actualites

 

Le conseil du Sivades arrête le projet d'incinérateur à Grasse plaçant l'ouest des Alpes maritimes en situation d'urgence pour le traitement de ses déchets.
 
Maxime_CoulletDÉCHET CANNES GRASSE SIVADES - 2012 devait être l'année de la finalisation du grand projet du Sivades de Maxime Coullet avec le déclenchement des procédures de construction d’un CVO à Cannes et d’un CVE aux Aspres à Grasse. Or un an plus tard, après la réunion du conseil du syndicat intercommunal de valorisation des déchets du secteur Cannes-Grasse, hier vendredi 11 janvier 2013, l'ouest du département des Alpes maritimes se retrouve au point de départ, sans solution pour le traitement de ses déchets, après la décision d'arrêt du projet d'incinérateur à Grasse.
Que s'est-il passé ?
Le contexte politico-territorial a changé le 10 décembre dernier par la création de la communauté d'agglomération des Pays de Lérins qui a entraîné de facto le retrait de Cannes du Sivades, enterrant le centre de tri prévu dans cette ville et "privant" le projet d'incinérateur à Grasse de dizaines de milliers de tonnes de déchets à traiter.
Devenu inadapté, déjà considéré avec ses 220 millions d'euros trop coûteux avant même les décisions territoriales de la CDCI, considéré par le sénateur-maire de Grasse Jean-Pierre Leleux comme un pis-aller, le CVE était condamné.
Jean Leonetti ayant fermé les portes de son incinérateur d'Antibes aux déchets de l'ouest du 06, Cannes et Grasse se retrouvent sans solution pour le traitement de leurs ordures.
.
Cette situation d'urgence a entrainé une réaction rapide et commune du préfet Christophe Mirmand et d'Eric Ciotti, président du conseil général des Alpes maritimes.

« Nous prenons acte de la décision prise par le SIVADES, ce matin, d’annuler la procédure de dialogue compétitif pour la réalisation du projet du CVO (Centre de Valorisation Organique) à Cannes et du CVE (Centre de Valorisation Energétique) à Grasse.

Cette décision va à l’encontre du PEDMA (Plan départemental d’élimination des déchets ménagers et assimilés) qui, nous le rappelons, a été approuvé le 20 décembre 2010.

Aussi, face à cette situation d’urgence, nous avons décidé que le Conseil général, maître d’ouvrage du plan, en lien avec l’Etat assurant la police des installations classées pour la protection de l’environnement, réunisse dans les meilleurs délais les partenaires institutionnels directement concernés par le traitement et l’élimination des déchets dans les Alpes-Maritimes pour aboutir à une solution équilibrée et respectueuse de l’intérêt général.

Cette réunion devra déboucher sur un plan d’action permettant de faire face à cette situation dans le nouveau cadre issu du schéma départemental de coopération intercommunale ».


Rappelons que la dérogation préfectorale qui autorise le SIVADES à transporter dans les Bouches-du-Rhône des tonnes d'ordures ménagères chaque jour arrive à terme en 2014 !

 
Copyright ©2013 NRV Nice RendezVous. Tous droits réservés.
logo-nicerendezvousToutes les actualités les plus récentes de NRV, NiceRendezVous, le site de rencontre avec les événements, la culture et l'histoire de Nice, de la Côte d'Azur et de la Principauté de Monaco, sont présentées ici par Google actualité

 

 

Utilisez ce formulaire pour contacter la rédaction de Nice RendezVous, pour nous adresser vos communiqués et prière d'insérer. Vous pouvez joindre jusqu'à 5 photographies et documents au format PDF (taille maximum : 1 Mo) en cliquant sur le bouton Ajouter les fichiers.

 

1000 caractères restants
Ajouter les fichiers