actualites

 

NICE, Cohn-Bendit, Joly, Rivasi, Aschieri et les autres EUROPE ÉCOLOGIEÉLECTION EUROPE ÉCOLOGIE - C’est un Daniel Cohn-Bendit décontracté mais un peu bougon que nous avons rencontré, en marge du meeting tenu le 12 mai 2009 au Palais Acropolis de Nice par la liste Europe Ecologie. Nice Matin n’ayant pas annoncé le meeting, après avoir demandé et obtenu une interview - non publiée - de la tête de liste Ile-de-France, celui-ci qualifia cette attitude, tel Louis Jouvet, de « bizarre bizarre comme c’est bizarre », avec dans le rôle de Michel Simon, un journaliste du quotidien local qui ne devait pas connaître son rôle puisqu’il resta sans réplique.
Interrogé sur le peu d’intérêt manifesté par les Français, selon les sondages, pour cette campagne européenne, il a pointé du doigt « l'obsession présidentielle » du monde politique français cette « maladie » l’empêchant d'apercevoir malgé toutes ses imperfections l’importance du Parlement européen. Ce retour d’une certaine forme de nationalisme l’inquiète et il rappelle par exemple que c’est grâce à l’Euro que l’Europe à pu relativement résister aux effets dévastateurs du tsunami financier car sans cela toutes les monnaies nationales, comme le franc, auraient été balayées.

Ayant réussi l’exploit de rassembler une large partie de famille écologiste pour les élections européennes du 7 juin 2009, il espère parvenir à faire émerger une nouvelle majorité, reprochant à Baroso d’être sur la même ligne que Sarkozy en privilégiant « l'Europe des gouvernements » alors que la commission « est l'expression de l'intérêt général européen ».

La crise financière, économique et écologique est si grave que pour Cohn-Bendit seule l’Europe a l’échelle pour y répondre : « répondre aux crises par l’Europe, c’est s’occuper des citoyens ».

Il renvoie dos à dos l’UMP et le PS ne se servant du scrutin que pour régler leurs problèmes de représentativité nationale et expédiant en un mot François Bayrou coupable de ne penser qu’à son destin personnel.

Il espère que la liste Europe Ecologie franchira la barre des 10% et un peu mieux dans l’Ile de France où il suppose que les électeurs ont une plus grande conscience de l’urgence écologique et économique.

C’est Joëlle Faguer, la conseillère municipale vert de Grasse, qui donna le coup d'envoi du meeting devant un demi millier de personnes, André Aschiéri le maire de Mouans Sartoux affirmant toute l'importance de services publics locaux performants pour résister aux lobbys qui tendent à tout vouloir régenter, Monica Frassoni co-présidente du groupe Verts-Ale au parlement européen (eurodéputée italienne) a fourni des éléments importants sur le fonctionnement du parlement européen, appuyée par des commentaires élogieux de Cohn-Bendit sur son rôle au sein de l’institution.

Avec plusieurs exemples précis, François Alfonsi, deuxième de liste Europe Ecologie Sud-Est, porte-parole de Régions et Peuples Solidaires, a fait le point sur les atteintes au littoral et a proposé plusieurs réponses pour la défense de ces milieux fragiles, Yannick Jadot, tête de liste Europe Ecologie Ouest, ancien directeur des programmes de Greenpeace, a montré l'absurdité d’un système productiviste à bout de souffle, Cécile Duflot, secrétaire nationale des Verts, a rappelé que dans « l'empire Sarkozy » un simple texto pouvait coûter très cher (affaire Julien Coupat) et a rendu un émouvant hommage à l'Europe, espace de paix.

Eva Joly, deuxième de liste en Ile-de-France, ancienne magistrate grand succès d’audimat de la soirée, a obtenu à la fin de son intervention une standing ovation de la salle en démontant les mécanismes financiers qui permettent une évasion fiscale considérable.

Michèle Rivasi - qui a présenté le contrat écologiste pour l'Europe ainsi que la liste Europe Ecologie dans le Sud-Est - et Dany Cohn-Bendit - qui a souligné le danger du retour des égoïsmes nationaux - ont conclu le meeting en insistant sur l'importance de ces élections européennes pour obtenir un changement de majorité à Strasbourg.





 

 

Utilisez ce formulaire pour contacter la rédaction de Nice RendezVous, pour nous adresser vos communiqués et prière d'insérer. Vous pouvez joindre jusqu'à 5 photographies et documents au format PDF (taille maximum : 1 Mo) en cliquant sur le bouton Ajouter les fichiers.

 

1000 caractères restants
Ajouter les fichiers