « Beni sois-tu, prison ». Il évoque la Roumanie de la fin des années 1940 et du début des années 1950, une Roumanie stalinienne où le régime au pouvoir commence la persécution contre sa propre nation et sa propre foi.
Nicoleta, une jeune intellectuelle roumaine, se fait arrêter. Son crime est double : elle est membre d’un parti politique d’opposition et c’est la petite-fille de Iuliu Maniu (homme politique de droite). Après quatre ans de détention, elle est libérée sans avoir jamais été jugée.
Scénario: Catalin Cocris, Nicolae Margineanu, Tudor Voican ; Avec : Maria Ploae, Margareta Pogonat, Laura Vasiliu, Dorina Lazar, Nicodim Ungureanu, Mirela Oprisor, Tamara Cretulescu, Vitalie Bantas¸ ; Caméra : Doru Mitran ; Produit par: Ager Film / Nicolae Margineanu
Invités : Nicolae Margineanu, réalisateur Maria Ploae, comédienne

 

SOLITUDES Court-métrage, durée :17 min; Réalisateur : Liova Jedlicki
Scénario: Alexandra Badea ; Avec : Madalina Constantin, Razvan Oprea ; Produit par : Strada Film / Rezina Productions
Une femme, un destin, une expérience douloureuse.

 

VENDREDI 9 OCTOBRE 19h 30
Contes de l’Âge d’Or (Amintiri din epoca de aur) Réalisé par: Hanno Höfer, Razvan Marculescu, Cristian Mungiu, Constantin Popescu, Ioana Uricaru ; Comédie, couleur, 2009 ; Durée: 115 minutes ; Sélection Un Certain Regard, Festival de Cannes 2009
« Contes de l’Age d’Or » est une histoire hors du commun sur fond de légendes urbaines racontée du point de vue des gens ordinaires. L’action se déroule à la fin de la période communiste en Roumanie. Ces contes à la fois comiques, bizarres et surprenants, puisent dans les événements souvent surréalistes vécus au quotidien sous le régime communiste.
A l’époque, l’humour était la bouée de sauvetage des Roumains et « Contes de l’Age d’Or » tente de reconstituer cette atmosphère-là en décrivant une nation qui lutte pour sa survie face à la logique insensée de la dictature.

 

SAMEDI 10 OCTOBRE 19h 30
LE TRÉSOR Réalisé par : Corneliu Porumboiu ; durée: 89 min
Sélection « Un certain regard », Cannes 2015.
Costi travaille à la mairie et mène une vie tranquille. Un soir, un voisin le prie de lui prêter un peu d’argent. Costi hésite. Cela perturberait sa quiétude car lui aussi a des prêts bancaires à rembourser. Il refuse. Le voisin revient à la charge. Il lui dit que dans le village de ses grands-parents circule une légende: son arrière-grand-père aurait enfoui un trésor dans la cour de sa maison, avant que les communistes n’arrivent au pouvoir. Costi n’y réfléchit pas longtemps: dès le lendemain il part à la recherche de quelqu’un qui ait un détecteur de métaux…
Scenario: Corneliu Porumboiu ; Avec: Toma Cuzin, Nicodim Toma, Adrian Purcarescu, Adrian Bânzaru, Laurentiu Lazar, Cristina Toma ; Caméra: Tudor Mircea ; Produit par : 42 Km Film, Les Film du Worso et Rouge International ; Distributeur international: Wild Bunch Distribution

 

RETOUR Court métrage ; durée : 15 min. Réalisateur : Emanuel Pârvu,
Un ancien rituel d’exhumation est perturbé par des situations comiques.
Clôture de la Semaine du Film Roumain à Nice

 

Présents chaque soir pour un dialogue avec le public:
M. Stéfan de Faÿ, cinéaste / Consul honoraire de Roumanie à Nice
M. Pascal Gaymard, journaliste, responsable de la Mission Cinéma au Conseil Général des Alpes Maritimes
M. Florin Paraschiv, producteur de cinéma / DOP / Représentant de l’Association des Producteurs Indépendants de Roumanie.

 

logo-nicerendezvousToutes les actualités les plus récentes de NRV, NiceRendezVous, le site de rencontre avec les événements, la culture et l'histoire de Nice, de la Côte d'Azur et de la Principauté de Monaco, sont présentées ici par Google actualité

 

 

Utilisez ce formulaire pour contacter la rédaction de Nice RendezVous, pour nous adresser vos communiqués et prière d'insérer. Vous pouvez joindre jusqu'à 5 photographies et documents au format PDF (taille maximum : 1 Mo) en cliquant sur le bouton Ajouter les fichiers.

 

1000 caractères restants
Ajouter les fichiers