actualites

 

NICE Photographie, Hommage à Jean DIEUZAIDEPHOTOGRAPHIE NICE DIEUZAIDE - Le Théâtre de la photographie de Nice rend hommage tout l’été au grand photographe Jean Dieuzaide acteur important de l'histoire de la photographie française, décédé en 2003. Avec Lucien Clergue et Michel Tournier, il créa en 1970 les Rencontres Internationales d'Arles et fonda en 1974 la galerie du Château d'Eau à Toulouse. Il s’est battu pour faire accéder la photo au rang de Bel Art. Il lui a fallu beaucoup d’obstination pour imposer ce genre mineur, cet art populaire, auprès des décideurs et des amateurs d’art. Marc Riboud disait que Jean Dieuzaide était un "missionnaire de la photo" mais cela, il l’a fait au détriment de la promotion de son propre travail. 

DES CHOSES SIMPLES - Hommage à Jean DIEUZAIDE, Michel Granioux, Gilles Boudot.
L’œuvre de Dieuzaide demeure méconnue comparativement à celles de ses contemporains Boubat ou Cartier-Bresson. Elle est pourtant immense, hétéroclite et superbe car Jean Dieuzaide, qui fut en 1989 le parrain du Septembre de la Photo, consacra sa vie à la photographie. Même si son engagement empiéta sur sa propre création, il nous laisse une œuvre importante réalisée avec exigence et passion.
Les photographies exposées témoignent de la sensibilité de cet homme qui n’oubliait jamais de rappeler que photographier est “écrire avec la lumière”. « J'aime en effet la lumière lorsqu'elle traverse de part en part une image et lui donne sa troisième dimension. Complice elle s'impose à la photographie. Photographier, c'est « écrire avec la lumière » et j'ajoute : à condition de jouer subtilement avec elle et de ne l'utiliser qu'à bon escient. Lumière et vision sont très intimement liées. C'est pourquoi j'affirme aussi qu'au-delà d'un art, la photographie est une approche philosophique du monde. Qu'elle soit physique ou intérieure, la lumière est aussi le "révélateur" de la totalité de la perfection ou de l'imperfection du sujet.Cette exposition présente quelques-unes de ses natures mortes ainsi que les œuvres dans ce même registre de Michel Granioux et Gilles Boudot. Une goutte d'eau parmi le million de négatifs recensé du photographe ! 

14 mai – 4 septembre
Théâtre de la Photographie et de l’Image Charles Nègre
27 bd Dubouchage – 06000 NICE
Tel : 04 97 13 42 20
Ouvert tous les jours sauf le lundi de 10 h 00 à 18 h 00 – Entrée Libre

Couverture du livre : Jean Dieuzaide, une vie de photographeS, publié par le Château d'Eau en co-édition avec Le temps qu’il fait, Texte de Jean-Claude Lemagny.
Présentation. Qu'il les ait exposés au Château d'Eau à Toulouse, qu'il les ait croisés aux Rencontres d'Arles, ou encore qu'il leur ait rendu des visites amicales, Jean Dieuzaide fréquenta de nombreux photographes et entretint avec eux des relations fraternelles. Comme il les a tous mis en boîte, avec tendresse, humour ou admiration, avec art également, ses archives constituent désormais une inestimable galerie des visages de ceux, français et étrangers, qui firent la photographie des années 50 jusqu'à nos jours. Des plus fameuses aux plus discrètes, ce sont les figures de Steichen, Brassaï, Lartigue, Ansel Adams, Sudre, Doisneau, Boubat, Ronis, Clergue, Cartier-Bresson, Burri, Riboud, Robert Frank, Ralph Gibson, Koudelka, Sieff, Plossu, Le Querrec, Salgado, Depardon, Newton, Newman, Erwitt, Korda, Gisèle Freund, Eugène Smith, Friedlander, Klein, Michals, Alvarez Bravo, Kertész et beaucoup d'autres qui défilent devant nos yeux. Ainsi Dieuzaide donne-t-il corps aux acteurs de cette grande aventure artistique à laquelle, pendant un demi-siècle, il a lui-même activement et talentueusement participé. Et c'est un fervent hommage qu'il rend à la photographie elle-même.

 

Utilisez ce formulaire pour contacter la rédaction de Nice RendezVous, pour nous adresser vos communiqués et prière d'insérer. Vous pouvez joindre jusqu'à 5 photographies et documents au format PDF (taille maximum : 1 Mo) en cliquant sur le bouton Ajouter les fichiers.

 

1000 caractères restants
Ajouter les fichiers