actualites

 

lovisi-claireACADÉMIE DE NICE - Claire Lovisi, Recteur de l’académie de Nice, Chancelier des Universités, a tenu le 25 janvier 2011 un point presse sur la « Hausse des investissements de l’Etat pour l’enseignement supérieur dans l’académie de Nice en 2011 ».
Les Universités de l’académie de Nice (Nice-Sophia-Antipolis et du Sud-Toulon-Var) voient en 2011 leurs moyens de fonctionnement progresser selon la dynamique d’augmentation des moyens alloués aux universités impulsée depuis 2007.
Ainsi, sur la période 2007-2011, les moyens alloués aux 2 universités augmentent en moyenne de 19,5 %, pour une hausse totale de 7,1 millions d’€uro sur la période. Ces moyens supplémentaires vont permettre de stimuler les initiatives en matière de formation et de recherche.
L’effort d’investissement dans les universités de l’académie est également très soutenu depuis 2007. Ainsi, en plus des opérations Campus et CPER, 6,41 millions d’€uro ont été investis dans l’Université de Nice-Sophia-Antipolis et 3,72 millions d’€uro dans l’Université du Sud-Toulon-Var sur la période 2007-2011.
En outre, l’agence nationale de la recherche versera aux établissements hébergeurs de projets une quote-part destinée à couvrir les coûts fixes des laboratoires dans le cadre des appels à projets qu’ils remportent. En 2010, cette quote-part s’élève à 700 000 €uro pour les deux universités de l’académie.
Depuis 2007, les deux universités de l’académie auront ainsi vu leurs crédits de fonctionnement augmenter de manière exceptionnelle :
Université de Nice : une augmentation de +1,5 % en 2011 et + 14% (+ 4,48 millions d’€uro) sur la période 2007-2011
Université de Toulon : une augmentation de + 3% en 2011 et + 25% (+ 2,7 millions d’€uro) sur la période 2007-2011
 
Claire Lovisi a aussi beaucoup insisté sur le traitement exceptionnel, en matière d’emplois, dont les Universités font l’objet. La règle du non remplacement d’un départ à la retraite sur deux ne leur est pas appliquée. Tous les emplois sont maintenus dans les universités de l’académie de Nice.
 
L’Etat assure l’ajustement de la masse salariale pour les universités autonomes. Ainsi, pour l’Université de Nice Sophia-Antipolis (passé aux responsabilités et compétences élargies en janvier 2010), l’Etat assure l’ajustement de la masse salariale liée aux décisions prises en matière de revalorisation des carrières, de rémunération et de pension des fonctionnaires.
La masse salariale financée par l’Etat pour l’Université de Nice-Sophia-Antipolis a bénéficié d’une actualisation de 3 095 224 €uro en 2011, correspondant à une progression de l’ordre de + 2,3 % par rapport à 2010, moyens d’ores et déjà répartis dès ce début d’année.
 
L’Etat assure enfin un dialogue au cas par cas avec chaque université s’agissant des effets du vieillissement. Cela concerne les modalités de prise en charge financière des effets liées à l’évolution des carrières individuelles des personnels des universités passées à l’autonomie (notamment sur la question du Glissement Vieillesse Technicité-GVT).

 
logo-nicerendezvousToutes les actualités les plus récentes de NRV, NiceRendezVous, le site de rencontre avec les événements, la culture et l'histoire de Nice, de la Côte d'Azur et de la Principauté de Monaco, sont présentées ici par Google actualité

 

 

Utilisez ce formulaire pour contacter la rédaction de Nice RendezVous, pour nous adresser vos communiqués et prière d'insérer. Vous pouvez joindre jusqu'à 5 photographies et documents au format PDF (taille maximum : 1 Mo) en cliquant sur le bouton Ajouter les fichiers.

 

1000 caractères restants
Ajouter les fichiers